Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 5e journée
  3. // PSG/Bordeaux

Pourquoi Bordeaux va mettre un but au PSG

Ce vendredi soir, Paris reçoit Bordeaux dans son antre du Parc des Princes. Si les Parisiens ont bien l'intention d'engranger une cinquième victoire en autant de rencontres, ils espèrent également garder leur cage inviolée. Encore une fois. Sauf que cela ne devrait pas arriver. Voilà pourquoi.

Modififié
  • Parce que le match retour de la saison dernière


    En début de saison dernière, Bordeaux a reçu une petite correction, 3-0, au Parc des Princes. Face à des Parisiens largement au-dessus, les hommes de Willy Sagnol sont montés sur la capitale uniquement pour faire office de sparring-partner. Sauf qu'au match retour, revanchards comme jamais, les Bordelais ont offert une opposition de taille au PSG, allant même jusqu'à arracher la victoire, à la 88e minute de jeu, grâce à un but de Diego Rolán. Une défaite 3-2 qui avait failli coûter cher à des Parisiens qui couraient alors derrière l'Olympique lyonnais en tête du classement. Si les choses se sont bien terminées pour eux, ils sont désormais prévenus, on ne joue pas contre Bordeaux la fleur au fusil. Car en face, le leur est chargé. Surtout celui de Diego Rolán qui sera de retour ce vendredi soir…

  • Pour sauver le record de Gaëtan Huard


    Lors de la saison 1992-1993, Gaëtan Huard, alors portier des Girondins, avaient réussi l'exploit de garder sa cage inviolée pendant 1176 minutes. Une folie. Et un record, forcément. Record que l'ancien gardien possède toujours, même si Vincent Enyeama et ses 1062 minutes sans prendre de pion n'étaient pas loin d'aller tutoyer l'exploit de l'ancien Bordelais. Bref, le record appartient encore aux Bordelais, et ils ont bien l'intention de le garder. Certes, Kevin Trapp et ses quatre matchs sans encaisser de but en sont encore loin, mais on ne sait jamais : autant arrêter la série dès maintenant. Conscient de la tâche qui leur incombe, les Bordelais vont tout donner sur le plan offensif et parvenir à marquer en fin de match, sur une belle tête décroisée de Nicolas Pallois. Lequel, malgré l'avance parisienne de trois buts, s'en va fêter son pion devant le parcage bordelais exhibant un tee-shirt hommage : « Pour toi, Gaëtan ! »

  • Parce que Paris veut remercier Bordeaux pour le 29 mai 1999


    En cette fin de saison 1998-1999, Bordeaux et Marseille sont au coude-à-coude dans une course folle pour aller soulever le titre de champion de France. Alors que la ligne d'arrivée se rapproche ce 29 mai 1999, jour de la dernière journée, les deux équipes sont toujours en mesure d'arriver en tête, même si Bordeaux possède l'avantage d'avoir son destin entre les mains, avec, toutefois, l'obligation de s'imposer sur la pelouse du Parc des Princes. Dans une enceinte parisienne acquise à la cause bordelaise, tout le monde souhaite voir les Girondins s'imposer pour empêcher l'OM de triompher. Ce sera d'ailleurs chose faite avec la victoire de Bordeaux, 3-2, et ce but de Feindouno à la dernière minute. Derrière, les Marseillais avaient évidemment crié au complot, chose que confirmera, à demi-mot, Francis Llacer quelques années plus tard, dans une interview accordée à RMC : « Je n'ai pas donné tout ce que j'aurais pu. J'ai un peu traîné les chaussures, on va dire. Notre préparation n'était pas des plus pointues. On n'était pas à 100 % motivé pour faire un résultat contre Bordeaux. » Alors voilà, si Bordeaux avait permis aux Parisiens d'empêcher le succès de leurs meilleurs ennemis, les mecs peuvent bien les laisser mettre un but. Juste un, par remerciement, quoi. Quitte à choisir, que ce soit Clément Chantôme le buteur, histoire que tout le monde soit content.

  • Parce que Salvatore Sirigu a un plan diabolique


    Il est triste, le beau Salvatore. Déjà, il n'est plus le plus beau depuis l'arrivée de Kevin Trapp. Et surtout, il n'est plus titulaire. Lassé de ronger son frein sur le banc, l'Italien réfléchit à un stratagème depuis le début de saison pour mettre fin à cette situation infernale. Et il l'a enfin trouvé. Vicieux, l'ancien portier de Palerme est allé secrètement à Toulouse pour récolter quelques échantillons de cheveux, de transpiration et de bouts de gant d'Ali Ahamada. Après avoir contacté un sorcier, Salvatore a pu réaliser une potion magique aux effets dévastateurs. Son plan est en marche. Juste avant la rencontre contre Bordeaux, l'Italien verse quelques gouttes dans la gourde de Kevin Trapp et n'a plus qu'à apprécier le spectacle du banc. En effet, sur la pelouse, l'Allemand devient méconnaissable : sorties improbables, manque d'anticipation, but contre son camp ; bref, c'est un festival. Bilan, Paris s'incline 4-2, et Salvatore récupère son poste de titulaire. Et Bordeaux a marqué contre le PSG. Imparable.

  • Parce que c'est l'avis de Kaba Diawara, ancien joueur des Girondins


    « Bien sûr qu'ils vont marquer un but ! S'il est de retour, je pense même que c'est Cheick Diabaté qui va marquer. C'est un joueur assez critiqué, ce que je ne comprends pas vraiment d'ailleurs, et je pense qu'il va débloquer son compteur ce soir. Ah, il ne joue pas ? Bah, ce sera Henri Saivet, alors (rires). En plus, j'ai vu qu'il venait de récupérer le brassard, donc je pense qu'il va vouloir se sublimer, faire un gros match dans une rencontre de gala. De toute façon, en général, à Bordeaux, on sait jouer contre le PSG. Bon après, je ne sais pas s'ils vont pouvoir faire un résultat, car Paris est vraiment costaud en ce moment, on dirait qu'ils veulent être champions en février (rires). D'habitude ils mettent plus de temps pour mettre la machine en route, mais là ils sont chauds d'entrée de jeu. Mais bon, Bordeaux va mettre un but, c'est sûr. Au moins un. »

    Par Gaspard Manet Propos de l'immense Kaba Diawara recueillis par GM
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24
    Partenaires
    Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE