En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 23e journée
  3. // Tottenham/ManUnited (1-1)

Pour une fois, la fin refroidit Manchester

Mis sous pression par la victoire de Manchester City contre Fulham, Manchester United a été accroché à Tottenham (1-1). Globalement dominés, les Mancuniens pensaient tenir la victoire grâce à Van Persie, mais se sont fait rejoindre dans le temps additionnel.

Modififié
Tottenham - Manchester United : 1-1
Buts : Van Persie (25e) pour Manchester United. Dempsey (90e+2) pour les Spurs

Arrivé à Manchester cet été en provenance du Vitesse Arnhem, Alexander Büttner devait succéder à un Patrice Évra en perte de vitesse depuis quelques mois sur le côté gauche de la défense mancunienne. Six mois plus tard, le jeune Néerlandais n'a disputé qu'un match de championnat, contre vingt et un pour son aîné. Mais le papy ne se contente pas de faire de la résistance. Quatre buts, quatre passes décisives, de la percussion, une qualité de centre retrouvée, un apport surprenant dans la surface, des erreurs défensives de plus en plus rares... L'international français réalise certainement l'une des meilleures saisons de sa carrière. Une nouvelle fois préféré à son jeune concurrent contre Tottenham, il a pourtant énormément souffert face à Lennon. Des duels perdus, un carton jaune, des boules de neige lancées sur lui par les supporters des Spurs, un apport offensif quasi nul... Évra a vécu une rencontre compliquée. Une soirée d'autant plus compliquée qu'elle s'est achevée par une égalisation de Dempsey dans le temps additionnel.

Van Persie, encore et toujours

Il n'y a pas qu'en France que la neige fait des siennes. Alors qu'à Strasbourg, on glisse sur des plaques de verglas et qu'à Montmartre, on fait de la luge, à Londres, on galère pour jouer au football. Sous une pluie blanche, Tottenham et Manchester offrent un début de match niveau PH. Des erreurs techniques, des passes mal assurées, aucun rythme... On n'est pas loin du néant. Mais peu à peu, sous l'impulsion de Lennon, les Spurs prennent le contrôle de la partie. L'ailier anglais percute sur son côté droit et combine parfaitement avec Dempsey et Parker. Il se crée d'ailleurs la première occasion du match, mais De Gea repousse sa tentative. Le milieu de terrain mancunien peine face à son homologue. Carrick, Jones et Cleverley perdent le ballon beaucoup trop rapidement et Van Persie est bien seul en pointe, Welbeck et Kagawa ne lui proposant que trop peu de solutions. Mais l'attaquant hollandais n'a besoin que d'un bon ballon pour scorer. Un centre au second poteau de Cleverley, une tête puissante qui trompe Lloris et l'ancien Gunner refroidit un peu plus le White Hart Lane (0-1, 25e). Sonné, Tottenham ne parvient plus à créer des déséquilibres dans la défense mancunienne. Il faut attendre un corner mal renvoyé pour que De Gea soit à nouveau mis à contribution sur une frappe de Bale.

De Gea repousse l'échéance... puis se troue

Déjà auteur de trois parades décisives en première période, De Gea récidive dès le retour des vestiaires en sortant du genou droit un tir de Dempsey, seul face au but après un excellent travail de Dembélé. L'international américain est de nouveau mis en échec par le portier espagnol moins de quinze minutes plus tard sur une frappe du gauche à l'angle de la surface. Sauvé par son gardien, Manchester subit de plus en plus. Maître du ballon (environ 70% de possession dans le premier quart d'heure de la seconde période), Tottenham éprouve en revanche d'immenses difficultés à contourner la défense de Man U. Les percées plein axe de Dempsey, Dembélé et Lennon sont trop épisodiques et les centres des latéraux, Walker et Naughton, manquent de précision. Ce dernier est d'ailleurs le premier à sortir, remplacé par Assou-Ekotto. L'entrée de Rooney à la place du très décevant Kagawa permet aux hommes de Sir Alex Ferguson de remettre le pied sur le ballon. Insuffisant néanmoins pour mettre en danger Lloris. Les dernières minutes sont totalement à l'avantage des Spurs, mais Defoe comme Bale voient leurs tentatives contrées par Ferdinand. Sur un dernier centre, De Gea manque son renvoi des poings. Le ballon revient sur Lennon qui sert Dempsey pour l'égalisation (1-1, 90e+2). Manchester United qui encaisse un but et perd deux points dans le temps additionnel, c'est donc possible.

Par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 126 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 57
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7