1. //
  2. // AJ Auxerre

Pourquoi Auxerre va être champion

Seuls deuxièmes depuis leur victoire à Nancy, les Auxerrois ne peuvent plus se cacher. Raillée pour son manque de stars, son public de paysans et son fond de jeu, l'AJA est bel et bien dans le coup pour décrocher la timbale en fin de saison. La preuve.

0 2
Parce que la meilleure attaque, c'est la défense


« D'abord, bien défendre. Après, on verra » ou « Quand tu ne prends pas de but, tu ne perds pas » . Meilleure défense du championnat, l'AJ Auxerre a remis au goût du jour les phrases de frileux. Et ça marche. Sur les 17 succès des Icaunais en championnat, 8 ont été obtenus sur la plus petite des marges. A Nancy, la défense auxerroise a rendu sa quinzième “clean sheet” en 32 journées. Impressionnant. Conséquence directe, dès qu'elle ouvre le score, l'AJA est quasi certaine de remporter le match. Autre maxime bidon : « Il vaut mieux perdre une fois 5-0 que 5 fois 1-0 » . Là encore, les hommes du vrai Fernandez ont tenu parole. Leur dernière défaite en championnat remonte en effet au samedi 6 février, à Grenoble. Ils arboraient ce soir-là un maillot jaune fluo, à ne sortir que pour les grandes occases. Il fallait marquer le coup. La lanterne rouge leur en a donc collé 5. Soit autant que leurs neuf autres adversaires réunis depuis ce soir-là.

Parce qu'ils battent les gros


Dans le mini-championnat du top 6, Auxerre mène largement la danse. Quand Lyon n'a glané que 5 petits points face à ses concurrents directs, les Bourguignons ont battu deux fois Bordeaux et Lille, ont pris 4 points sur 6 à Montpellier et se sont imposés au Vélodrome. Pour une seule défaite, face à Lyon. Mais c'était en tout début de championnat, quand Auxerre faisait partie des favoris... pour la descente. Quand on connaît l'importance des confrontations directes, on peut légitimement affirmer que Pedretti soulèvera l'Hexagoal à la mi-mai.

Parce que Marseille va (évidemment) se faire dessus


Bordeaux n'y est plus, Lyon sera obnubilé par sa finale de C1, Montpellier va lâcher prise... Comme l'année dernière, les Phocéens seront leaders jusqu'à quatre journées de la fin... et un déplacement en Bourgogne qui sent la poudre. Dans l'enfer de l'Abbé-Deschamps, Dennis Oliech fera plier la défense azuréenne comme au match aller. Restera juste à finir le boulot face Lyon, Lens et Sochaux, des équipes qui n'auront plus rien à jouer et qui penseront plage, tongs et cocktails au moment d'entrer sur la pelouse.

Parce que c'est leur année


Victoires à la 88ème, des adversaires qui frappent sur les poteaux, Niculae qui devient décisif. Les faits ne trompent pas, les dieux du foot sont avec l'AJ Auxerre en cette année 2010. Pedretti sera élu joueur de l'année par ses pairs aux trophées UNFP, une juste récompense pour cet ancien surcoté redevenu international en puissance. Le millésime 2009 avait été jugé exceptionnel par les œnologues, c'est bien la preuve que la Bourgogne est devenue hype. Et c'est pas Gérard Depardieu qui s'en plaindra.

Parce que ça serait quand même une belle arnaque


Auxerre champion, ce serait un joli pied de nez à tous les amoureux d'Hugo Lloris. Patron de la meilleure défense de L1, Olivier Sorin n'a pas de style, joue en jaune fluo, remonte ses chaussettes jusqu'aux genoux, et son libéro s'appelle jean-Pascal Mignot. Mais il n'est pas la seule imposture d'un effectif qui contient également Dennis Oliech et Aurélien Capoue, deux anciens naufragés du feu FC Nantes Atlantique. Alors autant pousser la blague jusqu'au bout. Quand on sait que les Bourguignons ont débuté par trois défaites et ont inscrit leur premier but à la cinquième journée, on se dit que Jean de la Fontaine peut aller se rhabiller : rien ne sert de partir à point tant que l'on sait courir. Quant à Jean Fernandez, sa plus belle réussite aura été de camoufler la maladresse récurrente de Niculae face au but en expliquant que le Roumain était devenu un passeur de renom.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Oliech fera plier la défense... azuréenne! Traiter les Marseillais de Niçois fallait oser!
Oui effectivement, c'est à la limite du scandaleux! ^^
La Côte d'Azur c'est Nice, et le contentieux avec Marseille est trop réel pour que cette erreur ne passe pas inaperçue.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 2