Pourquoi certains clubs sont condamnés au yo-yo ?

Nombreux sont les clubs de deuxième division abonnés à l'ascenseur Ligue 1 / Ligue 2 et ne parvenant pas à durer dans l'élite. C'est le cas pour Metz et Ajaccio. Tentatives d'explication.

Modififié
On l’appelle le yo-yo. Ou l’ascenseur. Il reste souvent un peu plus en bas qu’en haut, donne de la joie quand il monte et fait couler les larmes quand il descend. Le mouvement perpétuel, la verticale constante, la droite émotionnelle. Une chose est sûre : il ne fréquente jamais bien longtemps le premier étage, mais n’arrive pas à se contenter du rez-de-chaussée, qu'il connaît parfaitement. Il fait quelques fois un tour au sous-sol, mais l’endroit est bien trop sombre pour le faire kiffer. Lui, c’est le train de vie de certains clubs de foot français, trop bons pour la Ligue 2, mais trop faibles pour le niveau supérieur. Une montée est ainsi très rapidement suivie d’une relégation. Comme une fatalité. Les exemples actuels en deuxième division sont légion : Nancy, Brest, Valenciennes… Mais aussi Metz, qui se bat cette saison pour terminer sur le podium, et Ajaccio, englué dans le ventre mou. Deux cas qui peuvent donner des pistes d’explication sur le problème de l’ascenseur.

Manque de moyens


En Corse, le problème semble simple et logique, à entendre Thierry Debès. « Il nous manque juste des sous !, se marre l’entraîneur des gardiens de l’ACA. Parce que pour des équipes comme nous, être en Ligue 1, c’est fantastique, mais ce n’est pas "normal". Car malheureusement, le foot est devenu avant tout une affaire d’argent. » Concrètement, le budget du club ne peut se permettre d’augmenter considérablement sa masse salariale. Or, les salaires exigés en Ligue 1 par les joueurs ne sont évidemment pas les mêmes qu’en Ligue 2… « Du coup, on a du mal à attirer les joueurs de qualité, on ne peut pas rêver de Messi ou Ronaldo. On n’a pas l’argent pour rester compétitifs dans l’élite, surtout si on compare notre budget à celui des autres » , résume le coach des portiers. « Ce que fait Angers aujourd’hui, c’est possible sur une ou deux années, mais la logique va vite revenir. » Un avantage tout de même de l’effet yo-yo : la dernière montée (en 2011) a permis au club d' « améliorer nettement les infrastructures et de pouvoir travailler dans de très bonnes conditions depuis » .

Moins de confiance donnée aux jeunes


Pas de problème d’infrastructure non plus pour Metz. Sa situation semble en revanche tout à fait différente de celle d’Ajaccio. « Il n’y a aucun souci économique, c’est un club très sain, très professionnel, qui mérite la L1 » , rappelle Gilles Bourges, l’entraîneur adjoint arrivé fin décembre 2015. Quelle est donc la cause des difficultés à maintenir le club lorrain en première division, lui qui était une valeur sûre de l’élite entre 1976 et 2002 ? « Je pense que la clé, c'est de retrouver les recettes du passé, c’est-à-dire se pencher davantage sur le centre de formation, soutenir les jeunes et retrouver la mentalité du club qui comptait beaucoup sur des éléments du cru » , répond le technicien. En effet, les dirigeants des Grenats auraient quelque peu oublié l’importance de la formation qui constituait la base même des bons résultats. Et que Jean-Philippe Rohr a bien connue. Joueur messin de 1979 à 1985, vainqueur de la Coupe de France et présent lors de l’élimination du grand Barça en seizièmes de finale de la Coupe des coupes en 1984, l’ancien milieu de terrain rejoint complètement Bourges : « À notre époque, on faisait confiance aux joueurs du cru. Ce n’est plus le cas. C’est dommage, surtout quand on sait que les jeunes ont gagné la Gambardella en 2010. Dernièrement, les générations étaient bonnes. »

Pas assez d'anciens


Mais le footballeur retraité ne s’arrête pas là. Pour lui, il faut clairement donner les clés aux anciens qui connaissent le club, ceux qui ont porté le maillot durant de nombreuses années. Et qu’importe si on considère son discours comme celui d’un « ancien combattant » : « Prendre Philippe Hinschberger (emblème de Metz pour qui il a évolué entre 1977 et 1992 et coach principal depuis 2015, ndlr), c’est une bonne idée. Mais ça ne suffit pas. Il y a deux ans, il n’y avait pas un éducateur avec son profil, mais que des gars qui n’avaient pas forcément l’amour du FC Metz. Pour que ça marche, il faut sentir le club, adhérer à son identité. Regardez le Real, le Bayern ou le Barça… Les directeurs sportifs et les éducateurs sont tous des types qui ont déjà joué sous les couleurs de l’équipe. » Plus de continuité pour gagner la stabilité en Ligue 1, en somme.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Hikaru Matsuyama Niveau : District
Un article qui ne dit rien... Alors que les sujets d'interrogation sont légions : pourquoi certains clubs font plus l'ascenceur que d'autres, par exemple ?

Clairement le truc est traité à la va-vite et (très, mais alors très) superficielement.
Petite coquille: la victoire de Metz face à Barcelone, c'est 84 et non 64.
Message posté par Hikaru Matsuyama
Un article qui ne dit rien... Alors que les sujets d'interrogation sont légions : pourquoi certains clubs font plus l'ascenceur que d'autres, par exemple ?

Clairement le truc est traité à la va-vite et (très, mais alors très) superficielement.


Et puis le coup du "il faut des anciens dans le club"... C'est un peu le serpent de mer qui revient dès qu'un club va moins bien, mais est-ce que les clubs solidement ancré en L1 ont plus d'anciens du club? Est-ce que les jeunes de ces clubs ont plus l'amour du maillot?
Je ne suis pas convaincu.
Thérèse je te retourne Niveau : CFA2
D'accord avec les remarques précédentes. Le sujet mériterait un traitement plus poussé.

Il y a des exemples plus frappants : Le Havre et Caen.
Et si c'était tout simplement parce que toute l'échelle est mal construite.

Passé de National à Ligue 2 est déjà une étape monstre pour sympa club, il n'y a qu'à voir le cas de Luzenac, club qui gagne le droit de monter en L2 sportivement mais se fait rejeter sur le plan financier.

Voir même rester en National pour certains clubs est un problème monstrueux comme Le Poiré-sur-Vie qui avait annoncé vouloir sortir du championnat car manque de fonds....

Je ne connais pas les réformes à faire, mais une chose est sûre au lieu d'avoir voulu exporter la L1 comme marque du football français, il aurait peut être mieux valu assurer les bases de la Pyramide du foobtall pour aider ensuite la L1 à se développer.

Car lorsqu'un petit club est promu hormis l'ETG j'ai l'impression qu'ils doivent en 2 mois passer d'une gestion amateur à une gestion professionnelle du club et sortir un budget qu'ils sont incapables d'avoir.
valeureux liégeois 74 Niveau : Ligue 1
Sinon, dans le style de club yo-yo, le club qui me vient directement à l'esprit, c'est l'ESTAC. Alors qu'ils avaient survolé la Ligue 2, ils se ramassent royalement en Ligue 1.
Message posté par garagnas
Et si c'était tout simplement parce que toute l'échelle est mal construite.

Passé de National à Ligue 2 est déjà une étape monstre pour sympa club, il n'y a qu'à voir le cas de Luzenac, club qui gagne le droit de monter en L2 sportivement mais se fait rejeter sur le plan financier.

Voir même rester en National pour certains clubs est un problème monstrueux comme Le Poiré-sur-Vie qui avait annoncé vouloir sortir du championnat car manque de fonds....

Je ne connais pas les réformes à faire, mais une chose est sûre au lieu d'avoir voulu exporter la L1 comme marque du football français, il aurait peut être mieux valu assurer les bases de la Pyramide du foobtall pour aider ensuite la L1 à se développer.

Car lorsqu'un petit club est promu hormis l'ETG j'ai l'impression qu'ils doivent en 2 mois passer d'une gestion amateur à une gestion professionnelle du club et sortir un budget qu'ils sont incapables d'avoir.


Ce que tu dis est vrai.

Je pense que par exemple le DFCO a appris de ses erreurs et s'est profondément restructuré. Ils ont modernisé leurs infrastructures (le stade est toujours en réfection d'ailleurs), fait confiance à pas mal de jeunes encadrés par des tauliers, et je ne les vois pas faire l'ascenseur l'an prochain. S'ils se renforcent un petit peu, ils vont emmerder pas mal d'équipes. Ce qu'à réussi à faire Dall'Oglio est vraiment intéressant

On demande un tel niveau de professionnalisme aux clubs qu'il faut remettre en perspective l'investissement sur plusieurs années, notamment pour les clubs qui n'ont pas d'investisseurs ou de sponsors capables d'allonger du blé de manière massive pour des réformes structurelles d'envergure.
stephXVbelgium Niveau : Loisir
Sporting Union Agen...
Elcocolonel Niveau : CFA
Après un des problèmes c'est la différence de championnat et la forme de la ligue 1 :

- en ligue 2 si tu bétonnes tu te maintiens peut-être, mais en même temps tu ne vas pas loin. et encore, on voit bien que les clubs qui ont le plus tendance à ne pas bouger beaucoup peuvent même se faire sortir rapidement.
quand un petit club arrive en bétonnant, bah il sait rien faire d'autre et bon, arrivé à une échelle supérieure le béton craque.
- en même temps, quand tu bouges les trucs c'est rarement avec des attaques placées, c'est souvent des longs ballons, des contre-attaques et des joueurs qui percent les lignes. or tout cette petite technique est vite rattrapée par la dureté de la défense ligue 1 : je donne pas cher de robic en ligue 1, en ligue 2 il crée le décalage contre pas mal de gars.

Disons que je dirai même que la ligue 2 est souvent un championnat d'attaque, parce que les défenses sont plus faibles certes, mais c'est un championnat où l'on court alors que la ligue 1 est un championnat où l'on bloque tout. Or quand ce qui te faisait gagner en ligue 2, cad un joueur buteur genre Diedhou, Hadji, D. Sakho, Corentin Jean ne peut plus marcher en ligue 1, la faiblesse du collectif au milieu et en défense se ressent du coup plus. Les mecs sont jeunes et ils peuvent facilement se trouer.
Je sais que ce n'est qu'une analyse partielle, mais la ligue 2 est clairement trop en dessous aussi de la ligue 1 pour moi. Ce n'est pas une antichambre mais une ligue moins bonne. Elle te prépare pas bien. Leur défense est plus mauvaise, le milieu est moins bon (/moins préparé) et l'attaque ne suffit plus.

Le seul truc qui te permet de ne pas descendre à priori et de monter, ce sont les jeunes joueurs qui doivent prouver leur valeur. Or les gars, sans surprise, ce sont ceux qui partent la première année de ligue 1.
Elcocolonel Niveau : CFA
Et je m'insurge aussi de l'utilisation de Pablo pour cet article. Nancy est jamais descendu avec lui et remonte grâce à San Correa cette année.
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
Message posté par Elcocolonel
Et je m'insurge aussi de l'utilisation de Pablo pour cet article. Nancy est jamais descendu avec lui



parce qu'il s'est fait virer avant la fin de la saison, non ?
A mon (humble) avis, il faut professionnaliser le National, passer les 3 divisions à 18 clubs. Déjà tu as une vision d'ensemble plus claire, un troisième échelon par lequel tu passes plus en douceur pour éventuellement viser plus haut. Honnêtement, rester des années dans ce National là, c'est plus la merde qu'autre chose, et qu'on ne me parle pas de stabilité. Je supporte le Nîmes Olympique, bah putain, toutes ces années au "purgatoire" de la troisième division ont fait plus que du mal au club.

J'ai vraiment l'impression que le National est délaissé. Je rajouterai qu'il faut un accompagnement extrêmement poussé et bienveillant de la part des instances pour les clubs de petites et moyennes structures (et même pour les plus "gros"). On éviterait des catastrophes industrielles, des clubs qui se meurent ou disparaissent. C'est bien beau de vouloir protéger les clubs de l'élite d'accidents, dépôts de bilan, etc. en limitant le nombre de descentes, mais faut d'abord s'occuper de la base. La base, c'est la base. Eh oui.
Message posté par groquik
A mon (humble) avis, il faut professionnaliser le National, passer les 3 divisions à 18 clubs. Déjà tu as une vision d'ensemble plus claire, un troisième échelon par lequel tu passes plus en douceur pour éventuellement viser plus haut. Honnêtement, rester des années dans ce National là, c'est plus la merde qu'autre chose, et qu'on ne me parle pas de stabilité. Je supporte le Nîmes Olympique, bah putain, toutes ces années au "purgatoire" de la troisième division ont fait plus que du mal au club.

J'ai vraiment l'impression que le National est délaissé. Je rajouterai qu'il faut un accompagnement extrêmement poussé et bienveillant de la part des instances pour les clubs de petites et moyennes structures (et même pour les plus "gros"). On éviterait des catastrophes industrielles, des clubs qui se meurent ou disparaissent. C'est bien beau de vouloir protéger les clubs de l'élite d'accidents, dépôts de bilan, etc. en limitant le nombre de descentes, mais faut d'abord s'occuper de la base. La base, c'est la base. Eh oui.


Il faudrait peut être créer 3 division pro avec des budgets définis par Division.

Donner le droit aux clubs qui accèdent de proposer un plan de développement sur 5ans, en évitant l'endettement massif, mais avec des règles un peu plus souples que les autres sur le plan budgétaire au près de la DNCG.

Créer un vrai championnat semi-pro entre la CFA et le National en séparant la France en poule de 2 (Nord/Sud) ou en poules de 4 (Nord, Sud, Ouest, Est). Les promus pour les poules de 4 seraient les champions de chaque poule classé en fonction du nombre de point.

Effectivement ramener les championnats à 18 équipes avec 2 relégations+1 barrages sauf pour le national qui aurait du coup 3 relégations + 1 barrages et supprimer la coupe de la Ligue.
Non pas du tout, Correa a quitté le club à la fin de la saison 2010/2011, il est remplacé à l'intersaison par ce sous-homme de Jean Fernandez qui, sauvé par une bonne série lors de sa première saison, envoie le club en ligue 2 en 6 mois à peine lors de la saison 2012/2013. A la fin de la phase aller on a 11 points... on est 20e. Gabriel arrive pour sauver les meubles et termine 18ème avec 38 points...


Je me suis mal exprimé, Correa quitte Nancy pour signer à L'ETG
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
dont acte (bis)
On ne se comprends pas. Tu écris : "il s'est fait virer avant la fin de la saison" en parlant de Correa or il n'a jamais été licencié de l'ASNL. C'est lui qui a décidé de partir pour tenter sa chance à l'ETG, nous on voulait le garder
Les problèmes sont multiples, cet article survole les cas de figure possible, comme pourquoi des clubs comme Metz, Lens, Nantes furent des valeurs sûre de L1 font ou on fait le yoyo ces dernières année ? Pourquoi Troyes ou Caen font le yoyo depuis toujours (de ce que j'ai vécu donc on va dire depuis 94/95).
Message posté par garagnas
Il faudrait peut être créer 3 division pro avec des budgets définis par Division.

Donner le droit aux clubs qui accèdent de proposer un plan de développement sur 5ans, en évitant l'endettement massif, mais avec des règles un peu plus souples que les autres sur le plan budgétaire au près de la DNCG.

Créer un vrai championnat semi-pro entre la CFA et le National en séparant la France en poule de 2 (Nord/Sud) ou en poules de 4 (Nord, Sud, Ouest, Est). Les promus pour les poules de 4 seraient les champions de chaque poule classé en fonction du nombre de point.

Effectivement ramener les championnats à 18 équipes avec 2 relégations+1 barrages sauf pour le national qui aurait du coup 3 relégations + 1 barrages et supprimer la coupe de la Ligue.


Très bonne idée les play-off.
Après quand on parle de budget il faut scinder deux choses : la masse salariale et les infrastructure.

Je trouve déplorable que dans certains cas ce n'est que quelques mois avant la montée que l'on se rend compte qu'une équipe comme Luzenac par exemple n'a pas le bon stade pour le niveau du dessus.

C'est de l'amateurisme et pas au niveau du club mais plutôt des instances.
Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8