Portrait robot du latéral français idéal

Face au Brésil, la France a encore exposé son manque criant de talent au poste de latéral. Une tare qui poursuit les Bleus depuis des années et à chaque fois déçue par une relève trop tendre. Pourtant, la qualité est là. Simplement suffit-il de l'additioner.

Modififié
20 38
  • La persévérance de Bacary Sagna


    Catalogué, coupable à chaque fois, mis à l'écart ou même montré du doigt, Bacary Sagna n'a que faire de la mauvaise foi de ses détracteurs. Car l'homme est un battant. Un homme qui a encaissé les critiques sur ses défauts, soient-ils dans le jeu ou stylistiques. D'ailleurs, n'est-ce pas lui qui faute de mieux, squatte le couloir droit des Bleus depuis des années, médiocrement, mais avec régularité ? Autre signe d'abnégation, son attachement à la tresse. Moqué, honteusement comparé à l'œil de Sauron ou à une coiffeuse de Château Rouge, Bacary a fait fi des dénigrements capillaires et impose encore son style. Pour, au final, rejoindre Ludivine une fois sa mission de latéral titulaire accomplie. Pas une chance, une récompense.

  • L'activité de Gaël Clichy


    Porte à porte, Clichy a su se faire sa place dans chaque club où il est passé. Le talent ? Mouais… En réalité, Gaël a essentiellement compensé. Moyen partout, bon nulle part, Clichy a fait preuve d'une activité incessante sur son flanc gauche, lui permettant de s'installer durablement à Arsenal, puis City. Gaël est un homme qui s'impose, en courant, faute de mieux. Et parfois, ça suffit.

  • L'expérience de Patrice Évra


    Patoche est une ex. Une ancienne partenaire, que l'on n'aime plus, mais que l'on revoit en période de famine. Et le pire, c'est qu'elle fait souvent le boulot. Sérieuse, connaissant son devoir mieux que personne, elle contente largement cet homme qu'elle a satisfait avec ses armes durant tant d'années. Certes, l'usure a fait que. Certes, on se dit à chaque fois qu'on ne devrait y replonger. Pourtant, Évra s'impose, quelque part entre le cougar et la sagesse de l'être qui a suffisamment vécu pour résister aux tempêtes juvéniles, belles mais finalement décevantes. Patoche est finalement plus qu'un ex. C'est un sheitan.

  • La qualité de centre de Trémoulinas


    Certes, Trémou n'a pas eu une carrière sans remous. Enfermé dans sa bouteille bordelaise, Benoît n'a trouvé autre échappatoire qu'un exil ukrainien pour enfin déboucher sa carrière. Raté. Et s'il a mis du temps à retrouver des terrains dignes de sa petite frimousse, Benoît ne s'est jamais départi de sa qualité principale : le centre. Adroit, précis, visant la bonne zone, pourrait faire profiter l'équipe de France de cette science et combler l'absence de passes décisives en provenance des « défenseurs de côté » . Un homme frappé du coq qui arrive à adresser un ballon dans les limites du Stade de France est de toute façon une valeur sûre.

  • L'arrogance de Kurzawa


    Dans le monde, deux écoles de latéraux s'affrontent. L'une est sérieuse, ne fait pas de vagues, et laisse son talent œuvrer pour la reconnaissance. Lahm, Arbeloa, Maxwell… De l'autre côté, l'arrogance se fait reine. Jordi Alba, Marcelo, Serge Aurier… Certes, d'aucuns ont vomi l'attitude de ces dévoreurs d'espace et d'esprit. Pourtant, force est de constater que la technique, soit-elle répugnante, consacre une nouvelle espèce : celle du joueur vicieux. Alors, qui de mieux que Layvin, jeune tête à claques décolorée et visionnaire hors pair pour incarner cette arrogance nécessaire en Bleu ?

  • Le charisme de Christophe Jallet


    Il a souvent été moqué, pour son crâne luisant, ses performances sans vagues, son physique de représentant en portes et fenêtres. Mais avec le temps, Jaja a su faire de ses différences une force. Dernier représentant, avec Papus, du PSG old school, Christophe a été érigé en représentant de cette France besogneuse, qui ne réclame ni paillettes ni reconnaissance. Une simplicité qui paie encore aujourd'hui du côté de Lyon et qui en a fait l'ami de tout un peuple. Jaja, plus qu'un surnom, un pote que l'on respecte parce qu'il cuit les merguez sans chichis, mais parfaitement.

  • Le flair de Lucas Digne


    Être latéral, c'est aussi sentir les bons coups, s'infiltrer au bon moment, sacrifier l'équilibre défensif pour fournir son apport offensif. Et ça, Lucas sait le faire mieux que quiconque. Joueur plein d'avenir, mais aussi guidé par un tarin aussi refait qu'efficace, Lucas a quitté Lille, où son épanouissement apparaissait certain, pour Paris, où sa place sur le banc ne fait pas de doutes. Un choix empreint de bon sens qui ne laisse que peu de place aux doutes quant à l'opportunité de ses décisions. Et un latéral qui a du pif, ça n'a pas de prix.

    Par Raphaël Gaftarnik
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Note : 5
    Matuidi tout simplement...

    Si il est plus que discutable au milieux de terrain, il a beaucoup de qualité d'un lateral moderne.
    Oscar Muller Niveau : DHR
    On se fait chier quand y a pas de championnat.
    La polyvalence de David Ducourtioux. J esuis chauvin et j'assume.
    Note : 12
    Bacary Sagna est au foot ce que Jean-Claude Van Damme est à la littérature. Une ineptie. M'enfin bon, n'en parlons plus, c'est un cas désespérant. Je cause bien entendu du tressé, car JCVD à plus de chance de devenir un jour écrivain que Bacary, un bon latéral.
    So Foot aurait pu citer tous les latéraux de L1 jusqu'en CFA II, tous peuvent se trouver des qualités et prétendre au poste de latéral droit à partir du moment où l'égérie de Château Rouge est sélectionné par DD. Quant à sa femme, et bien oui, beaucoup plus bonne que la plus bonne de nos copines, même quand elle a ses sagnagnas. Un jour une vie. Tous les jours Baca rit.
    La vie est d'une injustice Bacaryesque.
     //  13:10  //  Passionné de l'Ukraine
    Note : -1
    Je vais peut être passer pour un Fan Boy un peu con,
    Mais j'ai jamais compris pourquoi aucun sélection n'a convoqué Ghoulam, il a une bonne qualité de centre, défend bien, et a une marge de progression intéressante.
    une défense à trois, et tous nos problèmes sont réglés...
    Benjamin Mendy et Sebastien Corchia sont pas mauvais non plus
    j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
    Au pire on rappelle Sagnol et Thuram. Ils ont encore largement le niveau de Sagna et Evra !
    Note : 11
    Dire que Evra et Sagna à eux deux c'est : 5 apparition dans l'équipe type de PL, 146 matches de LDC, participation à 3 euros et 4 coupe du monde. Pas beaucoup de sélections doivent pouvoir se targuer de la même chose.

    Et pourtant...
    Message posté par garagnas
    Je vais peut être passer pour un Fan Boy un peu con,
    Mais j'ai jamais compris pourquoi aucun sélection n'a convoqué Ghoulam, il a une bonne qualité de centre, défend bien, et a une marge de progression intéressante.



    Je crois que Ghoulam joue avec l'Algérie!
    Benjamin Mendy?

    puissant, explosif, qualité de centre au-dessus de la moyenne, titulaire à tous les matchs, se projette vers l'avant et possède une propension hallucinante à bénéficier de contres favorables.
    bon, niveau placement, c'est pas encore ça.

    perso, il a autant de légitimité dans le débat que Kurzawa (que j'apprécie énormément) ou Digne qui ne joue pas.
    Trem et Jallet, ou la volonté de pas presser Evra...


    mais bon, Deschamps gagne toujours à la fin.
    Vladimir Ilitch Niveau : District
    j'ai loupé un truc ? Debuchy était dans l'avion ?
    butterfly Niveau : CFA
    Soit faire une défense à 3 de type Umtiti-Varane-Zouma, en ajoutant par exemple Ntep milieu gauche et Sanson milieu droit.

    Soit choisir nos latéraux dans le vivier des milieux de terrain : Tolisso, Matuidi, Sissoko, Sanson, Coquelin, Kante.

    Soit faire confiance aux jeunes : Kurzawa et Cissako (qui fait un carton en Belgique...)

    roberto-larcos Niveau : Ligue 2
    Deja qu on commence par tester Corchia, Tremou et Kurzawa ce sera deja bien. Pas besoin de chercher des fauves en défense c'est pas les bons milieux def qui manquent en France pour apporter de la sécurité.

    Après faut pas se voiler la face c est un problème de formation et de philosophie de jeu globale en France. On se moque depuis 50 ans des Italiens et de leur culture de la defense mais nos entraineurs sont incapables de proposer du jeu si ils n ont pas de 10 pour amener la lumière...

    Et c'est pas Deschamps, pas réputé pour sa capacité à faire jouer ses equipes qui changera ça. Ni Guy Lacombe qui est le formateur en chef à la 3f.

    Mais honte sur Deschamps pour continuer à nous imposer Evra qui met ses petits camarades dans la mouise en defense et qui se débrouille pour être régulièrement hors jeu en attaque...

    Pour Bacary le seul truc que j'aime chez lui ( comme vous tous j imagine ) c'est sa femme...

    Donc on s assume, on joue la def et si ça permet d etre solides c est très bien. Ivanovic n'est pas Daniel Alves mais personne ne s'en plaint à Chelsea.
    kris prolls Niveau : CFA2
    Défense a 3, sissoko et matuidi sur les côtés, et tout les reste de l'équipe des JOUEURS DE FOOT
    Comment oublier Aly Cissokho ? Vice-champion d'Angleterre quand même !
     //  14:15  //  Passionné de l'Ukraine
    Message posté par m_alive


    Je crois que Ghoulam joue avec l'Algérie!


    Je le sais bien je veux dire, à un moment personne n'a réalisé que le Poste de Latéral Gauche en EDF est un peu désertique, et que l'on aurait pu laisser sa chance à Ghoulam avant qu'il ne choisisse l'Algérie justement.
    Paolo Varane Niveau : DHR
    On peut toujours demander à abdoulaye Konko mais bon faut voir...
    pour moi le latéral des bleus a la CDM 2018 euro 2020 peut etre le petit lillois Benjamin Pavart. Il me fait penser a Maxwell dans son calme, sa relance, son intelligence de jeu, il a tout pour s imposer a ce poste il est deja au dessus de lucas digne a mon avis et si vous ne le connaissez pas suivez le attentivement c est du top top niveau
    butterfly Niveau : CFA

    Tiens j'ai une idée :

    -------Benzema--Lacazette-------

    Ntep-Pogba-Kondogbia-Fekir-Sanson

    ---Gonalons-Varane-Schneiderlin---

    -------------Lloris--------------




    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    20 38