Pourquoi faut-il regarder la Ligue Europa ?

Dans l'ombre d'une Ligue des champions qui cannibalise l'attention et les recettes financières, la Ligue Europa continue d'exister. Avec un plateau loin d'être dégueulasse et des matchs qui mériteraient plus de considération de la part du public. Quatre bonnes raisons de regarder W9, Be In ou un site de streaming ce soir.

9 19
  • Parce que le plateau est beau


    Si vous êtes capable de vous taper les multiplexes Ligue 1 du samedi soir et les matchs du dimanche après-midi sur beIN, vous avez logiquement de quoi saliver devant le plateau des huitièmes de finale en Ligue Europa avec ses clubs de légende un peu en dedans (Inter Milan, Ajax Amsterdam, Dinamo Kiev) et ses challengers aux dents longues (AS Roma, Wolfsburg, Zénith St-Pétersbourg). S'ajoutent à la liste quelques belles écuries comme le FC Séville (tenante du titre), la Fiorentina ou Villarreal. Bref, quelques belles affiches à prévoir dès cette semaine avec Wolfsburg-Inter Milan, Fiorentina-AS Roma ou encore Everton-Dinamo Kiev. Le match a priori le moins relevé ? Dnipro-Ajax Amsterdam, loin de souffrir de la comparaison avec un FC Metz-Toulouse dans l'Hexagone... Côté joueurs, cela donne également l'opportunité d'observer quelques cracks comme Pjanić, Gervinho ou De Rossi (AS Roma), De Bruyne, Schürrle (Wolfsburg), Kovačić, Shaqiri (Inter Milan), sans oublier Hamšík (Naples) ou encore le virevoltant milieu offensif du Dinamo Kiev Yarmolenko. Que des joueurs capables d'exister en Ligue des champions. Le plus beau finalement, c'est qu'il y en a pour tous les goûts entre les vieux sur le retour - Quagliarella (Torino), Totti (AS Rome), Joaquín (Fiorentina) ou Archavine (Zénith) -, les jeunes en devenir, mais aussi les gueules cassées qui tentent de relancer leur carrière, à l'image de Bendtner (Wolfsburg) et Chygrinsky (Dnipro). Coupe d'Europe du pauvre certes, mais Coupe d'Europe quand même.

  • Parce qu'on va voir quelques belles batailles tactiques


    Si le spectacle devrait être de mise sur les pelouses, les duels entre bancs pourraient valoir le coup d'œil également. Car la Ligue Europa oppose quelques entraîneurs de premier plan. D'un côté les jeunes aux dents longues - Villas-Boas (Zénith), Montella (Fiorentina), Frank de Boer (Ajax) ou encore Serguei Rebrov (Dinamo Kiev) -, de l'autre des techniciens chevronnés qui voudront botter le séant des jeunots comme Mancini (Inter Milan) ou Rafa Benítez (Naples). Entre les deux, quelques managers confirmés tels Rudi Garcia (Roma), Roberto Martínez (Everton) ou Unai Emery (FC Séville) vendront chèrement leur peau. Et peut-être sans se gueuler mutuellement dessus pendant 90 minutes, comme on le voit très souvent en ce moment en Ligue 1.

  • Parce que les matchs à élimination directe, c'est toujours beau quand c'est joué à fond


    La Ligue des champions est également entrée dans sa phase à élimination directe, mais la Ligue Europa garde un charme tout particulier qui fait penser aux coupes d'Europe d'il y a 20 ans : celle d'un tournoi incertain, où l'on peut découvrir le futur vainqueur sur le tas, quand en Ligue des champions, on connaît les prétendants par cœur. Sur les quatre dernières éditions, on a ainsi pu voir quelques scénarios dingues comme la qualification du FC Séville dans les arrêts de jeu contre Valence grâce à M'Bia (demi-finale 2014), un retournement de situation improbable du FC Valence après avoir pris 3-0 à Bâle à l'aller (quart de finale 2014) ou encore la cruelle élimination de Lyon contre Tottenham en 16e de finale 2013, la faute à un Gareth Bale en feu à l'aller (2-1) et une égalisation tardive à Gerland au retour. Une liste non exhaustive à laquelle on peut ajouter la révélation de l'Athletic Bilbao de Marcelo Bielsa en 2012, qui avait notamment marqué les esprits en surclassant Manchester United en huitièmes... La Ligue Europa d'aujourd'hui, c'est un peu l'avant-goût de la Ligue des champions de demain.

  • Parce qu'il reste quelques Français


    C'est sûr, avec l'élimination de Guingamp par le Dinamo Kiev et les éliminations précoces de Lyon et Saint-Étienne, cette Ligue Europa a perdu un certain attrait pour les plus chauvins d'entre-nous, habitués à voir les clubs français prendre la porte relativement tôt dans cette compétition. Rappelons-nous néanmoins que l'an passé, c'est un Français, Kevin Gameiro, qui a inscrit le tir au but décisif de la finale entre Séville et Benfica. Une petite victoire pour le football français que l'ancien buteur de Lorient et Paris pourrait rééditer cette saison, à moins que ce ne soit un autre tricolore qui rafle la timbale : Josuha Guilavogui (Wolfsburg), Mapou Yanga-M'Biwa et Rudi Garcia (Roma), Sylvain Distin (Everton), Kalidou Koulibaly (Naples), Mathieu Valbuena (Dinamo Moscou), William Vainqueur (Dinamo Moscou) ou encore Benoît Trémoulinas et Thimothée Kolodzieczak qui, avec Gameiro, représentent le plus gros contingent français en C3. Onze Français encore en course, de quoi se dire qu'il y a bien moyen d'avoir une équipe française pour disputer la compétition à fond la saison prochaine...

    Par Nicolas Jucha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Coupe d'europe du pauvre ? Pour moi c'est la vraie coupe d'europe ! Oui, aucun match n'atteindra le niveau d'intensité et de spectacle de la champions, mais est ce que le football avec lequel on veut rêver ne se trouve pas ici ? Pour moi si.
    gaiusbaltar Niveau : DHR
    Demba "Fucking" Ba comme vous disiez hier...
    Parce que y'a souvent de bons matchs en fait. C'est bateau mais c'est le cas.
    Pour un vainqueur original qui sait ?
    Une équipe l'a joué à fond en France c'est Guingamp et ils pouvaient guère faire mieux, mais bon j'en veux à l'ASSE pour sa phase de poule...
    Et pour Jérôme Rothen qui fait même pas semblant de s'intéresser à certaines équipes.
    C'est surtout que cette coupe d'Europe offre des surprises contrairement à sa grande soeur. On parie combien que la finale se jouera entre un club allemand et espagnol (voire deux espagnols :s ) ?

    Pour cette EL, je n'ai aucune idée de ce que cela va donner !
    letitbe53 Niveau : DHR
    En effet, cette Europa League est peut-être un peu en dessous de la Ligue des Champions en termes de prestige, d'intensité, de niveau de jeu, mais ça reste une belle épreuve, avec des clubs connus, de bons joueurs, de bons matches.

    Certains observateurs/commentateurs français méprisent volontiers cette compétition. Il faut leur rappeler qu'on parle d'une épreuve que les clubs français n'ont jamais été capables de remporter...
    Parce que le public et les ambiances de fou que ça nous permet de voir
    gaiusbaltar Niveau : DHR
    Message posté par crossman34
    Parce que le public et les ambiances de fou que ça nous permet de voir


    Dernierement Besiktas-Liverpool le bruit a du faire trembler le studio tout calme de bein.
    Superbe compétition qui regagne de l'intérêt et de la qualité ces dernières années, pour moi ce soir ce sera Zenith-Toro et Wolsburg-Inter.
    Jemincruste1 Niveau : CFA
    La Ligue Europa, c'est la vraie Coupe d'Europe à l'ancienne, avec son lot d'authenticité et d'imprévisibilité, ses découvertes et ses vieilles gloires.

    Elle est le bastion d'un environnement footballistique non-aseptisé et de victoires non promises au(x) plus riche(s).

    Et le rapport des candidats en lice avec la défaite comme avec la victoire est beaucoup plus sain qu'en Ligue des Champions
    lebrugeois Niveau : DHR
    Dommage que vous ne parliez pas du FC Bruges qui réalise un superbe parcours. L'équipe va d'ailleurs porter un maillot spécial "No To Racism". Un message fort qui mérite d'être souligné après les débordements qu'on a connu ces dernières semaines aux Pays-Bas, en Italie et en Ukraine.

    http://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/new … 20302.html

    Bravo !
    valeureux liégeois 74 Niveau : National
    Tout simplement car on y voit pas en permanence les mêmes équipes à partir des quarts de finale comme en CL. Perso, j'en ai un peu marre de voir un Bayern-Barça épisode 3 ou un Real-Dortmund épisode 4. En +, il y a souvent des grosses ambiances, bcp moins feutrées qu'en CL (Legia, Besiktas, Feyenoord, Séville, 'Gladbach, etc). Pr moi ce soir, ce sera Bruges-Besiktas.
    Message posté par Jemincruste1


    Elle est le bastion d'un environnement footballistique non-aseptisé et de victoires non promises au(x) plus riche(s).
    s


    J'adore l'europa League (comme j'ai toujours aimé la coupe de l'UEFA), car ça offre du suspens, comme ça on a du foot toute la semaine, car l'inhibition mentale y est plus rare quand C1, etc, etc....

    Mais concernant les victoires promises aux plus riches, regarde le budget des vainqueurs... c'est rarement les clubs à 50 ou 60 millions de budget qu'on retrouve dans le dernier carré... PAr contre ce ne sont pas toujours les mêmes riches (certains passent en Champion's d'une année à l'autre).

    Mais bon faudra pas exagérer l'idée d'une coupe d'europe non marquée par le capitalisme footballistique...
    Jemincruste1 Niveau : CFA
    Message posté par ILOVEBAYERN


    J'adore l'europa League (comme j'ai toujours aimé la coupe de l'UEFA), car ça offre du suspens, comme ça on a du foot toute la semaine, car l'inhibition mentale y est plus rare quand C1, etc, etc....

    Mais concernant les victoires promises aux plus riches, regarde le budget des vainqueurs... c'est rarement les clubs à 50 ou 60 millions de budget qu'on retrouve dans le dernier carré... PAr contre ce ne sont pas toujours les mêmes riches (certains passent en Champion's d'une année à l'autre).

    Mais bon faudra pas exagérer l'idée d'une coupe d'europe non marquée par le capitalisme footballistique...


    Non bien sur mais l'aléatoire a toujours grandement sa place dans sa compétition. Et le nombre de prétendants bien plus grand.

    Après évidemment, difficile de remporter une compétition aussi longue et difficile avec un effectif très limité...
    Tiens , ça me fait penser qu'il y a de grandes chances que le t.f.c la gagne l'année prochaine
    Tiens je me suis amusé un peu pendant la pause:

    Les demis de ces 5 dernières années:

    2014: Seville/Valence Benfica/Juventus Vainqueur Séville
    2013: Fenerbace/Benfica Bale/Chelsea Vainqueur Chelsea
    2012: AT. Madrid/Valence Sporting Lisbonne/Ath.Bilbao Vainqueur: Madrid
    2011: Porto/Villareal Benfica/ Sporting Braga Vainqueur: Porto
    2010: Hambourg/Fulham At. Madrid/Liverpool Vainquer : Madrid.

    En LDC:

    2014 Real/Bayern At.Madrid/chelsea
    2013 Dortmund/Real Bayern/Barcelone
    2012: Bayern / Real Chelsea / Barcelone
    2011: Schalke/united Real/Barcelone
    2010: Bayern/Lyon Inter/Barcelone

    Si on compare la diversité:
    16 équipes différentes ("sur 20") en Europa League provenant de 7 pays...
    10 en champions League provenant de 5 pays.

    2 équipes apparaissent dans les 2, les pays de la champions sont tous représentés en Europa League

    Incontestablement il y a une diversité plus importante des équipes.
    Par contre on constate que ce sont les mêmes pays qui sont représentés, pays où les budgets sont forts (hormis le Portugal, mais les partenariats avec des fonds d'investissements limite l'impact de l'écart de budget sur la qualité de l'effectif).

    Enfin si on s'intéresse au vainqueur: c'est à chaque fois de gros budgets, et quasi le plus riche des demi finales.

    On peut également remarquer que dans les 2 cas l'année 2010 apparait un peu comme une exception en terme de diversité... mais bon ce serait couper les cheveux en 4, que d'en tirer des conclusions.
    Je trouve cette coupe plus intéressante que la CL où généralement on connait à l'avance les vainqueurs des matchs à élimination directe et où il y a un peu plus de diversité que sa grande soeur qui nous ressort quasiment toujours les mêmes équipes.
    valeureux liégeois 74 Niveau : National
    Message posté par ILOVEBAYERN
    Tiens je me suis amusé un peu pendant la pause:

    Les demis de ces 5 dernières années:

    2014: Seville/Valence Benfica/Juventus Vainqueur Séville
    2013: Fenerbace/Benfica Bale/Chelsea Vainqueur Chelsea
    2012: AT. Madrid/Valence Sporting Lisbonne/Ath.Bilbao Vainqueur: Madrid
    2011: Porto/Villareal Benfica/ Sporting Braga Vainqueur: Porto
    2010: Hambourg/Fulham At. Madrid/Liverpool Vainquer : Madrid.

    En LDC:

    2014 Real/Bayern At.Madrid/chelsea
    2013 Dortmund/Real Bayern/Barcelone
    2012: Bayern / Real Chelsea / Barcelone
    2011: Schalke/united Real/Barcelone
    2010: Bayern/Lyon Inter/Barcelone

    Si on compare la diversité:
    16 équipes différentes ("sur 20") en Europa League provenant de 7 pays...
    10 en champions League provenant de 5 pays.

    2 équipes apparaissent dans les 2, les pays de la champions sont tous représentés en Europa League

    Incontestablement il y a une diversité plus importante des équipes.
    Par contre on constate que ce sont les mêmes pays qui sont représentés, pays où les budgets sont forts (hormis le Portugal, mais les partenariats avec des fonds d'investissements limite l'impact de l'écart de budget sur la qualité de l'effectif).

    Enfin si on s'intéresse au vainqueur: c'est à chaque fois de gros budgets, et quasi le plus riche des demi finales.

    On peut également remarquer que dans les 2 cas l'année 2010 apparait un peu comme une exception en terme de diversité... mais bon ce serait couper les cheveux en 4, que d'en tirer des conclusions.





    Tu es démasqué Rodrigo! ^^
    Plus sérieusement, intéressant.
    RobertoBaggio Niveau : DHR
    Finalement, le débat qui courait un moment sur un championnat européen avec (à peu de choses près) toujours les mêmes cadors, à l'américaine, c'est un peu ce qu'est devenu la Ligue des Champions ...

    C'est vrai que l'ambiance, l'état d'esprit, les équipes engagées, tout ça donne une Ligue Europa plutôt "à l'ancienne". Perso, de voir chez des potes les résumés de matches le soir sur W9 ça me rappelle les mêmes résumés de C2 et C3 quand j'étais gosse, avec les terrains d'Europe de l'Est, le public en fusion qui fait n'importe quoi, les vieilles gloires dont on apprend qu'elles jouent dans tel club et les jeunes qu'on découvre parce qu'on ne regarde pas forcément leur championnat d'habitude...
    D'accord avec tout ce qui est dit (enfin, globalement ). et puis j'aime bien cette coupe car elle passe sur W9, accessible à la vaste majorité des gens. Me souviens particulièrement d'une finale sporting / middlesborough, si je ne m'abuse. Quel match!
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
    Depuis quelques années (depuis que les clubs de certains gros championnats européens) ont décidé de la jouer à fond, la Ligue Europa est vraiment très intéressante, avec un petit parfum de Coupe UEFA d'antan. Et je la trouve encore plus belle cette année avec un très beau plateau en 8e, de grands noms du foot européen, un suspense plus important qu'en LDC et déjà quelques matchs mémorables (Monchengladbach-Seville et surtout Bilbao-Torino) ! Bref, comme tous les jeudis, je suis impatient de me caler devant le multiplex Bein !
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    9 19