Pour Bordeaux, l'OM n'est pas atteint

Modififié
9 5
Les semaines se suivent et se ressemblent pour les cadors du championnat. Ou presque. Après le tumulte qui a secoué Bordeaux et Willy Sagnol avant la trêve internationale, c'est au tour de l'OM de prendre cher en ce moment. En cause, des suspicions en matière de transferts présumés douteux.

Mais pour les Girondins (4e), qui se rendront au Vélodrome dimanche pour y défier le leader (21h), cela n'affecte pas le moral de l'adversaire. « Je ne pense pas que tout cela ait une incidence, indique Cédric Carrasso. J'ai bien connu ce club et son fonctionnement. C'est une chose qui est complètement en dehors de leur contexte, aujourd'hui ; c'est pas une affaire qui touche les joueurs ou le club dans l'actualité (sportive du moment, ndlr), c'est dans des faits passés, explique-t-il. Aujourd'hui, je pense que les joueurs sont sur une bonne dynamique, avec des choses produites intéressantes… Je ne les vois pas se prendre la tête pour ce qu'il se passe ; c'est loin du terrain. »

Une position nette et sans intox pour un garçon ayant évolué près de sept saisons chez les Phocéens. « De même, connaissant le contexte, j'analyse à ma façon et je ne pense pas non plus que cela ait pu influer en quoi que ce soit sur le fait de souder le groupe, poursuit le portier aquitain. À Marseille, on a l'habitude des remous, des mouvements, et là, c'est pas assez tranchant au niveau du terrain. Je crois que les joueurs sont à fond avec leur entraîneur et je ne pense pas que ça impacte beaucoup le vestiaire. Mais ce n'est que mon avis extérieur… »
LB, à Bordeaux.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

El Loco Bielsa ( anigolemagicien)
Bien parlé Carrasso jusqu'à preuve du contraire aucune mise en examen à eu lieu et nous sommes encore 1er ! ALLEZ L'OM !
On verra après le match ! ALLEZ BORDEAUX !
Patatordu06 Niveau : CFA2
Lors de sa première interview, accordée à Itélé, au sortir de sa garde à vue, l'ancien président de l'OM Jean-Claude Dassier a estimé que Didier Deschamps, entraîneur durant son mandat, pourrait avoir des choses à dire sur l'affaire des transferts :

"C'était simple à Marseille, le patron du sportif n'était pas José Anigo, auquel tout le monde pense, à tort à mon avis et l'enquête le dira. C'était Deschamps le patron du sport. Et je pense qu'il serait bien qu'il donne des explications sur la manière dont ça se passait. Quand vous avez un entraîneur de cette qualité, c'est lui et personne d'autre qui décidait du visage qu'aurait l'équipe. De qui il faudrait se séparer et à qui il faudrait penser pour la renforcer. Il serait intéressant qu'il donne sa vision."
le phoceen.fr
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
9 5