En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 27 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Supporters
  3. // Morts en cascade

Pourquoi ce bordel avec les supporters argentins ?

À la fin de son match, Franco Nieto s'est fait tabasser à mort par des supporters adverses. Le mois dernier, sept supporters argentins ont perdu la vie, en une seule semaine. Violence, barrabravas, rivalités, aguante, corruption, mafias, territoire, gouvernement, dirigeants, tel serait le lancement d'un Bernard de La Villardière. Tentative d'éclaircissement d'un phénomène complexe, généralisé et englué.

Modififié
6 novembre, affrontements entre supporters d'Almirante Brown, équipe de troisième division de la banlieue sud-ouest de Buenos Aires, avant un match contre Estudiantes de Caseros : un mort. 8 novembre, match de première division à Córdoba entre Belgrano et Defensa y Justicia : un supporter tombe de la tribune et décède. 10 novembre, les supporters de San Telmo - nous sommes cette fois en quatrième division, au sud de la capitale - se retrouvent dans un bar du quartier pour voir le match de leur équipe. À la sortie, ils croisent des supporters de Dock Sud, le rival historique : affrontements, tirs, deux morts. 11 novembre, match entre Temperley et Crucero del Norte (deuxième division, banlieue sud de Buenos Aires) : un supporter tombe à son tour de la tribune et décède. 12 novembre, des supporters d'Ituzaingó - cinquième et dernière division, banlieue ouest de Buenos Aires - s'affrontent avant un match contre Arenas : deux morts. Le bilan fait froid dans le dos et avait évidemment attiré l'attention des médias internationaux : en une semaine, sept supporters avaient perdu la vie dans le football argentin. Et désormais, un joueur, à La Rioja. « On pourrait ajouter les deux morts du Clásico de Rosario en octobre dernier, les tirs entre les deux factions de la Doce, la barrabrava de Boca Juniors, avant un match contre Tigre, ou encore la présence d'un civil armé sur la pelouse de Lanus, lors du match contre Arsenal » , précise Diego Murzi, sociologue argentin et membre de l'association « Salvemos al futbol » , qui informe et lutte contre cette violence répétée depuis 2008.

« La mort est un horizon possible »


Depuis le retour de la démocratie, en 1983, l'association enregistre 6 à 8 morts par an, avec un pic en 2013, où 13 supporters sont morts. D'où cela provient-il ? « La violence dans le foot argentin a deux origines : la culture footballistique locale et les caisses noires de notre football, répond Diego Murzi. La culture locale, c'est celle de la rivalité exacerbée, du concept de l'Aguante : être "plus supporter" que l'autre, plus fort, plus fidèle, plus résistant, plus courageux. » Dans les tribunes, les chants font constamment référence à cette notion de l'Aguante. Un exemple au hasard, un chant de Boca contre River (surnommé Gallina, Poule en VF) : « Cuando vas a la cancha / Vas con el patrullero / Vos no tenes aguante » (Quand tu vas au stade, tu y vas avec la police, tu n'as pas d'aguante). « Il faut comprendre qu'en Argentine, le recours à la violence est légitime. Pas seulement chez les barras, mais aussi entre joueurs, dirigeants, etc. » Dans la société aussi, même si elles ne sont pas toujours superposables, le football ayant sa propre violence. Dans la rue, un incident entre deux voitures se règlent plus généralement à base d'insultes et de coups de poing qu'avec un stylo et un constat. « Les rivalités entre clubs ennemis engendrent des combats pour l'honneur, pour la défense des couleurs, dans lesquels la mort est un horizon possible, à la différence de l'Europe, où il s'agit généralement de "simples" coups » , éclaire Murzi. Il existe à ce propos une différence culturelle entre barrabravas anciens et barrabravas nouveaux en Argentine : le recours aux armes à feu. « Avant, tout se réglait avec une bonne bagarre. Aujourd'hui, l'usage des armes à feu est systématique, comme dans le cas récent des affrontements entre supporters de San Telmo et de Dock Sud » , déplore le sociologue.

Contrôle de la barra, contrôle du territoire


Deuxième origine de la violence : les « caisses noires » . « Il s'agit là des enjeux économiques, de l'argent illégal qui circule en masse entre les différents acteurs du monde du football. Le foot est un gros business : joueurs et entraîneurs gagnent des sommes démesurées, les dirigeants, les agents, les entreprises liées au foot s'enrichissent. Donc les barrabravas, qui se sentent eux aussi acteurs centraux du football, par leur présence continue, par l'ambiance qu'ils mettent dans les stades, réclament également leur part » , détaille Diego Murzi. Dans les grands clubs argentins, le contrôle de la barrabrava garantit des entrées d'argent considérables : revente de billets, stationnements, vente de sandwichs et de boissons, vente de produits dérivés, etc. Ce sont des centaines de milliers de pesos qui sont en jeu à chaque rencontre. D'où les luttes internes pour être à la tête de la barra, et donc du business. C'est, par exemple, l'enjeu principal de la guerre que se livrent Rafa Di Zeo et Mauro Martin, deux anciens leaders de la Doce, passés par la case prison. Mais l'argent n'est pas la seule explication. Murzi encore : « Si on prend le cas des supporters assassinés lors des affrontements internes à Ituzaingó, en cinquième division, ou celui d'Almirante Brown, l'argument économique n'est plus valable, parce qu'il n'y a pas grand-chose en jeu. Mais alors, pourquoi s'entretuent-ils ? L'hypothèse principale est celle de la réputation et du contrôle du territoire. En Argentine, l'accès au territoire est très important, car il donne accès à d'autres types de pouvoir, comme par exemple les faveurs des politiques, la reconnaissance dans le quartier, le contrôle des trafics de drogue. »

Derrière les barras, d'autres acteurs


Il est impossible de parler de la violence dans le football argentin sans évoquer le rôle des dirigeants de clubs, de l'État et des médias. Anthropologue, José Garriga Zucal a beaucoup analysé et décrit le phénomène. « Il faut faire attention à ne pas limiter cette violence aux barrabravas. Et ne pas tomber dans le préjugé selon laquelle les violents sont les pauvres. Certes, le chef de la barra est devenu une figure. Dans la "popular" (le kop), il captive les gamins, qui lui demandent des autographes. Mais les médias se trompent en se contentant de parler d'eux et des morts quand il y en a, seulement quand il y en a. Et les dirigeants, qui les utilisent et les financent ? Et la Fédération ? Et le gouvernement ? L'État ne propose que des solutions immédiates, sans jamais traiter le fond du problème, car il en est l'une des causes. Les supporters adverses ont été interdits il y a deux ans, soi-disant pour limiter les affrontements. Mais depuis, il y a encore plus de morts, et des incohérences, comme l'autorisation de ces mêmes supporters adverses en coupe. Selon moi, cette mesure ne fait que contribuer à nous différencier encore un peu plus de l'Autre, car elle prétend qu'un supporter de River et un supporter de Boca ne peuvent pas regarder un match ensemble. » Et Diego Murzi de compléter : « La presse utilise toujours le même vocabulaire pour qualifier les barras. Elle parle de "sauvages", "d'animaux", de "mafieux" et "d'êtres irrationnels". Mais au contraire, tout est calculé. Ils ne tuent pas par simple plaisir, ou du moins pas dans la majorité des cas. Il y a des ordres et des enjeux. Mais à la limite, la presse vit de ce sensationnalisme. Le pire, c'est l'État. Après la série de morts, Jorge Capitanich, chef du cabinet des ministres, a parlé de "délinquants" et qualifie cela "d'intolérable", comme s'il n'avait rien à voir avec ça. Pareil avec les dirigeants de club. Tout ce beau monde profite des barras, les emploie, les utilise comme force de combat, puis se lave les mains. »


Par Léo Ruiz, à Buenos Aires
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 14:56 Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 7 Hier à 11:01 Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 30 Hier à 10:57 Le but fou d'Enzo Pérez 13 Hier à 10:00 Le magnifique loupé en D1 roumaine 2
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 100
mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 22 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 16 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ?
À lire ensuite
L'OL remonte sur le podium