Porto et Chelsea au rendez-vous

Valence accroché par Genk, le Zenith défait à Chypre, Arsenal repris en fin de match, cette première de journée de C1 ne fut pas un long fleuve tranquille pour tout le monde. Finalement l'homme de la soirée n'est autre qu'André Villas Boas car Porto et Chelsea sont leaders de leur groupe. Tout sauf un hasard.

Modififié
0 2


Groupe E

Chelsea 2-0 Bayer Leverkusen

Buts : David Luiz (67eme) et Mata (90eme) pour Chelsea

Premier match de Ligue des Champions pour André Villas Boas. Et le moins que l'on puisse dire c'est que le Portugais aime le risque. Sturridge à droite et Torres en pointe sont titulaires. Anelka s'assoit lui à côté de son coach, tout comme Lampard. John Terry n'est même pas sur la feuille de match. Peu de choses à se mettre sous la dent en première période pour le retour de Ballack à Londres. La seule action presque dangereuse intervient à la 10è minute sur une frappe écrasée de Torres déviée par Leno sans difficulté. Sinon, rien. Chelsea a envie mais manque cruellement d'automatismes. La deuxième période anglaise est nettement meilleure, surtout après l'entrée d'Anelka à la 65è en lieu et place d'un Sturridge presque buteur quelques instants plus tôt. L'impact du Français est immédiat mais c'est sans sa participation que les Blues ouvrent le score. David Luiz abandonne son poste pour apporter le surnombre et vient inscrire le premier but de son équipe sur une remise de Torres, passeur à défaut d'être buteur. Chelsea a bataillé mais l'essentiel est là. Mata inscrira un deuxième but dans les arrêts de jeu pour donner un peu plus de relief à la victoire des Blues.

Racing Genk 0-0 Valence CF

On devait assister à une victoire facile des Valencians face à des Belges à priori bien inoffensifs mais il n'en a rien été. Dominateurs en première période, les Espagnols ne se procurent qu'une occasion digne de ce nom par Piatti à la 36è. La deuxième mi-temps est de même facture. Valence domine - Rami d'une bicyclette trouve la transversale à la 72è - mais manque également de se faire surprendre par de vaillants belges, Simayes poussant Diego Alves à un arrêt de grande classe à la 83è. Le réalisme a cruellement fait défaut aux Espagnols ce soir qui perdent deux points précieux dans la course à la deuxième place de ce groupe E.

Groupe F

Olympiakos - OM : 0-1


Résumé ici

Dortmund - Arsenal : 1-1


Buts : Perisic (87eme) pour Dortmund) - van Persie (42eme) pour Arsenal

Si on a sans doute vu le but le plus rapide de cette édition de la C1 avec Pato à Milan, on a probablement assisté à l'un des buts de la saison à Dortmund. Alors qu'Arsenal mène peinard 1-0 sur le pré allemand depuis que Van Persie a gagné son face à face avec le gardien à la 42e minute, le public jaune et noir a dû attendre la 87e minute pour reprendre goût à la vie. Et de quelle façon ! Sur un corner mal dégagé par la défense, Ivan Perisic reprend sans scrupule du gauche à l'entrée de la surface. On ne pouvait sans doute pas mieux trouver la lucarne. Et dire que le Croate est passé par Sochaux... En attendant, ce nul fait les affaires d'un club : l'OM, qui compte deux points d'avance en tête du groupe F.

Groupe G

FC Porto 2-1 Shakhtar Donetsk

Buts : Hulk (28eme) et Kleber (51eme) pour le FC Porto - Adriano (12eme) pour le Shakhtar Donetsk

Le Shakhtar a tout compris au football. Un quatuor brésilien devant pour faire danser l'adversaire et des défenseurs de l'est pour bétonner. Vu comme ça, cette équipe peut emmerder presque n'importe qui mais pas le FC Porto de ce soir. Dominateurs en début de match, les Lusitaniens obtiennent un penalty après 10 minutes de jeu. Mais Hulk rate l'occasion de concrétiser la domination de son équipe. Rageant. D'autant plus que trois minutes plus tard, Luiz Adriano profite d'une faute de main d'Helton sur une frappe de Willian pour ouvrir le score. Simple illusion. Porto, aussi, compte dans ses rangs des brésiliens talentueux. A commencer par Hulk qui propulse un coup-franc à 30 mètres dans la niche ukrainienne à la 29è minute. Dominés, les hommes de Lucescu se retrouvent à dix après l'expulsion de Yaroslav Rakytskiy à cinq minutes de la pause. Signe avant coureur d'une seconde partie de match nettement à l'avantage des Portugais. Kléber au retour des vestiaires permet à son équipe de passer devant (51è). Avantage que garderont les Lusitaniens jusqu'à la fin. Un peu plus de réalisme leur aurait permis de prendre seuls la tête du groupe. Au lieu de ça, ils la partagent avec l'APOEL Nicosie. Moche.

APOEL Nicosie 2-1 Zenith Saint-Petersbourg

Buts : Manduca (73eme) et Almeida (75eme) pour l'APOEL Nicosie - Zyrianov (63eme) pour le Zenit Saint-Petersburg

Dans ce groupe G où trois équipes se battent pour deux places, les Russes du Zenith étaient venus chercher leur premier succès en C1 cette saison. Car l'APOEL devrait avoir bien du mal à jouer un rôle dans cette poule. Mais face au leader du championnat russe, les Chypriotes surprennent leur monde. Car après l'ouverture du score du Zentih à l'heure de jeu par Zyryanov on pensait le plus dur fait pour les visiteurs. C'était sans compter sur la réaction fulgurante des locaux. En trois minutes Manduca (70è) et Almeida (73è) viennent casser le moral des Russes qui finiront à dix après l'expulsion d'Alves à la 78è minute. Ce qui devait être une soirée tranquille pour le Zenith s'est finalement transformé en traquenard et condamne les Russes à une grosse performance dans deux semaines face au FC Porto.



Groupe H

Viktoria Plzen 1-1 BATE Botisov

But : Bakos (45eme) pour Viktoria Plzen et Bressan (69eme) pour BATE

Pendant que Barcelone et Milan livraient un match plein de classe au Camp Nou, Tchèques et Biélorusses s'affrontaient dans ce qui s'apparentait plus à un match de barrage d'Europa League qu'à une rencontre de Ligue des Champions. Et ce malgré la présence d'un attaquant de classe mondiale chez le BATE : Mateja Kezman... Insuffisant pour les Biélorusses qui se font surprendre juste avant la pause par Bakos qui ouvre le score pour les Tchèques après un superbe travail de Jirasek sur le côté gauche. Plzen se fait finalement rejoindre à la 69è sur un but de Bressan. Les deux équipes peuvent regretter de n'avoir su l'emporter. L'occasion d'être devant Barcelone et Milan au classement ne se représentera certainement jamais.

Barcelone - Milan : 2-2


Résumé ici

Sylvain Michel

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Die Meister,....... die besten,..... les meilleures équipes...... the champions, tutulu tutu tulu tutuuuu. Des paroles à chier mais une musique qui file la chair de poule : rendez-vous ce soir pour le retour de la Ligue des Champions. Sur TF1 pour savoir à quelle sauce l'OM va manger les Grecs de l'Olympiakos. Ou l'inverse. Sur Canal + pour les amateurs de champagne à l'heure du dessert : Arsenal-Dortmund et Barcelone-Milan A.C, rien que ça. La fête peut commencer.

http://bit.ly/pGrT8v
Die Meister,....... die besten,..... les meilleures équipes...... the champions, tutulu tutu tulu tutuuuu. Des paroles à chier mais une musique qui file la chair de poule : rendez-vous ce soir pour le retour de la Ligue des Champions. Sur TF1 pour savoir à quelle sauce l'OM va manger les Grecs de l'Olympiakos. Ou l'inverse. Sur Canal + pour les amateurs de champagne à l'heure du dessert : Arsenal-Dortmund et Barcelone-Milan A.C, rien que ça. La fête peut commencer. http://bit.ly/pGrT8v
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 2