1. // International – Barrages Coupe du monde 2014 – Portugal/Suède

Portugal / Suède : le match des « autres »

Puisque tout le monde se focalise sur le match dans le match entre les deux stars Cristiano Ronaldo et Zlatan Ibrahimović, intéressons-nous plutôt au reste de ces deux équipes : les 10 autres titulaires et le banc. Laquelle de ces deux sélections a le plus de chances d'aller au Brésil en ne tenant pas compte de l'individualité qui sort du lot ? Analyse des forces en présence, ligne par ligne

Modififié
13 38
Gardien

À 25 ans, Rui Patrício dispute déjà sa septième saison comme titulaire dans les bois du Sporting et va honorer sa 28e sélection avec l'équipe nationale. Ce n'est donc pas un perdreau de l'année et force est de constater qu'il est capable de sortir de gros matchs lorsqu'il est sollicité. Ce n'est pas le meilleur du monde à son poste mais il reste une valeur sûre et un gardien apprécié, auteur d'un Euro plutôt bon en 2012.
En France, on connaît bien le portier suédois Andreas Isaksson, auteur de deux saisons en L1 avec Rennes entre 2004 et 2006. Relégué sur le banc de City par la suite, il s'est relancé au PSV et joue actuellement en Turquie chez l'ambitieux club de Kasımpaşa, actuel deuxième du championnat. Lui non plus n'a pas un top niveau mondial mais sa grande expérience est un atout derrière une défensive plutôt novice.


Défense

Contrairement à son adversaire, le Portugal ne possède pas qu'un joueur de classe mondial mais deux. Car quoi qu'on en pense, quoi qu'on en dise, Pepe, coéquipier de Cristiano Ronaldo au Real Madrid, reste un monstre de la défense et une bête de compétition. Son entente avec Bruno Alves détonne, Pepe assurant le sale boulot quand il prend à Bruno Alves l'envie de monter aux avant-postes (c'est-à-dire assez souvent). Le problème de l'ancien joueur du Zénith, transféré cet été à Fenerbahçe, c'est sa régularité et le Portugal n'est jamais à l'abri d'une saute de concentration avec lui en charnière centrale. À gauche, João Pereira apporte beaucoup offensivement et Fábio Coentrão, barré par Marcelo au Real, déçoit rarement en sélection. Son entente avec Cristiano Ronaldo est un atout non négligeable.

Côté suédois, il a fallu repenser une charnière depuis la retraite du vieux viking Olof Mellberg. La tendance aujourd'hui privilégiée par Erik Hamrén est d'aligner Mikael Antonsson (Bologne) avec Per Nilsson (Nuremberg), au détriment de Jonas Olsson (WBA) et d'Andreas Granqvist (Krasnodar), désormais le plus expérimenté des défenseurs centraux avec ses 32 sélections. Sur les côtés, le joueur de Norwich Martin Olsson est le titulaire habituel à gauche et le Bhoy du Celtic Mikael Lustig à droite. Ces quatre-là ne forment pas une défense très solide, comme en attestent par exemple les 9 buts concédés en deux matchs face à l'Allemagne en phase de groupes…

Milieu de terrain

L'entrejeu du Portugal apparaît d'un niveau mitigé. En sentinelle devant la défense, le récupérateur du Dynamo Kiev Miguel Veloso semble être aligné titulaire un peu par défaut. Le joueur a incontestablement du ballon mais il souffre tout aussi indéniablement d'un déficit dans le volume physique qui l'empêche de peser dans le jeu comme il le faudrait à un poste aussi stratégique. Raul Meireles a aussi tendance à apparaître comme un vieux punk à chien fatigué, toujours capable d'envoyer de jolis pralines depuis l'extérieur de la surface mais qui perd aussi de plus en plus de ballons. En plus, il revient de blessure et les solutions manquent s'il fallait le remplacer : Rúben Micael ? Josué ? En revanche, aucun doute à émettre pour le troisième larron, le Monégasque João Moutinho fait l'unanimité en sélection. Après Cristiano Ronaldo et Pepe, c'est le troisième élément fort de cette sélection.

Dans un dispositif différent en 4-4-2 (face au 4-3-3 portugais), la Suède devrait aligner un duo de récupérateurs composé de Kim Källström et de Rasmus Elm. Le premier nommé, qui évolue désormais au CSKA Moscou, n'est plus à présenter : c'est un joueur de devoir, plutôt bon gratteur de ballons, excellent passeur et qui possède en outre une belle frappe. Moins connu, Rasmus Elm est la valeur montante du football suédois. Lui aussi évolue en Russie, au CSKA, où il jouit d'une très bonne cote. Assez longiligne, c'est un remarquable tireur de coups de pied arrêtés. Les côtés devraient être occupés par deux titulaires chez des relégables de Premier League, ce qui situe leur niveau : Alexander Kačaniklić (Fulham) à gauche et Sebastian Larsson (Sunderland) à droite.


Attaque

Le pendant de Cristiano Ronaldo côté droit sera Nani, qui reste sur de plutôt bonnes performances en sélection malgré un temps de jeu désormais limité à MU. À 26 ans, le Cap-Verdien de naissance est un bon soldat de la patrie, qui a notamment fait beaucoup pour relancer la dynamique d'une sélection à la dérive il y a 3 ans, au moment du départ de Carlos Queiroz. Au centre, Hélder Postiga apparaît beaucoup plus comme un choix faute de mieux. Souvent critiqué (et parfois à juste titre), le buteur de Valence a pour lui des stats intéressantes en sélection : 27 buts en 65 capes, soit un ratio de 0,41 meilleur que le 0,40 de Ronaldo ! Mais le Portugal attend quand même l'émergence programmée de Bruma, la dernière merveille issue du centre de formation du Sporting. À 19 ans, il peut pour l'instant seulement prétendre jouer le rôle de joker pour dynamiter les défenses adverses en fin de match.

Qui pour accompagner Zlatan dans l'équipe suédoise ? A priori ce devrait être ce bon vieux Johan Elmander le onzième titulaire du côté des jaunes, fort de ses 20 buts en 74 sélections. Problème : il n'apparaît pas au top cette saison, n'ayant toujours pas marqué en Premier League avec son club de Norwich. Une méforme qui pourrait inciter son sélectionneur à remplacer l'ancien toulousain par Ola Toivonen, même si ce dernier n'est pas tellement plus efficace devant le but cette saison (1 but en Eredivisie, 1 autre en C3 avec le PSV)… Titulaire et double buteur lors du dernier match face à l'Allemagne (3-5), Tobias Hysen est blessé et a été remplacé dans le groupe par Alexander Gerndt, le joueur des Young Boys de Berne en Suisse.

Bilan

S'il veut aller au Brésil cet été, Ibrahimović va certainement devoir sortir deux très grosses performances, étant donné que ses dix camarades de sélection qui seront alignés au coup d'envoi apparaissent un ton en dessous des dix Portugais associés à Cristiano Ronaldo. Les Scandinaves peuvent espérer rivaliser dans l'entrejeu et souffrent des mêmes carences offensives (en imaginant qu'un Hélder Postiga vaut un Johan Elmander) mais c'est défensivement que le Portugal apparaît mieux armé et plus expérimenté que son adversaire.

Par Régis Delanoë, avec Alexandre Pedro
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Donc le Portugal va perdre.
Car comme d'hab, ils ont la meilleure équipe "sur le papier".
Mais sur le terrain...
Bien que la conclusion générale soit plutôt juste, comment est-il possible de juger deux équipes seulement en analysant joueurs par joueurs ? D'autant plus que ce genre de matchs se joue dans la tête et à de petits détails près à moins d'un réel fossé en termes de talent (ce qui n'est pas le cas ici)
C’est con* à dire ,mais ça fait bien plez,un petit article sans trop de clichés…Bien vu!C’est mieux que ‘le poirier’.
Point de vue très simpliste de ce match... La Suède va en surprendre plus d'un. Pour moi c'est quasiment du 50-50..
romlakers Niveau : CFA2
Kallstrom joue au Spartak et Elm au Cska, So foot, pas l'inverse. C'est pourtant pas compliqué à vérifier....
Note : 1
Putain, je me dis que soit C. Ronaldo, soit Ibrahimovic, sera absent au Brésil. Merde, on pourrait pas avoir les 2 ?
volontaire82 Niveau : Loisir
Si c'est le vrai Johan, ça sentira la friture pour le Portugal !!
Cousin Machin Niveau : District
Retour en Suéde, le Portugal va douiller!
Força Portugal caralho ! J'aime bien Zlatan, j'aime bien l'équipe de foot suédoise mais putain* ça me ferait vraiment mal au cul que le Portugal ne soit pas au Brésil
Sensational touch Niveau : District
Il ne faut pas que Zlatan endosse le rôle de héros total. Les matches ou la Suède est mauvaise, c'est quand Ibra cherche trop l'exploit. Oui c'est le meilleur de l'équipe, mais il a souvent ce péché en sélection de vouloir être le héros de la patrie. La Suède est redoutable lorsqu'elle s'appuie sur son Z, et quand celui ci joue juste.
C'est un peu pareil avec le Portugal de Ronaldo.

Un des deux géants ne verra pas le Bresil. C'est un peu dommage, mais ca promet un barrage extrêmement intense!!

Pour le reste, moi qui m'en fou un peu royal, le match il va être a la même heure qu'Ukraine-France? Ca aurait été kiffant de pouvoir voir les deux...
Une petite remarque quand même,Postiga,il marque toujours quand il le faut.
Bazibouzouk Niveau : CFA2
Bel article. Les revues d'effectif c'est cool, ça nous épargne les jabotages systématiques sur les quelques joueurs majeurs.

Et le "nouveau Zlatan" John Guidetti, il devient quoi ? Il est blessé depuis deux ans ou il est juste en train de flinguer tranquillement sa carrière sur le banc de City ?
Pour moi la grosse différence c'est que la Suède ne peut pas gagner sans Zlatan alors que le Portugal joue presque mieux sans Ronaldo! La Suède elle n'a pas de Moutinho...

Après il faut être honnête ce n'est pas un super cru pour le Portugal car nosu sommes entre 2 cycles, certains jeunes (et moins jeunes) sont en pleine progression (aux postes clés en plus): Tiago Ilori, William , Bruma, Nelson Oliveira voire pour les moins jeunes Josué, Lica, Neto, Adrien, André Martins sans compter sur la possible naturalisation de Fernando qui ferait un bien fou dans l'immédiat!
Ronaldo, Rui Patrico, Coentrao et Nani ont encore quelques années devant eux...

Donc un peu à l'image de la France je pense que l'on sera plus compétitif en 2016 mais pour ça on a intérêt à y aller au Brésil!

Après Ronaldo il est en mode "ballon d'or" donc soit il va monopoliser tout les ballons et casser le jeu, soit il va marquer 3 buts (un péno, un CF et une mine)...Espérons que ce soit le deuxième!

Si Zlatan ne vas pas au Brésil il restera un mec qui n'aura jamais mis un but en coupe du monde!
La Suede est ibradépendante. En même temps, comment ne pas être dépendant d'un tel joueur ?
Il joue ne 10 en sélection et lorsque ce dernier était suspendu ou blessé, collectivement l'équipe a bien pris le relais.
Message posté par Sysyphos
C’est con* à dire ,mais ça fait bien plez,un petit article sans trop de clichés…Bien vu!C’est mieux que ‘le poirier’.


Tu serais pas un chineur de merde par hasard ?
Article bidon et stupide, condescendant au possible (vous devriez aller voir la une de Marca, ça participe de la même logique),redigé pour de jeunes pucelles décérébrées.

La façon dont vous traitez le Portugal est à mettre en parallèle avec la façon dont l'autre ivrogne sénile suisse voit CR7. Heureusement que ce n'est pas Israël sinon j'ai comme dans l'idée que votre jugement serait inverse.

Le Portugal est l'une des 4-5 meilleures équipes du monde. Chose que n'est ni la Suède, ni même la France avec ses joueurs de seconde zone, malgré votre propagande nauséabonde (Benzema...). C'est une équipe qui peut aller au bout. La Suède malgré Ibra, c'est impossible.

La défense du Portugal est l'une des meilleures du monde (elle l'a toujours été depuis les vingt dernières années). Au fait pendant deux-trois ans au real, c'est coentrao qui était titulaire devant Marcelo. Alors pas de désinformation. En plus, il est blessé depuis deux mois. Mais c'est vrai que vous ne vous encombrez pas de pareilles états d'âme (le même lors de la blessure d'higuain dont Baisez-moi n'a pas su profiter ...).

Son milieu est également l'un des meilleurs en dépit des conneries que vous proférez. Ils avaient annulé complétement le milieu espagnol lors de la demi de l'euro jouée à la loterie des tirs aux buts (un tir sur la transversale qui rebondit devant la ligne, et un tir sur le poteau qui passe flirte avec la ligne et passe derrière). Il n'y a pas que Moutinho. Meireles et Veloso sont d'énormes joueurs. Rien à envier aux autres sélections. Je ne les échangerai pour rien

Nani en forme est un excellent ailier comme il en existe peu. L'avant-centre est certes plus faible que ce que l'on voit ailleurs.

Mais il y a dans cette équipe le meilleur joueur et le plus complet que l'on ait jamais connu. Autre chose qu'un nain dopé aux hormones et qui se prend des branlées dans les grands matchs (4-0 contre l'Allemagne, 7-0 contre le Bayern). Ah oui, mais il joue dans l'équipe de l'UEFA, celle qui n'a pas besoin de lui pour être championne d'europe et du monde. Quant à ribéry, no comment. Son seul atout est d'être français...

Le Portugal passe une nouvelle fois par les barrages. Comme d'habitude. Mais une chose est sûre ; on va aller au Brésil et on fera peur à tout le monde. On sortira sans problème du groupe de la mort en éliminant les équipes que les médias condescendants considèrent tout le temps favoris (type Hollande, Angleterre ou Allemagne). On ira au minimum en demi-finale. On a l'équipe pour aller au bout. La France et la Suède jamais de la vie.

Les meilleures équipes européennes sont l'Espagne, l'Allemagne, l'Italie et le Portugal. Il y a ensuite un cran en dessous la Hollande. Et tous les autres derrière.
Seul le Brésil chez lui peut être au niveau ou supérieur à ces quatre sélections européennes. Le titre se jouera entre elles.
Message posté par arthurix


Tu serais pas un chineur de merde par hasard ?


Comme toi tu veux dire?Non.
Message posté par SEGA
Article bidon et stupide, condescendant au possible (vous devriez aller voir la une de Marca, ça participe de la même logique),redigé pour de jeunes pucelles décérébrées.

La façon dont vous traitez le Portugal est à mettre en parallèle avec la façon dont l'autre ivrogne sénile suisse voit CR7. Heureusement que ce n'est pas Israël sinon j'ai comme dans l'idée que votre jugement serait inverse.

Le Portugal est l'une des 4-5 meilleures équipes du monde. Chose que n'est ni la Suède, ni même la France avec ses joueurs de seconde zone, malgré votre propagande nauséabonde (Benzema...). C'est une équipe qui peut aller au bout. La Suède malgré Ibra, c'est impossible.

La défense du Portugal est l'une des meilleures du monde (elle l'a toujours été depuis les vingt dernières années). Au fait pendant deux-trois ans au real, c'est coentrao qui était titulaire devant Marcelo. Alors pas de désinformation. En plus, il est blessé depuis deux mois. Mais c'est vrai que vous ne vous encombrez pas de pareilles états d'âme (le même lors de la blessure d'higuain dont Baisez-moi n'a pas su profiter ...).

Son milieu est également l'un des meilleurs en dépit des conneries que vous proférez. Ils avaient annulé complétement le milieu espagnol lors de la demi de l'euro jouée à la loterie des tirs aux buts (un tir sur la transversale qui rebondit devant la ligne, et un tir sur le poteau qui passe flirte avec la ligne et passe derrière). Il n'y a pas que Moutinho. Meireles et Veloso sont d'énormes joueurs. Rien à envier aux autres sélections. Je ne les échangerai pour rien

Nani en forme est un excellent ailier comme il en existe peu. L'avant-centre est certes plus faible que ce que l'on voit ailleurs.

Mais il y a dans cette équipe le meilleur joueur et le plus complet que l'on ait jamais connu. Autre chose qu'un nain dopé aux hormones et qui se prend des branlées dans les grands matchs (4-0 contre l'Allemagne, 7-0 contre le Bayern). Ah oui, mais il joue dans l'équipe de l'UEFA, celle qui n'a pas besoin de lui pour être championne d'europe et du monde. Quant à ribéry, no comment. Son seul atout est d'être français...

Le Portugal passe une nouvelle fois par les barrages. Comme d'habitude. Mais une chose est sûre ; on va aller au Brésil et on fera peur à tout le monde. On sortira sans problème du groupe de la mort en éliminant les équipes que les médias condescendants considèrent tout le temps favoris (type Hollande, Angleterre ou Allemagne). On ira au minimum en demi-finale. On a l'équipe pour aller au bout. La France et la Suède jamais de la vie.

Les meilleures équipes européennes sont l'Espagne, l'Allemagne, l'Italie et le Portugal. Il y a ensuite un cran en dessous la Hollande. Et tous les autres derrière.
Seul le Brésil chez lui peut être au niveau ou supérieur à ces quatre sélections européennes. Le titre se jouera entre elles.





Yo SEGA,comme d’hab.dans le mille.
SEGA; plus je parcoure ton brillant exposé, plus un léger doute m'envahit, et à la fin de la lecture, mon doute devient presque une certitude : toi, tu dois être un peu supporter du Portugal, non? Surtout n'essaye pas de le nier, je ne te croirais pas!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
13 38