1. // En route vers l'Euro 2016
  2. // Top 100 Espagne
  3. // N°2

Pourquoi Di Stéfano était plus espagnol qu’argentin ?

Unique, immense et inégalable. La carrière d’Alfredo Di Stéfano ne laisse pas planer de doute sur sa capacité à engranger les titres et les distinctions honorifiques. Ce qui interroge, c’est la couleur de sa tunique internationale. Di Stéfano était-il espagnol ou argentin ? Si l’on s’en tient à sa large expérience européenne, la réponse va pour l’Espagne. Et pas qu’un peu.

Modififié

« Je suis né à Buenos Aires à l'âge de deux ans et demi. » Voici une phrase que l’Argentine connaît par cœur et aime remettre au goût du jour. Pourquoi ? Parce qu’elle témoigne de la beauté de ce pays : d’une part, sa capacité de séduction, une caractéristique indissociable du territoire. D’autre part, sa façon de voir les choses. Le lieu où l’on naît est sur l’acte de naissance, c’est un fait. Mais la naissance est-elle pour autant la synthèse d’une vie ? Clairement, non. Cette phrase, ce n’est pas Alfredo Di Stéfano qui l’a prononcée, mais Carlos Gardel, aussi connu comme « El Morocho del Abasto » (Le Brun d’Abasto, en VF). Carlos Gardel, né Gardez, est né à Toulouse le 11 décembre 1890. Oui mais voilà : sa jeunesse, Carlos le Français l’a passé dans le quartier d’Abasto de Buenos Aires, et sa légende de chanteur-compositeur de tango, Carlos le Français l’a construite à Buenos Aires. On ne peut pas limiter la nationalité à une simple tranche de vie, il faut prendre la vie dans son ensemble. Carlos Gardel est donc argentin, c’est humainement prouvé. De son côté, Alfredo Di Stéfano connaît une vie sportivement similaire. Ses premiers succès avec l’Argentine et la fameuse Copa América remportée en 1947 font croître sa réputation, comme la naissance d’une belle carrière. Mais les grèves et l’exil en Colombie vont éloigner Di Stéfano de sa terre natale et tendre les relations sur son transfert, comme une adolescence difficile à vivre. Quand Di Stéfano prend conscience de l’opportunité d’aller jouer en Europe, la guerre mondiale est finie depuis un moment. Pourtant, le pays dans lequel le joyau arrive est touché par une guerre entre compatriotes. Face à cela, Di Stéfano va donner du bonheur aux gens et prendre ses responsabilités, comme un adulte.

« Très fier de porter le maillot de l’Espagne »


Pour son premier match face au FC Barcelone, Di Stéfano participe à la gifle 5-0 donnée au grand rival, et seules dix minutes suffisent pour le voir marquer son premier but contre le Barça. Le buteur inscrira un doublé, et donne le sourire à tout le stade de Chamartin. Le face-à-face entre László Kubala et Alfredo Di Stéfano tourne sans conteste à l’avantage du second. Pour autant, le champion Di Stéfano n’est pas du genre à se pavaner devant son vis-à-vis blaugrana. Loin de là. Admirateur et ancien coéquipier du joueur en sélection espagnole, Luis Suárez Miramontes se rappelle cette relation entre les deux hommes. « Di Stéfano et Kubala ont toujours été amis, Di Stéfano était quelqu’un prêt à s’unifier avec les autres grands joueurs, il avait du respect pour Kubala. Les gens venaient pour les voir au stade, c’était eux les stars. Et puis leurs carrières étaient similaires, ils étaient de très grands joueurs naturalisés espagnols. » Même si le Barça tire une croix sur Di Stéfano, Di Stéfano ne tire pas de croix sur ses rapports avec le Barça. Di Stéfano n’oublie pas sa terre d’accueil.


Avec une arme de destruction massive à la pointe d’un dix déjà bien fourni, le Real Madrid peut voir venir, que ce soit en Espagne ou en Europe. La première C1 de l’histoire est dans sa poche, et Raymond Kopa s’apprête à rentrer dans les rangs des Blancos. Mais au-delà de cette fabuleuse ligne d’attaque Gento-Di Stéfano-Kopa-Rial, le pays enregistre la naturalisation définitive de la Flèche blonde. Une vraie nouvelle en vue de l’obtention du Ballon d’or, remporté l’année suivante, mais aussi dans l’optique de pouvoir porter haut le maillot de la Roja. « Nous avions débuté ensemble face aux Pays-Bas à Madrid, se souvient Luis Suárez. Nous avions gagné de façon très large (5-0 le 30 janvier 1957, ndlr). C’était un joueur extraordinaire, le plus complet que j’ai pu voir dans ma carrière de footballeur. Une personne qui dégageait une grande sécurité sur le terrain, un leader né et absolu. Il était très fier de porter le maillot de l’Espagne. » Le poids des années commence à faire la différence.

Révolutionnaire de l’Europe


Chef de file en Espagne malgré un Euro boycotté et un Mondial au Chili miné par une blessure, Alfredo Di Stéfano reste une star à part entière au Real, où il empile les trophées comme une vraie routine. Cinq Ligues des champions consécutives signifient l’instauration d’un règne sans partage sur le Vieux Continent, à tel point que le sportif change certains procédés d’attribution des récompenses. « Quand le Ballon d’or démarrait, l’idée de L’Équipe était de donner le trophée à un joueur, mais de s’arrêter à un seul trophée par joueur, rappelle le lauréat 1960. Di Stéfano impressionnait beaucoup trop, et les électeurs ont tranché pour lui offrir un deuxième Ballon d’or. Ensuite, d’autres l'ont copié, puis dépassé. Si Di Stéfano n’avait pas été aussi exceptionnel, on serait peut-être encore en train de distribuer un Ballon d’or unique… » Di Stéfano est espagnol, européen de surcroît. L’Europe est sous le charme de Don Alfredo, prête à lui offrir des récompenses particulières, comme ce super Ballon d’or reçu en 1989 pour l’ensemble de sa carrière. Pour synthétiser, Luis Suárez reste catégorique : « Di Stéfano est arrivé en Espagne encore jeune, il a acquis la nationalité, et ensuite, toute sa vie s’est faite en Espagne, c’est vrai, non ? D’un point de vue de football pur, si l’on prend en considération son palmarès et ses titres, Di Stéfano peut être vu comme espagnol. Son arrivée au Real Madrid a fait passer le club dans une autre dimension, et il aura marqué l’histoire comme peu l’auront fait en Espagne. Di Stéfano, c’est un Espagnol d’adoption, voilà. » Passé par l'Espanyol Barcelone en fin de carrière, Di Stéfano s’est laissé partir à Madrid, après avoir dédié sa vie au football. Et ça, l’Espagne s’en souviendra toujours.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Cette interview a bien des vertus..dont les moindres ne sont assurément pas d'inviter à douter de bon nombre de falsifications de l'Histoire du jeu..

Football total, guardiolisme, cruyffisme, toutes ces fariboles +/- fraîches dont Sofoot, à défaut de les avoir inventées, aime cependant à se faire le zélé relais..

Je me demande si, parmi votre rédaction (mais je crois que la question ne s'est pas même posée), l'on a seulement mesuré combien, en relayant ces propos de Di Stefano, l'on se tirait l'air de rien de sacrées balles dans le pied..
Je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu veux dire.
Et pour cause : ce n'est pas le bon fil de commentaires, un bug..
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 2
Note : 1
Antoine, je crois que ton amour du football espagnol t'aveugle légèrement...

Di Stéfano est arrivée en Espagne à 28 ans, il avait déjà presque 10 ans de football professionnel derrière lui et n'a quitté l'Argentine que par pur raisons politiques. La comparaison avec Gardel est de ce point de vue tout sauf pertinente. El Zorzal est certes née à Toulouse, mais il a vécu toute sa vie à Buenos Aires, et de ce fait, il est totalement argentin...
Comme quoi le problème des binationaux céfran, c'est du réchauffé. Prends ça, L'Equipe!
Di Stéfano est Argentin , la nationalité sportive est une chose , la nationalité de naissance en est une autre .

Si Alfredo aurait attérit en Italie dans un de ces clubs , nul doute qu'il serait devenu un oriundi !
Merci pour cet article... C'est parti pour une discussion sans fin... Di Stefano a un lien avec l'Italie (je pense aux nombreux descendants d'immigrants que j'ai rencontré), a passé sa jeunesse en Argentine, ce qui a énormément d'importance, et s'est plu en Espagne dont il parlait la langue... Personnellement, je pense qu'on est d'une vallée, d'un quartier, d'un terroir, plutôt que d'un pays souvent constitué artificiellement.
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Tu penses que l'avis de Di Stefano compte ou pas ?

Il se sent hispano argentin.

Donc même si c'est ultra difficile à comprendre, c'est un hispano-argentin qui a marqué le foot espagnol.
LaPaillade91 Niveau : Loisir
@ El Xeneize & Penarol qui croient êtres les grands juges de l'identité sud américaine

Et encore une fois, Di Stefano se sent hispano argentin, il a passé sa vie à le dire, et il n'a rien à foutre de votre avis
Oui, Hispano Argentin. De quelles régions ? J'insiste sur le fait que je ne crois pas à la nationalité, c'est artificial. L'émotion liée à l'audition de l'hymne national vient d'un conditionnement qui commence à la naissance. Catalan ? Basque ? Galicien ? Mais je me veux rassurant, ça reste mon ressenti dans mon cheminement, sans plus. Néanmoins, si j'avais, le plaisir de le rencontrer, je lui ferais remarquer. Bonne soirée.
N'aie pas trop hâte de le rencontrer quand même, on revient difficilement de là où il est.
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 102 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 3 Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 17
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 25 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 37 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17
mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 47 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20