1. //
  2. // 16e de finale retour
  3. // Francfort/Porto

Porto ne fait plus peur

En une semaine, le FC Porto a peut-être dit adieu au championnat et à l'Europa League. Si rien n'est encore perdu en C3, les hommes de Paulo Fonseca devront sortir un gros match à Francfort pour espérer rebondir. Pas évident lorsqu'on est au fond du trou...

Modififié
4 16
«  À Porto, personne ne prend la fuite. Seuls les rats fuient. » La punchline est signée Pinto da Costa après le revers de trop à domicile contre la force montante de la Liga Sagres, Estoril (0-1). Si le président du FC Porto s'est énervé à ce point, c'est plus à cause de la police que de la défaite en elle-même. Les forces de l'ordre ont fortement déconseillé au chauffeur du car des Dragons d'emprunter le chemin habituel au sortir du stade, car cela signifiait qu'il fallait passer juste devant les supporters maison. Et le weekend dernier, les ultras étaient remontés, très remontés à cause du pitoyable spectacle auquel ils venaient d'assister. Donc très peu fréquentables. Pendant que tout le monde jetait la pierre sur Paulo Fonseca, l'entraîneur, Pinto da Costa refusait d'accuser une seule personne et préférait envoyer son équipe sur l'échafaud. Ou plutôt aurait préféré. Car la police n'a pas exaucé le vœu du boss. À moins que ce ne soit qu'un énième coup de communication de sa part ? Rien n'est moins sûr. Tous les coups sont permis en temps de crise.

Fonseca, l’homme de tous les records

Car à Porto, on peut désormais parler de crise. Paulo Fonseca essuie d'innombrables critiques depuis sa campagne désastreuse en Ligue des champions et semble ne plus tenir le coup. Le technicien portugais a remis sa lettre de démission à Pinto da Costa le soir même de la défaite face à Estoril. La presse portugaise s’emballe alors et s’embarque dans des listes de successeurs possibles. Ambiance Football Manager. La requête de l’ancien de Paços n’est pas retenue par son président qui réussit à convaincre son protégé de rester après une longue nuit de pourparlers. Dans la foulée, on apprend que Fonseca avait déjà posé sa démission pendant la phase de poules de la Ligue des champions. Alors à quoi bon garder un homme qui n’a plus foi en rien, sur le banc d’une équipe qui a besoin d’un électrochoc ? Pinto da Costa y croit-il vraiment ou a-t-il peur d’assumer son erreur de casting ? Car les statistiques vont dans ce sens. Héros de 2012-2013 avec Paços de Ferreira, l’actuel coach de Porto empile avec brio les records... négatifs. En perdant au Dragao contre Estoril, le FCP a concédé sa première défaite à domicile depuis cinq ans en championnat. En Ligue des champions, cela faisait quatre ans que les Dragons ne s’inclinaient plus chez eux. Pire, Paulo Fonseca n’a toujours pas gagné le moindre match de Coupe d’Europe à domicile et a perdu autant de fois en championnat avec Porto que l’année dernière avec Paços de Ferreira. Résultat des comptes, Porto est troisième de la Liga Sagres à sept points de Benfica et a un pied hors de l'Europe. Le tout en jouant parfois très mal à cause d’erreurs de coaching ou d’un manque de motivation général des joueurs (ou les deux). Bref, le bilan est catastrophique et voir Fonseca triompher dans la cidade invicta après de tels cataclysmes relèverait du miracle.

Mais taper seulement sur l’entraîneur est trop facile. En ce sens, Pinto da Costa a eu raison de sermonner tout le vestiaire en début de semaine. Car l’attitude et le rendement de certains joueurs ne sont pas en adéquation avec les objectifs du FC Porto. À commencer par Fernando. Le néo-Portugais a beau avoir prolongé jusqu’en 2018, il donne l’impression d’avoir déjà la tête à Manchester (City), où il devrait évoluer l’année prochaine. Le poulpe est loin du monstre qui avait tenu la baraque face au Zénith alors que Porto jouait à 10 contre 11. Mais il y a pire. Il y a Jackson Martínez. Certes, le Colombien occupe la première place du classement des buteurs de Liga Sagres. Mais son manque d’activité et sa maladresse croissante dans la zone de vérité posent de gros problèmes à Paulo Fonseca, qui devrait songer au 4-4-2 (ou au 3-5-2) pour pallier le manque d’appels de balle dans l’axe de l’attaque portista, ainsi qu'à densifier le milieu de terrain. Sur le banc, Nabil Ghilas a le profil parfait pour épauler un Jackson moins mobile, plus renard.

Mettre le 4-3-3 entre parenthèses

Au milieu, l’installation définitive de Steven Defour pourrait permettre aux Dragons de récupérer le ballon plus haut et donc de s’installer durablement dans le camp adverse. Une chose est sûre, trois milieux de terrain ne suffisent plus à Porto. Il en faut au moins un de plus pour réaliser le travail de James et João Moutinho, tous deux partis à Monaco l’été dernier. Si les Dragons assument enfin qu’ils sont moins forts que l’année dernière, ils feront sans doute un grand pas en avant. Mais un problème subsiste. Passer au 4-4-2 n’est pas chose aisée à Porto, où le 4-3-3 est une religion (l’équipe joue dans ce dispositif depuis près de 20 ans) et l’entraîneur actuel n’a en aucun cas la légitimité nécessaire pour remettre en cause un tel système. Mais paradoxalement, si Fonseca doit tenter un coup de poker, c’est bien maintenant. Il n’a plus rien à perdre, si ce n’est un poste qu’il n’a plus forcément envie de garder...

Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

mackallaway Niveau : CFA2
Tout l'article se résume en deux phrases : ils ont perdu James et Moutinho. L'équipe est bonne sans etre géniale, se faire sortir par l'Atletico et le Zenith n'a rien de honteux, ils étaient plus forts sur le papier. C'est un cyle, Porto s'est appuyé pdt plusieurs saisons sur de très grands joueurs (Deco, Lucho, Falcao) et aujourd'hui, les stars sont moins bonnes. EPut etre que l'année prochaine, ça redémarrera
JOAO MARQUEIRO Niveau : District
Des rumeurs sur Mangala, pour 30 ou 40M, tous les jours, on sent que Pinto et le joueur fonce vers la séparation : il a été retenu l'été dernier, il est vraiment moins bon cette année ; il aurait phallus (oui pinto poignarde les culs des autres clubs avec des saucisses) profiter de la hype pour en tirer cette somme, parce que là, si il part à ce prix là, ça sent vraiment la magouille ...
JOAO MARQUEIRO Niveau : District
Des rumeurs sur Mangala, pour 30 ou 40M, tous les jours, on sent que Pinto et le joueur fonce vers la séparation : il a été retenu l'été dernier, il est vraiment moins bon cette année ; il aurait phallus (oui pinto poignarde les culs des autres clubs avec des saucisses) profiter de la hype pour en tirer cette somme, parce que là, si il part à ce prix là, ça sent vraiment la magouille ...
JOAO MARQUEIRO Niveau : District
Des rumeurs sur Mangala, pour 30 ou 40M, tous les jours, on sent que Pinto et le joueur fonce vers la séparation : il a été retenu l'été dernier, il est vraiment moins bon cette année ; il aurait phallus (oui pinto poignarde les culs des autres clubs avec des saucisses) profiter de la hype pour en tirer cette somme, parce que là, si il part à ce prix là, ça sent vraiment la magouille ...
JOAO MARQUEIRO Niveau : District
désolé pour le triplé .
Message posté par JOAO MARQUEIRO
désolé pour le triplé .


Pas de souci, Fonseca doit dire la même chose à ses supporters.
Somme toute c'est normal que Porto soit moins fort parfois.
La stratégie du club en termes de recrutement est basée sur des joueurs qu'ils font exploser avant de revendre à des prix faramineux. Il suffit d'une erreur dans le recrutement une année, combinée aux départs de quelques joueurs cadres et il se retrouve à un niveau d'Europa League.
Cela faisait plusieurs années que Porto faisait des plus values monstrueuses en vendant ses joueurs et ne perdait pas en niveau (ou si peu), c'était quand même impressionnant.

A cela il faut ajouter aussi le fait que maintenant Porto doit faire face à la concurrence qui chasse les joueurs en Amérique du Sud aussi, l'exemple de Bernard est significatif en ce sens. Les gros clubs préfèrent se passer d'un intermédiaire comme Porto et aller directement rechercher dans les clubs d'AmSud.

Rien de très inquiétant, il faut juste relancer un cycle.
L’entraîneur a sa part de responsabilité, un système qui a du mal à se mettre en place, des joueurs qui ne progressent pas, et surtout, crime de lèse majesté, un jeu brouillon sauvé ici et là par quelques éclairs de Martinez, Varela voir (si, si!) Quaresma.

Je n'ai pas le souvenir d'un Porto aussi faible, autant pauvre dans le jeu, sans grinta et fébrile au moindre couac. Maintenant, quand tu vois le banc, on ne peut pas dire qu'il y a pléthores de solutions. Defour, que j'ai toujours défendu, a eu plusieurs fois sa chance mais n'a pas vraiment convaincu. Mangala, enchaîne les bourdes, et devant J.Martinez, croque un nombre incroyables d'occasions.

La cellule de recrutement (Lica, Josué....) doit aussi être pointé du doigt, pas vraiment de plus valu (Quintero, que je voyais fort, ne semble pas tenir sur la distance), des départs en cours de saison comme Lucho, leader sur et en dehors du terrain.

On ajoute à cela, un président en retrait et une guerre interne des capos, bref on sent qu'une page (que dis-je, une saga !) se tourne et que les choix à venir seront cruciaux pour un Porto de nouveau fort et conquérant.

Espérons tout de même un beau match et une qualif pour un éventuel duel contre le Napoli.
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
Je pense que ce moment devait arrivé.
A force de vendre ses meilleurs joueurs partout en Europe, il fallait bien qu'à un moment, Porto se retrouve moins fort, soit victime d'une saison "blanche".
Je trouve leur travail effectué ces dernières années remarquable. Remplacer leurs pépites vendues par d'autres pépites, garder un niveau de jeu similaire/supérieur à l'année d'avant, sortir de leur poule de Champion's.
Et tout cela pour un budget inférieur à ceux de l'OM et de Lyon.
oliver e benji Niveau : DHR
Oui le 4-3-3 est une religion et il a pas intérêt à le changer, mais tu as oublié de préciser qu"il a quand même modifié le 4-3-3, et c'est pour moi le principal problème : il est passé de Fernando en seul pivot à deux pivots défensifs. Quelque chose d'inutile car Fernando (le poulpe) suffisait largement pour récupérer les ballons, et cette année il a l'air d'être gêné de pas pouvoir faire toute la largeur du terrain. Du coup le pressing haut et incessant qu'ils faisaient avant n'est plus le même, ainsi les joueurs sont trop bas, pas assez ni pour récupérer le ballon avant le milieu de terrain défensif ni pour être suffisamment nombreux dans les phases offensives.

Bref, on ne fait plus peur c'est vrai mais ça reviendra. On doit garder PF jusqu'à la fin de la saison, comme on a l'habitude de le faire, et prendre des décisions quand on aura tous les résultats finaux. Deux saisons d'affilées à reprendre 5 points à Benfica, bon là c'est 7 mais pourquoi pas une 3ème fois ? Tant qu'on se met à jouer "a Porto" j'y crois.

PORTO CAMPEAO
sparthorus Niveau : DHR
Je pense comme vous. PF ne fait pas l'unanimité et personnellement, je n'en peux plus de son coaching et système (souvent quand on est mené, il ne fait pas le troisième changement). Par contre, cela ne sert à rien de le virer en milieu de parcours, mais commencer à préparer la saison suivante. Fernando va partir, Martinez va partir, Mangal peut-être. Il est temps de se poser et réfléchir à certaines solutions. Et pourquoi pas utiliser des joueurs de la Bês? Une fin de cycle comme le club l'a connu après Mourinho. On l'a échappé l'année dernière avec le titre miracle, mais là, il faut agir et vite.
Manchester United, Porto, Anderlecht, .... 3 grands clubs chaque année au top dans leurs championnats respectifs et qui s'écroulent à cause d'entraîneurs inadéquats
Ils vont faire le dos rond et nous retrouver 2-3 pépites sud americaines pour la saison prochaine tout en pillant les autres clubs de son championnat et relancer un cycle
Ils viennent de se qualifier en tout cas. Avec la manière ?
Castelejo24 Niveau : CFA2
Quintero il a pas vraiment eu sa chance jusqu'à maintenant, Iturbe prêté on sait pas trop pourquoi, Lucho qui part en Janvier alors que c'est LE pilier, Helton qui est vraiment moyen par moments, Varela qui se bouge que depuis que Quaresma est revenu, Lica franchement moyen, Josue super irrégulier, en voilà quelques uns des motifs.

Surtout dans le jeu il n'y a plus la même maîtrise, sans James et Moutinho c'est bancal, devant ça croque et derrière c'est branlant.

cf : Votre match contre l'Atletico : A la mi-temps ça aurait pu faire 3-0 sans scandale, maîtrise totale de bout en bout et vous perdez sur des erreurs de merde, la naïveté sur le coup-franc qui amène le deuxième but, il y a quelques années jamais ça n'aurait marché une combinaison comme ça.

Ajoutez Fonseca qui paraît pas toujours dominer le vestiaire et une équipe fragile, et finalement c'est une saison de merde pour vous. Je ne m'en plaindrai pas, mais pour le football portugais j'aimerais que vous redressiez la barre en Europa League, y'a un coefficient à défendre (au moins cette année, l'an prochain le Sporting prend le relais hahaha)

Bise les portistas
Porto fait peur.... A moi en tout cas....

comme on l'a dit plus haut, l'entre-jeu a été touché et on peut dire ce qu'on veut.. Herrera n'est pas encore au niveau et Defour clairement pas l'équivalent de Moutinho.
Quaresma fait du bien et se responsabilise devant mais c'est la défense qui est le gros point faible de l'équipe. Danilo et Alex Sandro ne sont pas encore suffisamment mûrs, Mangala déconne à pleins tubes (merci pour hier soir quand même), Otamendi avait la tête ailleurs et Maicon n'a pas assez de rythme. Ba a fait une bonne première partie de saison mais n'a pas d'automatismes pour l'instant...

C'est une saison de transition, une vraie cette fois ci

Vilas Boas part, on récupère son adjoint qui demande plus de possession de balle, plus d'agressivité et de jouer plus haut. Les joueurs sont les mêmes, ça passe difficilement mais ça passe.

Là, on perd en qualité de joueurs, les petites pépites se la pètent (Iturbe fait des coups d'éclat mais n'est pas un vrai joueur équipe et son agent parle trop, Kelvin est à peu de choses près le même)

L'équipe est jeune et progressera grâce à cette épreuve.

Força Campeao !!!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 16