Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1/2 finale retour
  3. // FC Barcelone/Bayern Munich

Pour Obraniak, c'est le Barça

Modififié
Le Real Madrid a bien failli renverser la situation, mardi, chez lui, face à Dortmund, lors de la demi-finale retour de la Ligue des champions (2-0). Mais les deux buts inscrits en toute fin de match n'ont pas permis à Benzema et ses potes d'accrocher la qualif', après un match aller compliqué (4-1).

Ce soir, leurs ennemis préférés barcelonais pourront tenter la stratégie du mimétisme face au Bayern, pour y parvenir. Sauf que les Allemands ont un net avantage : 4-0 à l'aller.

« Et pourquoi pas ? On a bien vu, hier, deux buts marqués en cinq minutes ; en football, on ne sait jamais, tout est possible, a indiqué mercredi Ludovic Obraniak. Ce serait beau… Après, c'est quand même le Bayern en face… Bon, je les pense capables de mettre quatre buts, mais offensivement, le Bayern est aussi capable d'en mettre un ou deux. Donc, c'est là que ça risque d'être un peu dur  » , a ajouté le coéquipier de Robert Lewandowski en sélection polonaise.

Ceci étant, le milieu de terrain bordelais mise une pièce sur les Catalans. « Ça se jouera sur leur capacité (au Barça, ndlr) de prendre ou de ne pas prendre de buts (sic), et avec des joueurs de cette qualité-là, ça peut aller très vite, a-t-il détaillé. Mais ce serait chouette pour le football, tant pour l'enjeu du match, que pour le spectacle et le plaisir de regarder. Sauf que si le Bayern marque au bout de cinq minutes, ça gâchera un peu la fête. »


Mais l'histoire, on la connaît : le football, ça se joue à onze contre onze, et à la fin… LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses