Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Pour Mourinho, Terry n'a pas changé

Encore buteur hier face à West Ham, après avoir ouvert le score face à Stoke City lors de la journée précédente, John Terry est actuellement dans une forme exceptionnelle.

À 34 ans, le capitaine des Blues se montre toujours extrêmement fiable derrière, tout en apportant de précieux buts devant, lui qui a désormais inscrit au moins un but lors de 15 saisons de Premier League d'affilée.

Une superbe forme qui n'a pas échappé à José Mourinho, qui a couvert son défenseur d'éloges, comme le rapporte la BBC : « Il est plein de confiance. Je revois mon John de 2004, 2005, 2006. Je ne vois aucune différence. La seule différence que je remarque, c'est lorsque ses jumeaux sont sur le terrain d'entraînement. Ils étaient nés durant cette période, et maintenant, il courent partout et frappent dans la balle. »

Une belle déclaration d'amour.


PP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier
À lire ensuite
Cours de cuisine à United