Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. // Mondial 2018 – Tirage au sort

Portugal-Espagne, le vrai choc du premier tour

Deux poules qui paraissent plus faibles que les autres, deux chocs européens et un groupe D prometteur (Argentine, Islande, Croatie et Nigeria) : le spectacle ne devrait pas attendre les huitièmes de finale pour voir le jour au prochain Mondial.

Modififié

Groupe A : Russie – Uruguay – Arabie saoudite – Égypte

Tête de série grâce à son statut de pays hôte, la Russie peut s’estimer heureuse. Car elle dispose des armes pour se défaire de l’Arabie saoudite et des Pharaons, énormes sur leur continent (sept CAN remportées) et portés par un Mohamed Salah en feu, mais pour le moment inoffensifs à l’échelle mondiale (seulement deux présences au premier tour en Coupe du monde). Reste l’Uruguay du binôme Edinson Cavani-Luis Suárez, toujours dangereuse. Et qui fait même figure de favorite dans ce groupe pas hyper attrayant.


Groupe B : Portugal – Espagne – Iran – Maroc

Et boum, un Portugal-Espagne comme premier choc européen ! La Roja, qui constituait le gros poisson du chapeau deux sur lequel il ne fallait absolument pas tomber, défiera donc le vainqueur du dernier Euro le 15 juin prochain. Derrière, le Maroc d'Hervé Renard et l’Iran peuvent pleurer. Comment espérer s’en sortir face à ces deux mastodontes ? Difficile d’envisager des surprises ici.


Groupe C : France – Pérou – Danemark – Australie




Groupe D : Argentine – Croatie – Islande – Nigeria

Elle est là, la poule la plus sexy de la compétition. Avec des Croates qui savent se montrer élégants quand ils le souhaitent, des Super Eagles qui sont parvenus à atteindre les huitièmes de finale à trois reprises sur les six dernières éditions, des Islandais capables de tout s’ils sont dans la même forme qu’à l’Euro français et des Argentins au potentiel offensif illimité, certains pronostics vont être déjoués. On parie ?


Groupe E : Brésil – Suisse – Costa Rica – Serbie

Pas de souci à l’horizon pour la Seleção, une des nations favorites de l’épreuve (qu’elle l’admette ou non). La Suisse a dû passer par les barrages pour obtenir son ticket russe, le Costa Rica n’a pas franchement impressionné lors des éliminatoires et la Serbie, 37e au classement FIFA, ne fait pas véritablement peur. Non, la grande question est de savoir qui chopera la deuxième place qualificative. En gardant dans un coin de sa tête que les Ticos se sont invités en quarts de finale de la compétition en 2014. Un détail ?


Groupe F : Allemagne – Mexique – Suède – Corée du Sud

Pas évident. Pour aucune des quatre nations qui se présentent dans ce groupe F. Le champion du monde allemand part avec une longueur d’avance ? Certes. C’est indéniable. N’empêche que le Mexique, qui reste sur six huitièmes de finale d’affilée, représente toujours un adversaire solide et redoutable. Et la Suède, parfaitement consciente de ses forces comme de ses faiblesses, vient de faire tomber l’Italie en barrage. Preuve qu’elle peut surpendre. Concernant la Corée du Sud, les espoirs sont minces. Très minces. 59e nation mondiale, le Tigre d’Asie va devoir affûter ses griffes s’il veut prétendre à autre chose qu’une bulle. Surtout si Zlatan Ibrahimović décide de revenir faire coucou.



Groupe G : Belgique – Angleterre – Tunisie – Panama

Et bim, un Belgique-Angleterre pour renverser de la bière ! Présents dans le premier chapeau, les Diables rouges n’ont pas vraiment de quoi sourire. C’est que les Three Lions, invaincus en compétition officielle en 2017, vont être compliqués à avaler. Au contraire, sans doute, du Panama, qui pointe son museau au Mondial pour la première fois de son histoire. Il s’agira avant tout de faire bonne figure pour les Canaleros, qui ont précipité le sort des États-Unis et auront donc un petit coup à jouer. À l'instar de la Tunisie, dont le peuple attend toujours qu’elle franchisse un jour le premier tour. Sur un lancer de dé, ça peut passer. Il suffit pour cela qu'Aymen Abdennour avale Harry Kane et Romelu Lukaku.


Groupe H : Pologne – Colombie – Sénégal – Japon

Robert Lewandowski peut s’avancer confiant. Mais pas trop non plus. Tombée dans un groupe homogène, la Pologne va devoir jouer serré au milieu du Sénégal guidé par Sadio Mané (deuxième participation après son quart de finale en 2002), de la Colombie porté par Radamel Falcao (treizième au classement FIFA, quart-de-finaliste au Brésil) et du Japon coaché par Vahid Halilhodžić (deux huitièmes encourageants depuis 2002). Une poule au niveau vraiment moins élevé ? Pas sûr.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

La France dans le groupe de la vie !




Dans cet article


il y a 34 minutes Ronaldo, Salah et Modrić nommés pour le titre de joueur UEFA de l'année 4
il y a 4 heures Le maillot sans sponsor de River Plate bat des records 46
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 12:30 Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 24 samedi 18 août Leeds enchaîne 20