1. //
  2. // 10e journée
  3. // Monaco/Lyon (1-1)

Pour Vasilyev, Fautrel a compensé

Modififié
5 6
L'histoire qui lie Fredy Fautrel aux Monaco-Lyon perdure.

Vendredi soir, l'AS Monaco a lâché deux ponts en fin de match face à Lyon (1-1), après avoir terminé la rencontre à 10 contre 11. Et, chez les dirigeants monégasques, l'expulsion de Wallace à la 69e par l'arbitre, Fredy Fautrel, ne passe toujours pas. Vadim Vasilyev voit même dans ce carton rouge une compensation du match de... la saison dernière à Gerland, où Monaco s'était imposé 3-2, avec 3 buts hors jeu : « Je pense qu'il y a eu une forme de compensation par rapport à l'année dernière. C'était M. Fautrel qui arbitrait à Gerland le match avec nos trois buts hors jeu, il a voulu compenser cela » , a estimé le dirigeant monégasque sur beIN Sports.

En choisissant le même arbitre, il fallait s'y attendre...

AM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Antarcticdonkey Niveau : Ligue 1
Putain mais il y est 10 fois le rouge sur Wallace, il casse la jambe de Ferri c'est la même! Par contre vous pouvez râler sur le 2ème jaune non reçu par Mapou...
Je trouve ça incroyable de nommer le même arbitre. En fait je crois même pas à une corruption à la LFP, je crois juste qu'ils sont cons
Il est partout le père Aulas.
Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 2
Cette photo avant-apres revele enfin l'arnaque derrière le mythe des filles de l'est.
Lisandro Le Pez Niveau : CFA
On en est arrivé à un point dans le foot où on se permet de remettre en cause un carton rouge parce que le joueur adverse n'a pas eu la jambe pétée.
Helmut Rahn Niveau : CFA
Message posté par Lisandro Le Pez
On en est arrivé à un point dans le foot où on se permet de remettre en cause un carton rouge parce que le joueur adverse n'a pas eu la jambe pétée.


C'est plus facile que de se remettre en question ou d'avouer que son joueur a fait une erreur. ça me fait penser à Bayern/ Lyon où le commentateur allemand trouve le rouge de Ribéry "sévère" alors qu'il aurait pu péter la cheville de Lisandro mais le deuxième jaune de Toulalan "tout à fait justifié"
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5 6