En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Pourquoi faut-il encore suivre la Ligue 1 ?

Le PSG est déjà champion, l'OL en route pour être son dauphin, les prétendants marseillais et monégasques à l'agonie quand les têtes de Turc semblent déjà connues. Non, la Ligue 1 version 2015/2016 n'est pas la plus indécise de l'histoire. Pourtant, les bonnes raisons de se passionner pour les joutes hexagonales sont nombreuses. La preuve.

Modififié
  • Car le PSG va pouvoir éclater de nombreux records : le plus grand nombre de points, le nombre de buts inscrits, le nombre de victoires par 5 buts d'écart, la présence de bimbo de la musique en tribunes, du nombre de supporters ayant découvert le football français en 2009...

  • Pour Andy Delort, ses frappes de mule, sa larme sous l'œil et sa crème amincissante.

  • Parce qu'après Angers et Caen, une troisième équipe inattendue va venir squatter le podium. Une petite pièce sur Toulouse et son jeu flamboyant.

  • Pour soutenir Hervé Renard, entraîneur malheureux du LOSC et proche d'une sévère dépression. Tiens bon, bonhomme !

  • Pour Lassana Diarra et ses 96% de passes réussies.

  • Et pour tous ses coéquipiers qui n'en sont pas dignes.

  • Parce qu'Hatem Ben Arfa a enfin changé.

  • Pour le Gazélec. Condamnés trop tôt, enterrés trop vite, les Corses se sont visiblement vexés et roulent désormais vers la zone de non-relégation. Non, le Gazélec n'est pas équipe à exploser et prendre la fuite.

  • Parce que l'on va bientôt apprendre que la sextape de Mathieu Valbuena a été filmée dans le Kangoo de Jérémy Morel. Doggystyle.

  • Pour découvrir cette enceinte qui s'apprête à remplacer Gerland. Bienvenue à toi, le Hyundaï Stadium.

  • Parce que le mercato d'hiver sera agité pour Monaco avec les départs de Moutinho, Dirar et Bernardo Silva. Qui ne seront évidemment pas remplacés.


  • Parce que les meilleurs buteurs de Ligue 1 se bousculent : Ibra, Cavani, Ben Arfa, Michy, Moukandjo… Les pépites tant attendues ne déçoivent pas.

  • Parce que Rennes… non rien.

  • Pour Troyes, en crise, et qui pense sérieusement à faire venir José Anigo pour sauver le navire. L'avenir de l'Aube est loin d'être doré.

  • Pour assister à la renaissance d'un phénix. Berić indisponible jusqu'à la fin de la saison, Roux va cartonner sur le front de l'attaque stéphanoise. 4 buts plus tard, Nolan aura fait fermer bien des bouches.

  • Pour diagnostiquer en profondeur la schizophrénie de Willy Sagnol : « Je suis heureux, mes joueurs ont été solidaires » , « Je suis très en colère, si mes joueurs n'ont pas envie de jouer ensemble, qu'ils se mettent au ping-pong » .

  • Pour soutenir Angers dans sa probable dégringolade. Dommage, ils étaient plutôt sympathiques, les loulous.

  • Parce qu'on n'a pas très bien compris ce que faisait Yacine Bammou avant d'exploser avec Nantes.

  • Parce qu'il ne va pas être simple pour Majeed Waris de jouer avec une camisole.

  • Pour Sainté, son rôle d'outsider, et sa qualification en Ligue Europa après avoir ambitionné de rallier la Ligue des champions.


  • Pour voir Jordan Ferri s'embrouiller avec les 3/4 de la Ligue 1.

  • Pour que le 9 janvier, Zlatan Ibrahimović montre un peu de respect à Sébastien Squillaci. Ce serait bien, merde !


  • Parce qu'à Rennes… non rien.

  • Pour Mickaël Tacalfred, Lionel Mathis, Christophe Jallet, Florent Balmont, Anthony Weber et tous les autres vrais joueurs de Ligue 1.

  • Pour savoir si Oliver Guégan va enfin arrêter de se foutre du Vivelle Dop effet béton pour maintenir ses petits piques en place.

  • Pour voir qui de Sofiane Boufal ou Ryad Boudebouz va gagner le titre de tricoteur de Ligue 1.

  • Pour voir si Ali Ahamada et Kevin Trapp vont devenir amis sur Facebook.

  • Parce que le retour entre Saint-Étienne et Lyon va sans doute consacrer le plus beau pugilat de la saison. Expulsion d'Eysseric pour une semelle sur Tolisso, high-kick de Lopes sur Kévin Monnet-Paquet, lancer de l'iPhone d'Aulas à la gueule de Romeyer, crachat de Galtier à la gueule de Joël Bats.

  • Parce que si Rennes… non, définitivement rien.

  • Parce que l’on va encore se demander si Zlatan est fini malgré ses 25 buts : « Ouais, mais il y a 8 penaltys dedans… »

  • Parce qu’entendre « bienvenue au Roudourou » est un bonheur qui ne se perdra jamais.

  • Pour l’amour du 0-0, de l’erreur d’arbitrage, des pelouses anéanties et des déclarations chocs en conférence de presse.

  • Parce que de la souffrance vient une joie décuplée.

    Par Raphaël Gaftarnik
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 3 heures La double fracture de McCarthy 2 il y a 3 heures Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 il y a 4 heures Un gardien espagnol marque de 60 mètres 4
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4