Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options

Pour Raiola, Guardiola est « un chien, un traître »

Modififié
Un exemple parfait de ce qu'est « la diffamation » .

Le sulfureux agent Mino Raiola n'a aucun filtre et, apparemment, il ne compte pas changer de sitôt.

Dans des propos rapportés par le Daily Mirror, Raiola a littéralement détruit Pep Guardiola, dont les qualités humaines n'ont pas laissé un bon souvenir à l'agent de Zlatan ou de Balotelli : «  En tant qu'entraîneur, il est fantastique, mais en tant que personne, c'est un zéro absolu, un chien, un lâche. C'est comme un prêtre. Fais ce que je dis, ne fais pas ce que je fais. Si Manchester City gagne la Ligue des champions, on dira "oh quel entraîneur c'est". Je détesterais ça. »


L'agent italien a ensuite livré quelques anecdotes pour appuyer ses accusations envers l'ancien coach du Barça : «  Un jour, Guardiola a dit à Zlatan de venir le voir si jamais il avait des problèmes ou des requêtes. Mais au moment où ça s'est passé, il l'a juste ignoré et ne le faisait pas jouer. Il ne lui disait même plus bonjour. Il a fait la même chose à Maxwell qui est un homme charmant. J'ai donc dit à Zlatan de garer sa Ferrari à la place de l'entraîneur. Une fois, je suis allé vers lui dans les couloirs de Wembley, seulement Adriano Galliani, l'administrateur de l'AC Milan m'a stoppé. Coup de chance pour Guardiola. »

La Vengeance dans la peau. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article