1. //
  2. // Demi-finale
  3. // Bayern Munich/FC Barcelone (4-0)

Pourquoi ce n'est pas encore perdu pour le Barça

L'avis est unanime : le Bayern Munich, vainqueur 4-0 au match aller face au Barça, est déjà qualifié pour la finale de la C1. Pourtant, certaines choses laissent à croire que les Catalans ont encore une chance de renverser la vapeur. La preuve.

Modififié
44 47
Parce que le Barça a l’habitude des manitas

Après avoir perdu 4-0 au match aller, le Barça n’a plus le choix : il faut s’imposer par cinq buts d’écart pour se qualifier pour la finale. Impossible ? Tu parles. Ce mot n’est pas catalan. Et surtout, un autre mot est devenu courant dans le langage barcelonais : manita. Le fameux 5-0, celui avec lequel le Barça était monté sur le toit d’Europe, un soir de novembre 2010, en écrasant le Real Madrid. C’est simple : depuis le début de l’ère Guardiola-Vilanova, le Barça, toutes compétitions confondues, a claqué 18 manitas (la vraie manita, 5-0) et a gagné 29 fois par au moins cinq buts d’écart, la plus grosse victoire étant un 9-0 contre les sympathiques L’Hospitalitet, en Coupe du Roi. Bon, certes, le Bayern, ce n’est pas franchement l’hospitalité. Au contraire, les Bavarois, eux aussi, ont été capables de sacrés cartons cette saison : 8 victoires par au moins cinq buts d’écarts. Ça, c’est pour la statistique. Néanmoins, la manita est légion en terre catalane. La dernière manita n’est d’ailleurs pas si lointaine : un 5-0 contre Majorque au début du moins d’avril. Et puis, il y a la jurisprudence 2009 : au Camp Nou, un merveilleux Barça s’était imposé 4-0 contre le Bayern. Une autre époque, où l’attaquant du Bayern s’appelait Luca Toni.

Parce que Pep va ordonner que le Bayern se couche

Hier soir, tout le monde s’est posé la même question : qu’est-ce que Pep Guardiola va-t-il bien pouvoir apporter à ce Bayern-là ? L’équipe est déjà au top, autant collectivement qu'individuellement. Du coup, pour ne pas avoir trop la pression lors de son arrivée à Munich, et de ne pas avoir la sensation de débarquer après la bataille, l’ancien entraîneur du Barça a trouvé la solution. Visiblement, il a déjà une sacrée influence au sein du club bavarois. Il veut Götze ? Hop, un coup de fil, et il a Götze. Il veut Lewandowski ? Hop, un coup de bigot, et il aura Lewandowski. Il veut que le Bayern se couche au match retour ? Hop, il appelle Kaiser Franz, et le Bayern se couche au match retour. Juste avant la rencontre, Heynckes reçoit des ordres très stricts des hauts dirigeants catalans, est obligé d’aligner une équipe-ter (même pas bis), et se prend une rouste, dès la première période. Le Bayern marque quand même un but pour faire semblant, mais perd 6-1. Au mois de juillet, Guardiola débarque donc avec le statut de celui qui, enfin, va permettre au Bayern Munich de remporter la C1. Et de celui qui a encore sauvé le Barça.

Parce que la Corée du Nord s’en mêle

Peu de gens le savent, mais Kim Jong-un est un esthète. Au rouleau-compresseur bavarois, le « Chef suprême de la République populaire et démocratique de Corée du Nord » a toujours préféré la folie catalane. Et c’est peu dire qu’il n’a pas goûté la manita de Simpson reçue par les Blaugrana à l’Allianz Arena mardi. Surtout qu’en plus d’être un esthète, le dirigeant est un homme qui n’aime pas perdre, quel qu’en soit le prix, pour qui l’esprit Coubertin ne fait pas sens. Fatigué de voir le monde ne pas prendre au sérieux ses menaces d’attaque nucléaire, Kim voit l’occasion idéale de faire d’une pierre deux coups et c’est la Säbener Straße, le centre d’entraînement du Bayern, qui trinque. Son effectif professionnel décimé, le Bayern ne s’avoue pas vaincu et envoie ses U15 en Camp Nou. 12-0 pour le Barça.

Parce que l’effet Abidal

Aligné d’entrée au match retour, Éric Abidal réalise un match plein. Costaud en Ligue des champions un an après avoir subi une greffe du foie, l’ancien Lyonnais est l’homme par qui le miracle arrive. Plus que sa performance, c’est son aura qui permet à ses coéquipiers de réaliser l’exploit et d’infliger une manita salvatrice aux hommes de Jupp Heynckes. Des coéquipiers qui défileront sagement en zone mixte pour dédicacer à l’envi et dans toutes les langues leur qualification à Abi. Une très, très belle aventure qui s’ajoute à celles déjà nombreuses dans l’histoire du FC Barcelone.

Parce qu’Eddy Mitchell l’a dit

Les vrais de la chanson le savent : le boss, c’est Eddy Mitchell. Oui, Claude Moine, « Schmoll » pour les intimes, un type qui a cinquante ans de carrière, une flopée de matchs à guichets fermés et quelques chansons d’amour derrière lui. Dans une de ses plus belles compositions, Le Cimetière des éléphants, le grand sage de la chanson française offre un message d’amour et d'espoir à tous les supporters catalans : «  C’est pas perdu, puisque tu m’aimes, un peu moins fort, un peu quand même » . Quoique remplis de tristesse et de pessimisme, les supporters catalans sont encore plein d’amour pour leur club, alors si Eddy l’a dit, tout est permis. Même l'impossible. Au pire, les hommes de Vilanova pourront se consoler en écoutant La dernière séance. « Et le rideau sur l'écran est tombé  » .

Parce que Eufemiano Fuentes

Floyd Landis, ça vous dit un truc ? Un mec qui perd une heure un jour avant de s’envoler gagner l’étape en solitaire costaud le lendemain ? En gros, ce coureur de la Phonak, seul sur les pentes du Tour de France, c’est le FC Barcelone. Au pied du Mont Ventoux de la Ligue des champions, les Catalans en appellent au dieu du cyclisme « propre » : Eufemiano Fuentes. Oui, celui qui, ce mardi, vient d'écoper d'une petite année de prison après avoir ramené à l'Espagne deux Euros, une Coupe du monde et quelques Roland Garros. Chargé comme un revendeur de la Gare du Nord, le médecin débarque à Barcelone avec le sourire rassurant de celui qui sait faire. « Ne vous inquiétez pas, les gars, c’est de l’homéopatie » balance « Eufé » , avec le sourire de celui dont les sucettes ont déjà été acceptées par d’autres fillettes. L’effet est immédiat, les Allemands n’y peuvent rien, la manita est de retour. Sa Samsonite sous la main, Eufemiano s’apprête à prendre son avion retour. Il se retourne vers des Catalans heureux et balance ces mots. « Vous vous rappelez Lincoln Burrows, dans Prison Break? Je vous attends dans mon trou, les gars. Appelez moi Scofield. »

ME, SB et EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Si on m'avait dit un jour que Eddy Mitchell permettrait une remuntada, j'y aurais pas cru..
On dirait qu'on commence de plus en plus tôt la bibine au sein de la rédaction ^^
Jack Facial Niveau : CFA
Si le Barça se qualifie ce soir, j'achète la discographie intégrale de Eddy Mitchell.
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Note : -1
On me dit dans mon oreilette que Balotelli a changé d'avis hier et qu'il offrira sa Fanny à la dernière minute aux mecs du Barça et non à ceux du Real
"La manita de simpson" haha vous etes des grands malades
nononoway Niveau : CFA
Vous me décevez un peu par rapport aux résumés d'hier, j'attendais un titre d'article du style "le Real décimé"
Message posté par Fredinhovic95
On me dit dans mon oreilette que Balotelli a changé d'avis hier et qu'il offrira sa Fanny à la dernière minute aux mecs du Barça et non à ceux du Real


Ils sont plus ensemble...
nononoway Niveau : CFA
Message posté par loupvert13
Si on m'avait dit un jour que Eddy Mitchell permettrait une remuntada, j'y aurais pas cru..


Fallait y penser, maintenant je vais toujours faire des parallèles avec le foot en entendant des chansons du grand Eddy

"bye byyyyye les héros que j'aimais, le film est terminé-ééé"

"Une multinationale
S'est offert notre sociétéééé
Vous êtes dépassé
Et, du fait, vous êtes remercié"
J'ai jamais adhéré à la philosophie de jeu du Barça, à part Iniesta, j'peux pas encadrer les joueurs du Barça, mais faut reconnaître que c'est une grande équipe et qu'effectivement (j'ai pas lu l'article...) ils peuvent toujours se qualifier.


Tout comme ils peuvent en reprendre 4 bien entendu.


On verra, ça va être un beau match en tout cas, j'en suis sur.
cantor0305 Niveau : CFA
pas la peine de nous survendre la remuntada. en 58 saisons de competitions européennes et 140 cas identiques au barça; 140 éliminatations. Une victoire pour l'honneur avec un très bon messi ce serait déja bien face a ce bayern, mais je crois le bayern gagnera ce soir comme à turin.

d'ailleurs je comprends mieux pourquoi maintenant la juve, qui était mon favori, a été si impuissante. le bayern était tout simplement encore bien plus fort que je ne pensais.
Donc ce soir victoire du Bayern. On commence a vous connaitre les artistes, vous avez la poisse dans vos pronos.
Pierre du Bayern Niveau : CFA2
On croit rêver quand on lit le titre, puis après on comprend que c'est du second degré en lisant l'article.

Je n'ai jamais pu blairer le Barça, sa philosophie de jeu, ses joueurs et surtout ses supporters.
4-0 à la maison, et ce soir, ils reprennent un beau tarif. Le Barça a l'habitude de mettre des fessées 5/0 ? Ca à l'air dêtre le meilleur argument pour. Mais c'est oublier que le Bayern c'est pas les équipes du championnat espagnol, et eux ont vraiment l'habitude de mettre des raclées... et contre tout type d'équipes... genre le Barça...
le truc de la corée est tout a fait possible
Message posté par Dynho


Ils sont plus ensemble...


Justement elle rien a dire donćil ka donne quand meme
JaphetN'Do Niveau : CFA2
Message posté par Pierre du Bayern
On croit rêver quand on lit le titre, puis après on comprend que c'est du second degré en lisant l'article.

Je n'ai jamais pu blairer le Barça, sa philosophie de jeu, ses joueurs et surtout ses supporters.
4-0 à la maison, et ce soir, ils reprennent un beau tarif. Le Barça a l'habitude de mettre des fessées 5/0 ? Ca à l'air dêtre le meilleur argument pour. Mais c'est oublier que le Bayern c'est pas les équipes du championnat espagnol, et eux ont vraiment l'habitude de mettre des raclées... et contre tout type d'équipes... genre le Barça...


Étant donné le ton ironique de l'article, ça valait peut-être pas la peine d'être si solennel.
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Je prévois un 1-1. Un but de Alex Song à la place du but de Seydou Keita et Mandzukic dans le role inversé de Luca Toni.
Je dis inversé parce que Mandzukic va enfoncer le clou selon moi
Südkurve28 Niveau : CFA
Faut pas oublier que le Barça sera privé de pas mal de mecs ce soir (Alba, Mascherano, Puyol, peut être Busquets), ça rend la tâche encore plus compliquée pour eux. Mais j'espère quand même un beau match.
"ce sera toujours le blues, dans la banlieue de Mulhouse"

Eddy le visionnaire, bavarois inquiétez vous.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
44 47