1. //
  2. // 5e journée
  3. // Groupe A
  4. // Zagreb/Porto

Porto, « mais que um clube »

Depuis quelques années, quand on évoque le FC Porto, c'est souvent pour parler des formidables plus-values réalisées par son président sur le marché des transferts. Pourtant, le club de Pinto da Costa, c'est bien plus que ça. De la formation à la tactique et sa façon de jouer, Porto a un style bien singulier.

Modififié
Le 3 octobre dernier le PSG concédait sa première défaite de la saison face au FC Porto (1-0) et découvrait son bourreau, le jeune James Rodríguez. Prévisible, tant il est compliqué de se déplacer à l’Estádio do Dragão. En revanche, personne ne s’attendait à voir les hommes d’Ancelotti, alors en pleine forme, prendre une déculottée dans le jeu. Jeu court, jeu long, jeu en remises, décalages, débordements, etc. Paris en a pris pour son grade et aurait pu repartir avec une grosse valise si Salvatore Sirigu n’avait pas sorti le grand jeu. Simple accident ? Pas vraiment. Porto a joué comme d’habitude, avec les mêmes joueurs, la même formation - l’éternel 4-3-3 - et en suivant une philosophie qui est sienne depuis bientôt 20 ans. Au même titre que le Barça, le club portugais est une institution forte, et cela se ressent sur le terrain.

Oliveira et Santos en précurseurs

Il y a deux idées reçues - toutes deux fausses - sur le FC Porto. La première admet que le club ne fait que recruter des perles à bas coût pour les revendre au prix fort au détriment de la formation. L'autre veut que Mourinho ait instauré le 4-3-3 chez les Dragões. Laissons le premier point de côté. Le Special One, aussi grand soit-il, n'a en aucun cas construit le socle sur lequel repose l'identité de jeu de la maison bleue et blanche. Au contraire, il fait partie, avec des entraîneurs comme Co Adriaanse ou Octavio Machado, de ceux qui ont sacrifié le 4-3-3 au profit du 4-4-2. Résultat : à part le Mou, tous se sont plus ou moins cassé la gueule. En fait, depuis le milieu des années 90, Porto ne gagne quasiment qu'en 4-3-3, dispositif employé par Antonio Oliveira à son arrivée en 1996. Son successeur, Fernando Santos, ne l'a pas touché, et a même milité pour qu'il soit enseigné aux plus jeunes pousses du centre de formation. Mais qu'est-ce que ce 4-3-3 made in Porto ? Une tactique qui ressemble à celle du Barça à bien des égards, si l'on exclut la qualité intrinsèque des deux équipes. Antonio Oliveira aimait le beau jeu, mais surtout jouer haut, ce qui inclut un gros pressing des joueurs à vocation offensive ainsi que des arrières latéraux capables de soutenir offensivement leurs ailiers pendant 90 minutes. En 16 ans, peu de choses ont changé, si ce n'est le rôle de certains joueurs, comme les ailiers. Là où Drulović et Capucho étaient avant tout des pourvoyeurs de ballons pour Mario Jardel, Hulk, Varela et James savent se montrer polyvalents et inscrire beaucoup de buts sur une saison.

Défense d'entrer

Le 4-3-3 de Porto est donc une religion, mais il ne rejette pas les changements auxquels est exposé son environnement. L'exemple des numéros 7 n'est pas isolé, loin de là, c'est simplement le plus marquant. Mais à y regarder de plus près, les attentes des recruteurs envers les défenseurs centraux ont significativement évolué ces dernières années. À l'aube du XXIe siècle les bourrins comme Jorge Costa étaient rapidement élevés au rang de titulaires, puisque la seule chose qu'on leur demandait, c'était de ne pas laisser passer le ballon. Aujourd'hui, un défenseur remarquablement bon au sol et dans les airs n'a aucune chance de figurer dans les plans de Vítor Pereira si son jeu au pied est dégueulasse et s'il commet trop de fautes. Mais cela ne veut pas dire qu'un Jorge Costa aurait été jeté aux oubliettes s'il avait 20 piges en 2012 et qu'il débarquait chez les Dragons, non.

Car Porto en a vu d'autres. Les cas de Pepe, Bruno Alves ou encore Maicon démontrent parfaitement à quel point l'idéologie du club transcende le joueur lui-même. Le premier est arrivé sur le littoral portugais sans la moindre notion tactique, il l'a quitté avec une intelligence de jeu rare. Le deuxième avait un jeu beaucoup trop musclé, c'est aujourd'hui l'un des défenseurs les plus propres au monde. Enfin, Maicon, catastrophe ambulante balle au pied il y a deux ans, a très largement perfectionné ses relances depuis. Le FC Porto façonne les joueurs à son image... Et si le club fait de moins en moins confiance aux joueurs de la région, il n'en demeure pas moins un club formateur. Christian Atsu a beau être arrivé tout droit du Ghana à 17 piges avec ses acquis, le lavage de cerveau effectué par les entraîneurs des jeunes du FCP est tel qu'on pourrait croire que le jeune joueur est né et a toujours vécu dans la deuxième ville portugaise. Au final, le Porto de 1996 à 2012, c'est un peu comme 1984 de Georges Orwell : un monde dans lequel il est impossible de survivre sans assimiler les règles imposées. Avec Pinto da Costa dans le rôle de Big Brother, évidemment.

Propos recueillis par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est vrai qu'on ne parle que de transferts ou de son président sulfureux  lorsqu'on évoque le club de Porto.

Mais si Porto brille régulièrement au plus niveau Européen, c'est -en plus de l'incroyable secteur recrutement- un club très pro, qui sait mettre en confiance (interprète, recherche d'écoles et domiciles etc....) , et en valeur ses nouvelles recrues. Un centre de formation flambant neuf et ultra performant. On parle souvent de "joueur à la mode Porto", c'est à dire au mental sans faille, tactiquement et collectivement au point. Et cette mentalité est le plus souvent inculqué par d'anciens joueurs qui s'occupe des catégories de jeunes.

Seul petit bémol, Porto est très présent sur le continent Sudam, au détriment de jeun's joueurs portugais.

Le cas d'Iturbe en est l'exemple parfait, pétri de talent c'est encore un joueur qui joue avant tout pour lui, sans grande culture tactique. Mais quand il aura assimilé les principes du coach et du club, nul doute qu'il sera vite la nouvelle attraction du championnat portugais.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
plus les années passent, et plus je deviens fan de cette équipe

un exemple à suivre, notamment pour tous ces soi disant "gros clubs" français
Du jeu, des joueurs, des titres, de la longévité, un président charismatique
la classe quoi

je vais m'acheter une écharpe à foutre sur le plage arrière et commencer à apprendre les chants.
Merci Porto
sparthorus Niveau : DHR
Merci M. William Pereira pour cet article. J'avais tendance à critiquer vos résumés de Liga Sagres, mais là vous faites un merveilleux article sur le plus beau club!
Effectivement, il est intéressant de constater que malgré ces origines anglaises, le FC Porto a développé un jeu, son jeu loin des tactiques anglaises ou espagnols. Porto c'est le mental de la gagne, du porté vers l'avant. Jamais les tripeiros ne feront un bloc à l'arrière même si c'est face au Barca, toujours porté vers l'avant, vers l'attaque. Une mentalité qui date elle des siècles antérieurs!
Et non, Porto n'est pas seulement une équipe qui vend cher ces joueurs, mais qui a une vraie philosophie de jeu!

Tripeiros et carrega Porto
Note : -1
Je trouve dommage que Porto a seulement 6 joueurs Portugais sur un effectif de 25 joueurs, mais bon tant que ça gagne...
Et ouais, c'est l'exemple même et depuis des années, de ce que peut faire un club qui sans être pauvre, n'a pas non plus les mêmes moyens que les grosses écuries européennes.
Formation, recrutement (au top, quand on compare à la L1 ça fait se poser des questions), identité de jeu, gestion intelligente (quoi qu'on en dise) et travail sur le long terme.

Pourtant à d'autres titres c'est loin d'être un club que j'adore, mais sur tous ces points là: respect.
Et exemple à suivre?
Bravo! Excellent article, tout y est.
Article intéressant.

Juste dommage qui faille ENCORE parler du Barça. Ca c'était pour râler.
Super article, merci encore !

FCP!
article caricatural, même si porto a plutot dominé le match aller, le PSG a eu de réelles occasions!
Ça fait 4 ans et demi qu’ils sont invaincus à domicile...
Chouette article, j'aurais juste aimé que l'auteur remonte aux années 80, histoire de rappeler que Porto a été finaliste de la C2 en 1984 et vainqueur de la C1 en 1987, avec des noms comme Andres Gomes, Rui Barros, Paulo Futre, Rabah Madjer.....
Kaizer Chiefs Niveau : District
Porto c'est surtout un club de merde, en plus d'être une ville de merde!!!

Je n'ai qu'une chose à te dire à toi et à ton club de mafieux William de mes deux : allez vous faire enculer!!!!!!!!!!
Une p'utain de cellule de recrutement ; belle équipe, mais Benfica fait quand même plus rêver (attention, c'est très subjectif !).
Et Bobby Robson c'est du poulet?! S'il y a un entraineur qui a marqué cette équipe dans les années 90 c'est bien lui.
Hier à 22:15 Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 6
Hier à 21:02 Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 10 Hier à 19:00 Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 31 Hier à 18:06 Stéphane Paille est décédé 29 Hier à 15:58 La Ligue des champions reprend ce soir ! 25 Hier à 15:45 Lugano prolonge à São Paulo 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:12 Falcao s'essaye au baseball 3 Hier à 11:10 Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 11
lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 65 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10
À lire ensuite
Juventus superstar !