Pourquoi certains clubs sont condamnés au yo-yo ?

Nombreux sont les clubs de deuxième division abonnés à l'ascenseur Ligue 1 / Ligue 2 et ne parvenant pas à durer dans l'élite. C'est le cas pour Metz et Ajaccio. Tentatives d'explication.

Modififié
On l’appelle le yo-yo. Ou l’ascenseur. Il reste souvent un peu plus en bas qu’en haut, donne de la joie quand il monte et fait couler les larmes quand il descend. Le mouvement perpétuel, la verticale constante, la droite émotionnelle. Une chose est sûre : il ne fréquente jamais bien longtemps le premier étage, mais n’arrive pas à se contenter du rez-de-chaussée, qu'il connaît parfaitement. Il fait quelques fois un tour au sous-sol, mais l’endroit est bien trop sombre pour le faire kiffer. Lui, c’est le train de vie de certains clubs de foot français, trop bons pour la Ligue 2, mais trop faibles pour le niveau supérieur. Une montée est ainsi très rapidement suivie d’une relégation. Comme une fatalité. Les exemples actuels en deuxième division sont légion : Nancy, Brest, Valenciennes… Mais aussi Metz, qui se bat cette saison pour terminer sur le podium, et Ajaccio, englué dans le ventre mou. Deux cas qui peuvent donner des pistes d’explication sur le problème de l’ascenseur.

Manque de moyens


En Corse, le problème semble simple et logique, à entendre Thierry Debès. « Il nous manque juste des sous !, se marre l’entraîneur des gardiens de l’ACA. Parce que pour des équipes comme nous, être en Ligue 1, c’est fantastique, mais ce n’est pas "normal". Car malheureusement, le foot est devenu avant tout une affaire d’argent. » Concrètement, le budget du club ne peut se permettre d’augmenter considérablement sa masse salariale. Or, les salaires exigés en Ligue 1 par les joueurs ne sont évidemment pas les mêmes qu’en Ligue 2… « Du coup, on a du mal à attirer les joueurs de qualité, on ne peut pas rêver de Messi ou Ronaldo. On n’a pas l’argent pour rester compétitifs dans l’élite, surtout si on compare notre budget à celui des autres » , résume le coach des portiers. « Ce que fait Angers aujourd’hui, c’est possible sur une ou deux années, mais la logique va vite revenir. » Un avantage tout de même de l’effet yo-yo : la dernière montée (en 2011) a permis au club d' « améliorer nettement les infrastructures et de pouvoir travailler dans de très bonnes conditions depuis » .

Moins de confiance donnée aux jeunes


Pas de problème d’infrastructure non plus pour Metz. Sa situation semble en revanche tout à fait différente de celle d’Ajaccio. « Il n’y a aucun souci économique, c’est un club très sain, très professionnel, qui mérite la L1 » , rappelle Gilles Bourges, l’entraîneur adjoint arrivé fin décembre 2015. Quelle est donc la cause des difficultés à maintenir le club lorrain en première division, lui qui était une valeur sûre de l’élite entre 1976 et 2002 ? « Je pense que la clé, c'est de retrouver les recettes du passé, c’est-à-dire se pencher davantage sur le centre de formation, soutenir les jeunes et retrouver la mentalité du club qui comptait beaucoup sur des éléments du cru » , répond le technicien. En effet, les dirigeants des Grenats auraient quelque peu oublié l’importance de la formation qui constituait la base même des bons résultats. Et que Jean-Philippe Rohr a bien connue. Joueur messin de 1979 à 1985, vainqueur de la Coupe de France et présent lors de l’élimination du grand Barça en seizièmes de finale de la Coupe des coupes en 1984, l’ancien milieu de terrain rejoint complètement Bourges : « À notre époque, on faisait confiance aux joueurs du cru. Ce n’est plus le cas. C’est dommage, surtout quand on sait que les jeunes ont gagné la Gambardella en 2010. Dernièrement, les générations étaient bonnes. »

Pas assez d'anciens


Mais le footballeur retraité ne s’arrête pas là. Pour lui, il faut clairement donner les clés aux anciens qui connaissent le club, ceux qui ont porté le maillot durant de nombreuses années. Et qu’importe si on considère son discours comme celui d’un « ancien combattant » : « Prendre Philippe Hinschberger (emblème de Metz pour qui il a évolué entre 1977 et 1992 et coach principal depuis 2015, ndlr), c’est une bonne idée. Mais ça ne suffit pas. Il y a deux ans, il n’y avait pas un éducateur avec son profil, mais que des gars qui n’avaient pas forcément l’amour du FC Metz. Pour que ça marche, il faut sentir le club, adhérer à son identité. Regardez le Real, le Bayern ou le Barça… Les directeurs sportifs et les éducateurs sont tous des types qui ont déjà joué sous les couleurs de l’équipe. » Plus de continuité pour gagner la stabilité en Ligue 1, en somme.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Hikaru Matsuyama Niveau : District
Un article qui ne dit rien... Alors que les sujets d'interrogation sont légions : pourquoi certains clubs font plus l'ascenceur que d'autres, par exemple ?

Clairement le truc est traité à la va-vite et (très, mais alors très) superficielement.
Petite coquille: la victoire de Metz face à Barcelone, c'est 84 et non 64.
Message posté par Hikaru Matsuyama
Un article qui ne dit rien... Alors que les sujets d'interrogation sont légions : pourquoi certains clubs font plus l'ascenceur que d'autres, par exemple ?

Clairement le truc est traité à la va-vite et (très, mais alors très) superficielement.


Et puis le coup du "il faut des anciens dans le club"... C'est un peu le serpent de mer qui revient dès qu'un club va moins bien, mais est-ce que les clubs solidement ancré en L1 ont plus d'anciens du club? Est-ce que les jeunes de ces clubs ont plus l'amour du maillot?
Je ne suis pas convaincu.
Thérèse je te retourne Niveau : CFA2
D'accord avec les remarques précédentes. Le sujet mériterait un traitement plus poussé.

Il y a des exemples plus frappants : Le Havre et Caen.
Et si c'était tout simplement parce que toute l'échelle est mal construite.

Passé de National à Ligue 2 est déjà une étape monstre pour sympa club, il n'y a qu'à voir le cas de Luzenac, club qui gagne le droit de monter en L2 sportivement mais se fait rejeter sur le plan financier.

Voir même rester en National pour certains clubs est un problème monstrueux comme Le Poiré-sur-Vie qui avait annoncé vouloir sortir du championnat car manque de fonds....

Je ne connais pas les réformes à faire, mais une chose est sûre au lieu d'avoir voulu exporter la L1 comme marque du football français, il aurait peut être mieux valu assurer les bases de la Pyramide du foobtall pour aider ensuite la L1 à se développer.

Car lorsqu'un petit club est promu hormis l'ETG j'ai l'impression qu'ils doivent en 2 mois passer d'une gestion amateur à une gestion professionnelle du club et sortir un budget qu'ils sont incapables d'avoir.
valeureux liégeois 74 Niveau : Ligue 1
Sinon, dans le style de club yo-yo, le club qui me vient directement à l'esprit, c'est l'ESTAC. Alors qu'ils avaient survolé la Ligue 2, ils se ramassent royalement en Ligue 1.
Message posté par garagnas
Et si c'était tout simplement parce que toute l'échelle est mal construite.

Passé de National à Ligue 2 est déjà une étape monstre pour sympa club, il n'y a qu'à voir le cas de Luzenac, club qui gagne le droit de monter en L2 sportivement mais se fait rejeter sur le plan financier.

Voir même rester en National pour certains clubs est un problème monstrueux comme Le Poiré-sur-Vie qui avait annoncé vouloir sortir du championnat car manque de fonds....

Je ne connais pas les réformes à faire, mais une chose est sûre au lieu d'avoir voulu exporter la L1 comme marque du football français, il aurait peut être mieux valu assurer les bases de la Pyramide du foobtall pour aider ensuite la L1 à se développer.

Car lorsqu'un petit club est promu hormis l'ETG j'ai l'impression qu'ils doivent en 2 mois passer d'une gestion amateur à une gestion professionnelle du club et sortir un budget qu'ils sont incapables d'avoir.


Ce que tu dis est vrai.

Je pense que par exemple le DFCO a appris de ses erreurs et s'est profondément restructuré. Ils ont modernisé leurs infrastructures (le stade est toujours en réfection d'ailleurs), fait confiance à pas mal de jeunes encadrés par des tauliers, et je ne les vois pas faire l'ascenseur l'an prochain. S'ils se renforcent un petit peu, ils vont emmerder pas mal d'équipes. Ce qu'à réussi à faire Dall'Oglio est vraiment intéressant

On demande un tel niveau de professionnalisme aux clubs qu'il faut remettre en perspective l'investissement sur plusieurs années, notamment pour les clubs qui n'ont pas d'investisseurs ou de sponsors capables d'allonger du blé de manière massive pour des réformes structurelles d'envergure.
stephXVbelgium Niveau : Loisir
Sporting Union Agen...
Elcocolonel Niveau : CFA
Après un des problèmes c'est la différence de championnat et la forme de la ligue 1 :

- en ligue 2 si tu bétonnes tu te maintiens peut-être, mais en même temps tu ne vas pas loin. et encore, on voit bien que les clubs qui ont le plus tendance à ne pas bouger beaucoup peuvent même se faire sortir rapidement.
quand un petit club arrive en bétonnant, bah il sait rien faire d'autre et bon, arrivé à une échelle supérieure le béton craque.
- en même temps, quand tu bouges les trucs c'est rarement avec des attaques placées, c'est souvent des longs ballons, des contre-attaques et des joueurs qui percent les lignes. or tout cette petite technique est vite rattrapée par la dureté de la défense ligue 1 : je donne pas cher de robic en ligue 1, en ligue 2 il crée le décalage contre pas mal de gars.

Disons que je dirai même que la ligue 2 est souvent un championnat d'attaque, parce que les défenses sont plus faibles certes, mais c'est un championnat où l'on court alors que la ligue 1 est un championnat où l'on bloque tout. Or quand ce qui te faisait gagner en ligue 2, cad un joueur buteur genre Diedhou, Hadji, D. Sakho, Corentin Jean ne peut plus marcher en ligue 1, la faiblesse du collectif au milieu et en défense se ressent du coup plus. Les mecs sont jeunes et ils peuvent facilement se trouer.
Je sais que ce n'est qu'une analyse partielle, mais la ligue 2 est clairement trop en dessous aussi de la ligue 1 pour moi. Ce n'est pas une antichambre mais une ligue moins bonne. Elle te prépare pas bien. Leur défense est plus mauvaise, le milieu est moins bon (/moins préparé) et l'attaque ne suffit plus.

Le seul truc qui te permet de ne pas descendre à priori et de monter, ce sont les jeunes joueurs qui doivent prouver leur valeur. Or les gars, sans surprise, ce sont ceux qui partent la première année de ligue 1.
Elcocolonel Niveau : CFA
Et je m'insurge aussi de l'utilisation de Pablo pour cet article. Nancy est jamais descendu avec lui et remonte grâce à San Correa cette année.
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
Message posté par Elcocolonel
Et je m'insurge aussi de l'utilisation de Pablo pour cet article. Nancy est jamais descendu avec lui



parce qu'il s'est fait virer avant la fin de la saison, non ?
A mon (humble) avis, il faut professionnaliser le National, passer les 3 divisions à 18 clubs. Déjà tu as une vision d'ensemble plus claire, un troisième échelon par lequel tu passes plus en douceur pour éventuellement viser plus haut. Honnêtement, rester des années dans ce National là, c'est plus la merde qu'autre chose, et qu'on ne me parle pas de stabilité. Je supporte le Nîmes Olympique, bah putain, toutes ces années au "purgatoire" de la troisième division ont fait plus que du mal au club.

J'ai vraiment l'impression que le National est délaissé. Je rajouterai qu'il faut un accompagnement extrêmement poussé et bienveillant de la part des instances pour les clubs de petites et moyennes structures (et même pour les plus "gros"). On éviterait des catastrophes industrielles, des clubs qui se meurent ou disparaissent. C'est bien beau de vouloir protéger les clubs de l'élite d'accidents, dépôts de bilan, etc. en limitant le nombre de descentes, mais faut d'abord s'occuper de la base. La base, c'est la base. Eh oui.
Message posté par groquik
A mon (humble) avis, il faut professionnaliser le National, passer les 3 divisions à 18 clubs. Déjà tu as une vision d'ensemble plus claire, un troisième échelon par lequel tu passes plus en douceur pour éventuellement viser plus haut. Honnêtement, rester des années dans ce National là, c'est plus la merde qu'autre chose, et qu'on ne me parle pas de stabilité. Je supporte le Nîmes Olympique, bah putain, toutes ces années au "purgatoire" de la troisième division ont fait plus que du mal au club.

J'ai vraiment l'impression que le National est délaissé. Je rajouterai qu'il faut un accompagnement extrêmement poussé et bienveillant de la part des instances pour les clubs de petites et moyennes structures (et même pour les plus "gros"). On éviterait des catastrophes industrielles, des clubs qui se meurent ou disparaissent. C'est bien beau de vouloir protéger les clubs de l'élite d'accidents, dépôts de bilan, etc. en limitant le nombre de descentes, mais faut d'abord s'occuper de la base. La base, c'est la base. Eh oui.


Il faudrait peut être créer 3 division pro avec des budgets définis par Division.

Donner le droit aux clubs qui accèdent de proposer un plan de développement sur 5ans, en évitant l'endettement massif, mais avec des règles un peu plus souples que les autres sur le plan budgétaire au près de la DNCG.

Créer un vrai championnat semi-pro entre la CFA et le National en séparant la France en poule de 2 (Nord/Sud) ou en poules de 4 (Nord, Sud, Ouest, Est). Les promus pour les poules de 4 seraient les champions de chaque poule classé en fonction du nombre de point.

Effectivement ramener les championnats à 18 équipes avec 2 relégations+1 barrages sauf pour le national qui aurait du coup 3 relégations + 1 barrages et supprimer la coupe de la Ligue.
Non pas du tout, Correa a quitté le club à la fin de la saison 2010/2011, il est remplacé à l'intersaison par ce sous-homme de Jean Fernandez qui, sauvé par une bonne série lors de sa première saison, envoie le club en ligue 2 en 6 mois à peine lors de la saison 2012/2013. A la fin de la phase aller on a 11 points... on est 20e. Gabriel arrive pour sauver les meubles et termine 18ème avec 38 points...


Je me suis mal exprimé, Correa quitte Nancy pour signer à L'ETG
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
dont acte (bis)
On ne se comprends pas. Tu écris : "il s'est fait virer avant la fin de la saison" en parlant de Correa or il n'a jamais été licencié de l'ASNL. C'est lui qui a décidé de partir pour tenter sa chance à l'ETG, nous on voulait le garder
Les problèmes sont multiples, cet article survole les cas de figure possible, comme pourquoi des clubs comme Metz, Lens, Nantes furent des valeurs sûre de L1 font ou on fait le yoyo ces dernières année ? Pourquoi Troyes ou Caen font le yoyo depuis toujours (de ce que j'ai vécu donc on va dire depuis 94/95).
Message posté par garagnas
Il faudrait peut être créer 3 division pro avec des budgets définis par Division.

Donner le droit aux clubs qui accèdent de proposer un plan de développement sur 5ans, en évitant l'endettement massif, mais avec des règles un peu plus souples que les autres sur le plan budgétaire au près de la DNCG.

Créer un vrai championnat semi-pro entre la CFA et le National en séparant la France en poule de 2 (Nord/Sud) ou en poules de 4 (Nord, Sud, Ouest, Est). Les promus pour les poules de 4 seraient les champions de chaque poule classé en fonction du nombre de point.

Effectivement ramener les championnats à 18 équipes avec 2 relégations+1 barrages sauf pour le national qui aurait du coup 3 relégations + 1 barrages et supprimer la coupe de la Ligue.


Très bonne idée les play-off.
Après quand on parle de budget il faut scinder deux choses : la masse salariale et les infrastructure.

Je trouve déplorable que dans certains cas ce n'est que quelques mois avant la montée que l'on se rend compte qu'une équipe comme Luzenac par exemple n'a pas le bon stade pour le niveau du dessus.

C'est de l'amateurisme et pas au niveau du club mais plutôt des instances.
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 13
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3
dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23