En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // 8es
  3. // Croatie-Portugal

Pourquoi André Gomes va éliminer la Croatie à lui tout seul

À bientôt 23 ans, André Gomes a tout pour devenir le joueur frisson des dix prochaines saisons. Après deux saisons irrégulières à Valencia, il est annoncé un peu partout en Europe. Mais avant de s'occuper de son avenir, il a un Euro à gagner avec Ronaldo.

Modififié

Parce qu'il est très bon un match sur trois


Il est grand, il est fort, il est beau. André Gomes est un crack, un vrai. À Valence, il porte le 21 qu'avaient Pablo Aimar et David Silva. Un label qualité. Alors évidemment, avec la pancarte dans le dos, les exigences sont immenses, ce n'est pas Paul Pogba qui démentirait. Le Portugais peut débloquer un match à lui tout seul, trouver une ouverture parfaite, marquer à l'occasion. Problème : il se blesse régulièrement et a tendance à jouer à son véritable niveau sur courant alternatif. Les tatouages et les asados en moins, on dirait Éver Banega. Soit un type foutrement talentueux, mais qui ne parvient pas toujours à rester dans la continuité de ses performances.


Comme au cours de la saison, ses performances à l'Euro sont en dents de scie, ce que n'a pas manqué de rappeler la presse valencianiste dans ses comptes rendus. Contre l'Islande, il offre une galette à Nani. Contre l'Autriche, il est déjà plus discret. Douteux contre la Hongrie, il n'a pu jouer qu'une heure, sans briller. C'est même lui qui détourne le coup franc de Dzsudzsák au fond. La crainte d'une nouvelle rechute existe et plane au-dessus de la Selecção. Mais même amoindri par une blessure aux ischios qui le poursuit, Fernando Santos n'a pas voulu se passer de lui pour un match décisif. Normalement, ce match pour la Croatie est pour André Gomes. C'est écrit.

Parce que Santos va repasser à 3 au milieu et qu'il va forcer sa nature


Le mieux pour André Gomes, ce serait d'évoluer dans un milieu à trois. Comme par hasard, contre l'Islande, il a été excellent dans cette configuration. Depuis, Santos est passé à 4 au milieu et Gomes a débuté à gauche contre l'Autriche et à droite contre la Hongrie. Pas l'idéal en matière d'automatismes. El Mago, c'est du bois d'architecte pour reprendre une expression de SuperDeporte au moment de son arrivée à Valencia. Organiser, distribuer, casser les lignes : il faut être au stade pour bien mesurer l'étendue du talent du bonhomme. Récemment, le Mirror s'est enflammé en le comparant à un certain Paul Scholes. Gomes est un passeur, mais il doit franchir un palier en ce qui concerne son réalisme face aux cages. C'est un de ses défauts, il ne prend pas assez sa chance, même s'il a progressé dans ce domaine en club. Pas facile avec la Selecção quand Cristiano Ronaldo vampirise l'attaque, mais en forçant sa nature, Gomes pourrait surprendre la défense croate.

Parce qu'il doit prouver sa valeur marchande


Arrivé en prêt en 2014 en provenance de Benfica grâce aux bons offices de Tonton Mendes et de Peter Lim qui a racheté ses droits via sa holding, Gomes est définitivement transféré au VCF pour 15 millions d’euros. Quand on compare avec tous les transferts surévalués des Murciélagos, c'est donné. D'ores et déjà, sa valeur a quadruplé, et l'Euro est la meilleure scène pour augmenter la cote d'un joueur. S'il sort victorieux de son duel avec Luka Modrić, ça va être la folie. À l'heure actuelle, les Ches accepteraient de le lâcher pour 60 barres (la clause est de 150 millions d’euros), ce qui a déjà refroidi la Juventus, qui s'est consolée avec Miralem Pjanić. José Mourinho en ferait bien son quatre heures pour diriger son Manchester United...


En attendant, Valencia compte encore sur lui et a bien peur de redémarrer la saison comme l'an dernier : sans son « Mago » . Le garçon est fragile. Absent plus de 4 mois pour soigner une blessure, Gomes n'avait pas participé aux barrages de Champions contre Monaco. Son physique lui cause régulièrement des tracas. Une rechute pendant l'Euro ne serait pas loin d'être catastrophique pour un effectif en quête de stabilité. Mais si son corps l'épargne et qu'il réalise une grande deuxième moitié d'Euro, André Gomes reviendrait sur les bords du Turia dans la forme de sa vie. Il faudra bien ça à Valencia pour revenir sur le devant de la scène... à moins que Mendes ne choisisse pour lui un nouveau point de chute.

Par FM Boudet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40