1. //
  2. //
  3. // Gr.B
  4. // FC Sion/Girondins de Bordeaux

Pourquoi des gens vont payer 73 euros pour assister à Sion-Bordeaux ?

En ce moment, voir jouer les Girondins coûte aux supporters bordelais. Au propre, comme au figuré. Car en plus d'assister à des purges indignes de l'équipe alignée par Willy Sagnol, ce jeudi, il va falloir se plier à la grille tarifaire mise en place par le FC Sion. 73 balles, rien que ça.

29 17
Ils sont une quinzaine à être partis de Paris à 8h, ce matin, direction Sion. Eux, ce sont les Marine et Blanc d'Île-de-France, une des sections de supporters bordelais présents dans la capitale. Et s'ils font route vers la Suisse en voitures, faute d'effectif suffisant pour affréter un bus, c'est parce que le prix du billet pour assister au match de Ligue Europa opposant le FC Sion à leurs protégés ce soir a de quoi refroidir les plus fervents : 73 euros, en parcage, derrière le but. Une somme supérieure au prix du déplacement. « C'est du jamais vu, même en Coupe d'Europe, envoie Corentin, le président de l'association francilienne. J'espère que pour ce prix-là, ils offrent le champagne. L'asso prend en charge une quinzaine d'euros sur chaque place réservée par nos adhérents. Sinon, on n'aurait eu personne. À Liverpool, notre prochaine destination européenne, la place sera à 36 euros. On a prévu d'arriver tôt à Sion, parce que d'après ce qu'on a vu sur internet, le coin a l'air chouette. Mais vu ce que ça nous coûte, on ne ramènera pas de souvenirs. »

Des sièges derrière les goals


Mais alors, qu'est-ce qui justifie de tels tarifs pour pénétrer dans le vieux stade de Tourbillon, alors qu'en championnat, la même place coûte entre 15 et 23 euros, selon que vous soyez étudiant, actif ou un peu vieux. La mise aux normes UEFA de ce stade d'un autre âge, bien sûr. Quatre ans après la dernière participation du club valaisan à la Coupe d'Europe, les exigences de l'UEFA ont évoluées. Ce coup-ci, il a fallu refaire la tribune de presse et améliorer l'accès au terrain des journalistes, aménager des salons et un restaurant pour les officiels et VIP's, et surtout, installer des sièges dans les tribunes Nord et Sud, situées derrière les goals, réduisant la capacité de l'enceinte de 14 000 à 10 000 spectateurs lors des joutes européennes. Des aménagements facturés 2,5 millions de francs suisses (2,3 millions d'euros). Si le canton du Valais et la municipalité de Sion ont mis la main au portefeuille, c'est le club qui a réglé l'essentiel de la facture, en investissant 1,4 million d'euros. Une somme que l'institution présidée par Christian Constantin est bien décidée à voir revenir dans ses caisses, au moins en partie. Un projet qui passe, entre autres, par une augmentation vertigineuse du ticket d'entrée à Tourbillon, pour voir jouer le Rubin Kazan, Bordeaux et Liverpool. Et plus, si affinités.

Hors de question d'aller à Genève


Cette politique tarifaire a évidemment très mal été accueillie par les supporters du FC Sion, comme l'explique Thierry, fervent quinquagénaire : « Il n'y a pas de collectif organisé pour protester, étant donné que c'est un peu le bordel entre les différents groupes de supporters, qui ont du mal à s'entendre. Mais les gens boycottent les matchs d'eux-mêmes. » Au matin de la rencontre face aux Girondins, 1000 places n'ont pas encore trouvé preneur, ce qui représente tout de même 10% de la capacité du stade. Et encore, le club a dû monter en urgence une opération avec l'Association valaisanne de football, afin de proposer des billets à tarif réduit. Pour faire passer la pilule auprès des ultras, le club explique que sans ces aménagements, l'équipe entraînée par Didier Tholot aurait été contrainte d'aller jouer ses matchs à Genève, dans l'antre du Servette. « Avec les frais de déplacement, cela serait revenu plus ou moins au même, niveau prix » , reconnaît Chris, ancien président des Ultras Sion, pour qui il est inimaginable de voir son équipe évoluer ailleurs que dans son stade. « Si on pouvait rester à Tourbillon à vie, ce serait super. Il a une histoire, une âme, pas comme tous ces nouveaux stades qui se ressemblent tous. Mais ce sont des tarifs totalement disproportionnés, qui ont été très mal accueillis. Les sièges ont été posés définitivement dans les tribunes Nord et Sud, mais ils sont rabattables. En championnat, les dossiers sont rabattus, alors qu'en Coupe d'Europe, ils sont déverrouillés. Mais les gens restent debout, cela ne change rien. » Ce jeudi soir, dans le parcage visiteurs, Corentin et ses potes aussi seront debout sur leurs sièges pour chanter Bordeaux. Allégé de 73 euros, c'est une station qui reste supportable.

Par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Il y en a bien qui payent pour se faire fouetter les fesses et pincer les tétons dans un donjon.
Le supporter girondin est un masochiste comme un autre.
Si il y a de jolies Bordelaises, je peux bien en loger quelques unes sur place
Note : 12
Message posté par tranceup
Si il y a de jolies Bordelaises, je peux bien en loger quelques unes sur place


Les Bordelaises sont très jolies, faut juste passer outre le fait qu'elles se font le maillot façon scapulaire
Note : 2
À la place des sups girondins, j'aurais mal au Sion
Note : 2
Je lis cet article dans ma baignoire et vous ?
Note : 1
"les exigences de l'UEFA ont évoluées. Ce coup-ci, il a fallu refaire la tribune de presse et améliorer l'accès au terrain des journalistes, aménager des salons et un restaurant pour les officiels et VIP's"

eh ben... libres à eux de faire les tapins pour rembourser les ronds de cuir.
ça va leur faire une drôle d'impression aux supporters bordelais de passer de leur stade tout neuf au stade le plus pourri (avec la Cornaredo à Lugano) de la Super League helvétique.
bah, ils vont aussi réaliser le coût de la vie chez nous en Suisse...
Audenchiasse Niveau : District
Message posté par Ravage


Les Bordelaises sont très jolies, faut juste passer outre le fait qu'elles se font le maillot façon scapulaire


Hahahahaha t'es con tu m'as bien fait rire :)

Quant aux donzelles monégasques, on n'en parle même pas :s
Andrew kiki Farnum Niveau : District
Je valide que les bordelaises sont plutôt très jolies :-)))
pépé flingueur Niveau : District
Message posté par Pig Benis
Je lis cet article dans ma baignoire et vous ?


Dans ta baignoire mon poussin.
Bah meme en tenant compte des différence de prix le salaire moyen du suisse c'est 2.5 fois plus que celui du francais...

En gros pour un suisse 73E c'est comme une place à 30E pour un Français ce qui serait un prix normal pour la LDC.
Note : 1
Message posté par zitka
Bah meme en tenant compte des différence de prix le salaire moyen du suisse c'est 2.5 fois plus que celui du francais...

En gros pour un suisse 73E c'est comme une place à 30E pour un Français ce qui serait un prix normal pour la LDC.


Ouais non alors pas du tout pour le coup. 73 euros pour un match à Sion, même pour un suisse, je t'assures que c'est hors de prix.

Si sur certaines chose, ta logique est juste, elle ne s'applique pas partout. Un billet pour un match coûtant entre 15 et 35 euros (je compte large) pour les places en virage, 73 du coup c'est énorme.

Et en plus c'est pas la LDC.
Moi je le lis dans l'avion. Avant un croissant dégueulasse qui va coller aux dents
Moi je le lis dans l'avion. Avant un croissant dégueulasse qui va coller aux dents
Moi je lis dans mon lit, en me touchant la nouille
"et un restaurant pour les officiels et VIP's" Et c'est quoi les prochaines demandes? Une maison close dans les loges?
Ca fait cher vu le spectacle offert...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
29 17