1. // Coupe du monde 2014
  2. // 1/4 de finale
  3. // France/Allemagne

Pour les Bleus, le passé n'existe pas

Séville, Séville, Séville. Depuis quatre jours, les retrouvailles franco-allemandes sont l'occasion de parler de ce passé qui ne passe toujours pas, mais qu'on aime tant célébrer. Une nostalgie (de la défaite) qui épargne les principaux intéressés : les joueurs de l'équipe de France.

Modififié
3 29
Quand un journaliste l'interroge en conférence de presse ce jeudi sur le poids du passé entre la France et l'Allemagne, Hugo Lloris livre une réponse attendue. Celle d'un capitaine d'une équipe qualifiée pour un quart de finale de Coupe du monde qui veut « vivre l'instant présent et écrire sa propre histoire et la vivre à fond  » . Lloris ne connaît sans doute pas l'existence de Simon Reynolds. En 2012, ce journaliste et écrivain britannique a théorisé dans le recommandé Rétromania sur cette maladie de notre époque qu'est la nostalgie. Une maladie qui s'observe de plus en plus dans l'industrie culturelle. « Les cycles commémoratifs sont devenus une composante structurelle et intégrée de l'industrie des médias et du divertissement » , avance Reynolds. Pour aller vite, le « c'était mieux avant » tend à devenir le courant dominant et hier n'a jamais été aussi présent qu'aujourd'hui à travers les rééditions de disques, films, les reprises, remix, les anniversaires et la célébration permanente d'un passé plus ou moins proche.

« Je ne peux pas en parler, j'étais pas né »


Le football n'échappe pas à la règle. L'enjeu du match de vendredi (une place en demi-finale quand même) a été presque relégué au second plan au profit d'une célébration du passé /passif de la France vis-à-vis de ces Allemands légataires universels de la RFA. Séville 82 ou Guadalajara 86 dans une moindre mesure sont les mots clés de la semaine, comme si Maracanã 2014 devait attendre son heure. Une construction à laquelle contribue surtout les journalistes, mais dont les principaux intéressés ne participent pas. « Je ne peux pas vous en parler, je n'étais pas né  » , coupe Mamadou Sakho qui visiblement a fait l'impasse sur l'histoire. Si on suit l'argument du défenseur, seuls Landreau et Évra (trois ans et un an à l'époque) sont susceptibles de l'évoquer. Alors bien sûr, on peut écouter les Beatles et être né après leur séparation en 1970. On peut aussi être avoir vu le jour huit ans après Séville comme Sakho et trouver que Schumacher est un salop et que Six s'est précipité lors de son tir au but. À peine plus vieux de trois ans, Blaise Matuidi évoque en « passionné de foot  » , les images « Battiston, le contact avec le gardien » ou encore la défaite de 1986 « alors que l'équipe de France s'était qualifiée en quarts contre le Brésil après un grand match » .

« Vivre avec son temps »


Inutile d'insister pour en obtenir plus, les Bleus conjuguent tout au présent. Le passé affleure sur eux sans les toucher. « Il faut vivre avec son temps, justifie Didier Deschamps âgé de 13 ans en 1982. On ne va pas faire les vieux combattants. » Si le sélectionneur concède que Séville « a marqué l'esprit des gens et l'histoire du football français  » , il jure qu'il ne va pas activer le levier psychologique de la revanche pour motiver ses hommes. Il ne s'agit pas de reprendre l'Alsace et la Lorraine, venger la dentition de Battiston ou réparer ce que toute une génération considère comme une injustice. Non, il s'agit juste de préparer un quart de finale de Coupe du monde, comme si rien n'avait existé avant, comme si les maillots n'avaient pas le poids de ceux qui les ont portés avant, comme si seul demain existait. « L'histoire est ce qu'elle est. Il y aura une nouvelle page à écrire vendredi » , résume Deschamps. Une page qu'on ne finira pas de lire et relire dans 20 ou 30 ans peut-être.

Par Alexandre Pedro au Maracanã
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 8
J'ai été vraiment... perturbé par Sakho et son "Ouais on a perdu contre eux en.. 82 c'est ça ? après je sais pas" (Pardonnez moi l'exactitude de la citation, mais en gros il dit ne pas trop savoir ce qu'il s'est passé en 82 et pas du tout que la France les a joué à nouveau en 86.


C'est toujours un truc que je ne comprends pas, les types sont fan de foot depuis tout petits, ont réussis à devenir pro et ne savent même pas les bases de l'histoire des bleus. D'autant que ça se résume à peu de dates finalement.

J'étais pas né non plus, et sans être allé jusqu'à revoir les matchs je sais ce qu'il s'est passé lors de ces 2 coupes du monde, ainsi que l'Euro au milieu. Ce sont quand même, avec la décennie 96/06, les deux seuls réels temps forts du foot français (avec la parenthèse 58 bien entendu mais moins marquant tout de même). Ça me semble important.


Après, à la différence des footballeurs pros, je m'entraîne pas tous les jours donc ça me permet de garder cette curiosité. Mais bon eux sont dans ce monde là quoi ! Les membres du staff technique ils leur parlent jamais aux joueurs ? Pourtant tous ont du regarder ce match dans leur jeunesse.
highway61 Niveau : DHR
Heureusement que le match est demain et pas dans une semaine parce que 82-86 c'est bien gentil, mais on arrive un tout petit peu à saturation là...
La guerre 39-45, la révolution française.....je peux pas en parler j'étais pas né
PhilDecourt Niveau : Loisir
Si vous pouviez écrire correctement "salaud", ça nous permettrait de tourner une page d'erreur d'orthographe qui dure depuis trop longtemps :)
Y a pas de débat : une seule orthographe pour ce mot, et une vrai faute de salopard pour schumacher ce soir là.
Les salauds, derrière, et un beau match tout neuf demain !
highway61 Niveau : DHR
Message posté par PhilDecourt
Si vous pouviez écrire correctement "salaud", ça nous permettrait de tourner une page d'erreur d'orthographe qui dure depuis trop longtemps :)
Y a pas de débat : une seule orthographe pour ce mot, et une vrai faute de salopard pour schumacher ce soir là.
Les salauds, derrière, et un beau match tout neuf demain !


T'es sûr que les 2 haurtograffes sont pas valables ?
http://fr.wiktionary.org/wiki/salop
Fabrizio Salina Niveau : CFA2
"ce passé qui ne passe toujours pas"

PIRE EXPRESSION DE JOURNALISTE EVER !!!!
Message posté par Janklod Pino
J'ai été vraiment... perturbé par Sakho et son "Ouais on a perdu contre eux en.. 82 c'est ça ? après je sais pas" (Pardonnez moi l'exactitude de la citation, mais en gros il dit ne pas trop savoir ce qu'il s'est passé en 82 et pas du tout que la France les a joué à nouveau en 86.


C'est toujours un truc que je ne comprends pas, les types sont fan de foot depuis tout petits, ont réussis à devenir pro et ne savent même pas les bases de l'histoire des bleus. D'autant que ça se résume à peu de dates finalement.

J'étais pas né non plus, et sans être allé jusqu'à revoir les matchs je sais ce qu'il s'est passé lors de ces 2 coupes du monde, ainsi que l'Euro au milieu. Ce sont quand même, avec la décennie 96/06, les deux seuls réels temps forts du foot français (avec la parenthèse 58 bien entendu mais moins marquant tout de même). Ça me semble important.


Après, à la différence des footballeurs pros, je m'entraîne pas tous les jours donc ça me permet de garder cette curiosité. Mais bon eux sont dans ce monde là quoi ! Les membres du staff technique ils leur parlent jamais aux joueurs ? Pourtant tous ont du regarder ce match dans leur jeunesse.



je peux me tromper mais je pense que c'est une maniere de se protéger en conf et d'éviter de se rajouter une pression supplementaire en se mettant dans le crane qu'il vengerait la mere patrie et les glorieux ainés.ce serait etonnant qu'il n'ait jamais entendu parler de ces confrontations ou vu d'images

mais il est possible aussi qu'il ne se soit jamais vraiment interessé au matchs passé. tu pars du principe que les pros sont fans de foot comme chacun de nous sur ce forum.c'est loin d'etre le cas certains ne regardent jamais de matchs.certaines personnes qui adorent le foot n'aiment que le pratiquer . le regarder a latv ca les emmerde. d'autres ne considerent pas que le foot des generations precedentes soient digne d'interet (ety souvent les memes arguments reviennent:trop lent moins physique, gardien et ou defense bidons ...).certains d'entre ne voit le foot que comme un métier.c'est dur a entendre de notre point de vue de grands enfants passionnés qui avons revé d'etre a leur place , mais c'est ainsi.

a linverse , je connais des gens passionnés de foot avec qui j'en discute tout les jours. j'ai demandé a l'un d'entre une fois de venir avec des amis faire un ptit futsal, et il a eu l'air surpris.il m'a expliqué que lui aimait pas spécialement jouer mais plutot regarder a la tv. pour qq'un de passionné par le sujet ca m'a paru invraisemblable

bref, il y a mille et une facon d'aimer le foot
PhilDecourt Niveau : Loisir
Message posté par highway61


T'es sûr que les 2 haurtograffes sont pas valables ?
http://fr.wiktionary.org/wiki/salop


Mouais, de loin quand même : "Variante orthographique de salaud, souvent utilisée pour désigner le masculin de salope (l'orthographe la plus courante est cependant salaud)". Donc le côté "variant" me parle qu'à moitié, mais vu qu'en fait c'est pas le plus important, et que je ne sais pas pourquoi "salop" n'est qu'une variante : fin de ma parenthèse à deux balles. Demain, gros match et deux belles équipes. L'occasion de voir si la france est plus solide que l'allemagne défensivement, et si on peut rivaliser offensivement. Le deux aspects sont complètement ouverts. ça va être bien ! :)
Message posté par jugnaldo



je peux me tromper mais je pense que c'est une maniere de se protéger en conf et d'éviter de se rajouter une pression supplementaire en se mettant dans le crane qu'il vengerait la mere patrie et les glorieux ainés.ce serait etonnant qu'il n'ait jamais entendu parler de ces confrontations ou vu d'images

mais il est possible aussi qu'il ne se soit jamais vraiment interessé au matchs passé. tu pars du principe que les pros sont fans de foot comme chacun de nous sur ce forum.c'est loin d'etre le cas certains ne regardent jamais de matchs.certaines personnes qui adorent le foot n'aiment que le pratiquer . le regarder a latv ca les emmerde. d'autres ne considerent pas que le foot des generations precedentes soient digne d'interet (ety souvent les memes arguments reviennent:trop lent moins physique, gardien et ou defense bidons ...).certains d'entre ne voit le foot que comme un métier.c'est dur a entendre de notre point de vue de grands enfants passionnés qui avons revé d'etre a leur place , mais c'est ainsi.

a linverse , je connais des gens passionnés de foot avec qui j'en discute tout les jours. j'ai demandé a l'un d'entre une fois de venir avec des amis faire un ptit futsal, et il a eu l'air surpris.il m'a expliqué que lui aimait pas spécialement jouer mais plutot regarder a la tv. pour qq'un de passionné par le sujet ca m'a paru invraisemblable

bref, il y a mille et une facon d'aimer le foot


Oui bien sûr qu'ils doivent se protéger de l'esprit de revanche, selon les dires des l'équipe de 86 c'était un peu ce qui les avait paralysé d'ailleurs.

Mais de là à en être que vaguement au courant, je trouve ça un peu dommage. On perd un peu de la saveur de cette rencontre.

Et puis l'histoire, pour tous les sujets, c'est tout de même important merde !
Je fais partie de ceux qui étaient "panés" comme dit DD.

Mais c'est pas pour ça que Séville 82 ne m'a jamais particulièrement inspiré. Le problème, c'est que la mémoire de 1982 est devenue une vraie niche journalistique et que les "passeurs" qui devraient nous aider à comprendre ce qui s'est passé n'ont qu'une obsession: faire chialer dans les chaumières. Quitte à dire n'importe quoi. Rien ne nous est épargné:
- le sentimentalisme dégoulinant de Pierre-Louis Basse,
- la germanophobie déguisée en défense du beau jeu,
- les méchants et les gentils,
- la confusion entre héroïsme et bêtise (à 3-1...),
- les raccourcis entre le sport et la (géo)politique
- l'absence totale d'intérêt pour la version allemande pourtant très éclairante (la manière dont l'équipe a été descendue après),
- la culture de la défaite,
- les commentaires franchouillards de l'époque
- les relents franchouillards d'aujourd'hui
- et Pierre-Louis Basse (bis)
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
Message posté par Janklod Pino
J'ai été vraiment... perturbé par Sakho et son "Ouais on a perdu contre eux en.. 82 c'est ça ? après je sais pas" (Pardonnez moi l'exactitude de la citation, mais en gros il dit ne pas trop savoir ce qu'il s'est passé en 82 et pas du tout que la France les a joué à nouveau en 86..

et gna gna
bon marre de 82 et 86
les jeunes de l équipe de France sont dans la culture de la gagne coupe du monde 98, de la quenelle mise aux italiens à l'euro 2000 et de la fessé au football de plage de 2006.

merde et merde et re-merde.oubliez tout.
même si vous ne connaissiez pas.même toi public.

sauf une chose .les allemands vont jouer dur ...très dur.... car ce sera leur seule chance de gagner face à une équipe de France techniquement plus forte.
allez les bleus. allez. bordel allez.
dobbystereo Niveau : DHR
Message posté par highway61
Heureusement que le match est demain et pas dans une semaine parce que 82-86 c'est bien gentil, mais on arrive un tout petit peu à saturation là...


on aurait raclé les fonds de tiroir avec le Bayern 76 et 96
dobbystereo Niveau : DHR
Message posté par Zangli
Je fais partie de ceux qui étaient "panés" comme dit DD.

Mais c'est pas pour ça que Séville 82 ne m'a jamais particulièrement inspiré. Le problème, c'est que la mémoire de 1982 est devenue une vraie niche journalistique et que les "passeurs" qui devraient nous aider à comprendre ce qui s'est passé n'ont qu'une obsession: faire chialer dans les chaumières. Quitte à dire n'importe quoi. Rien ne nous est épargné:
- le sentimentalisme dégoulinant de Pierre-Louis Basse,
- la germanophobie déguisée en défense du beau jeu,
- les méchants et les gentils,
- la confusion entre héroïsme et bêtise (à 3-1...),
- les raccourcis entre le sport et la (géo)politique
- l'absence totale d'intérêt pour la version allemande pourtant très éclairante (la manière dont l'équipe a été descendue après),
- la culture de la défaite,
- les commentaires franchouillards de l'époque
- les relents franchouillards d'aujourd'hui
- et Pierre-Louis Basse (bis)


je connais a peu près la version allemande, mais je comprends rien a cette histoire de descente de l'équipe... tu parles de l'allemande ou la française ?
dobbystereo Niveau : DHR
Message posté par PhilDecourt


Mouais, de loin quand même : "Variante orthographique de salaud, souvent utilisée pour désigner le masculin de salope (l'orthographe la plus courante est cependant salaud)". Donc le côté "variant" me parle qu'à moitié, mais vu qu'en fait c'est pas le plus important, et que je ne sais pas pourquoi "salop" n'est qu'une variante : fin de ma parenthèse à deux balles. Demain, gros match et deux belles équipes. L'occasion de voir si la france est plus solide que l'allemagne défensivement, et si on peut rivaliser offensivement. Le deux aspects sont complètement ouverts. ça va être bien ! :)


Tu peux rajouté "utilisé par les femmes mures quand on les tringle"
dobbystereo Niveau : DHR
Message posté par dobbystereo


Tu peux rajouté "utilisé par les femmes mures quand on les tringle"


rajoutER (bordel on peut pas éditer)
dobbystereo Niveau : DHR
Message posté par jugnaldo



je peux me tromper mais je pense que c'est une maniere de se protéger en conf et d'éviter de se rajouter une pression supplementaire en se mettant dans le crane qu'il vengerait la mere patrie et les glorieux ainés.ce serait etonnant qu'il n'ait jamais entendu parler de ces confrontations ou vu d'images

mais il est possible aussi qu'il ne se soit jamais vraiment interessé au matchs passé. tu pars du principe que les pros sont fans de foot comme chacun de nous sur ce forum.c'est loin d'etre le cas certains ne regardent jamais de matchs.certaines personnes qui adorent le foot n'aiment que le pratiquer . le regarder a latv ca les emmerde. d'autres ne considerent pas que le foot des generations precedentes soient digne d'interet (ety souvent les memes arguments reviennent:trop lent moins physique, gardien et ou defense bidons ...).certains d'entre ne voit le foot que comme un métier.c'est dur a entendre de notre point de vue de grands enfants passionnés qui avons revé d'etre a leur place , mais c'est ainsi.

a linverse , je connais des gens passionnés de foot avec qui j'en discute tout les jours. j'ai demandé a l'un d'entre une fois de venir avec des amis faire un ptit futsal, et il a eu l'air surpris.il m'a expliqué que lui aimait pas spécialement jouer mais plutot regarder a la tv. pour qq'un de passionné par le sujet ca m'a paru invraisemblable

bref, il y a mille et une facon d'aimer le foot


C'est surtout qu'il y a plusieurs choses :

-la revanche, on l'a jouée en 86
-ca s'est passé y'a longtemps, ce ne sont plus les mêmes équipes et le même jeu
-on a connu d'autres déceptions (Bulgarie 93, 2006...) mais aussi on a eu cette putain de coupe en 98, on a marché sur l'eau et on a écrasé tout le monde en 2000

en connaissant ces points, il serait humiliant pour une equipe de notre rang d'avoir besoin de fouiller dans notre histoire pour nous motiver. on est la france bordel... l'allemagne c'est presque une relique du passé comme la hongrie !
Spitz-Kartoffeln Niveau : Loisir
"Il ne s'agit pas de reprendre l'Alsace et la Lorraine [...]"

Je suis le seul qui soit choqué par cette putain de phrase ? On a zappé de libérer l'Alsace et la Moselle à la Libération ?
Bigoudinho Niveau : DHR
L'Equipe de France a déjà être vengée de Schumacher par les rochers de Meribel, maintenant faut passer à autre chose.
Tous les lecteurs de Sofoot, tous les amateurs de foot en France, n'ont pas moins de 35 ans.
C'est clair, 82 : c'est loin! Mais pour ceux qui l'ont vécu, ça reste un traumatisme. Depuis 86, on n'a jamais rejoué contre l'Allemagne hormis quelques matchs amicaux à la portée de fait très limitée.

Donc, pour un quart de finale de coupe du monde, bien sûr que la dimension émotionnelle est forte !
Message posté par PhilDecourt
Si vous pouviez écrire correctement "salaud", ça nous permettrait de tourner une page d'erreur d'orthographe qui dure depuis trop longtemps :)
Y a pas de débat : une seule orthographe pour ce mot, et une vrai faute de salopard pour schumacher ce soir là.
Les salauds, derrière, et un beau match tout neuf demain !


Franchement c'est un peu lourd les commentaires qui se bornent à relever les fautes d'orthographe, surtout que bizarrement, seules les plus évidentes sont concernées. Lorsque So Foot écrit "Sakho quasi-forfait" (http://www.sofoot.com/bleus-sakho-quasi … 86117.html) il n'y a plus personne pour faire une remarque. Comme c'est étrange...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 29