Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Bastia-Lyon

Pour l'UNFP, « les Bastiais, plus forts que les Turcs ! »

Modififié
Le rire jaune de l'UNFP.

Le syndicat des footballeurs professionnels a réagi aux incidents dont ont été victimes les joueurs de l'OL à Bastia, en se fendant d'un communiqué sacrément piquant pour le club corse, dont le titre sarcastique, « Les Bastiais, plus forts que les Turcs ! » donne le ton d'entrée, avant d’être immédiatement suivi d'une parodie de la fiche technique du match :

« SC Bastia – Olympique lyonnais : 0-0 (score acquis à la mi-temps. Et pour cause...).

Température : printanière, virant à l’orage, puis au dégoût ; spectateurs : 10 000 (dont une bonne cinquantaine d’abrutis totalement décervelés) ; pelouse : bon état et régulièrement envahie.

Arbitres : monsieur le préfet de région, monsieur le procureur général, monsieur le commissaire principal. Service d’ordre : dépassé et participant même à la "fête" (faut bien que tout le monde s’amuse, non ?).
 »

Avant de conclure, plus sérieusement :


« L'UNFP déplore une fois encore que l'on s'attaque ainsi à l'intégrité physique des joueurs et ne se contentera pas, cette fois, des habituelles excuses sur fond de "personne n'a été blessé", "il ne faut pas généraliser", et autres éléments de langage triés comme pour toute communication de crise. [...] Comment peut-on entrer dans un stade ou envahir une pelouse comme on entre dans un moulin, alors que la sécurité, nous dit-on, est partout renforcée en ces temps où la violence s'invite au quotidien dans nos vies ? »

Faut croire qu'on ne devrait pas voir un Bastiais remporter un trophée UNFP avant un bon bout de temps. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17