1. //
  2. // 8e retour
  3. // Porto/Bâle (4-0)

Porto en quarts en quatre temps

Malgré la sortie prématurée de son capitaine Danilo, Porto a aisément obtenu sa qualification sur ses terres. Menée par un Brahimi explosif, un Casemiro dominant et une supériorité technique éloquente, la formation de Julen Lopetegui atteint les quarts de finale de la compétition en montrant ses muscles au reste de l'Europe (4-0).

Modififié
5 30

FC Porto - FC Bâle
(4-0)

Y. Brahimi (12'), H. Herrera (47'), Casemiro (56'), V. Aboubakar (75') pour FC Porto


Yacine Brahimi pour dynamiter le côté gauche. Casemiro pour faire sa loi dans l'axe. Héctor Herrera pour construire et créer le mouvement. Christian Tello pour pouvoir accélérer à droite. Et enfin Vincent Aboubakar pour jouer des coudes, créer de l'espace et, pourquoi pas, conclure. Même en l'absence de Danilo, sorti prématurément pour un coup au visage, Jackson Martínez (adducteurs), Quintero, Quaresma et Óliver Torres (remplaçants), Porto a démontré une supériorité technique éclatante face à la bonne organisation et l'intelligence du FC Bâle. En tirant quatre coups de canon depuis l'extérieur de la surface dans le ciel du stade du Dragon, Porto a envoyé un message au reste de l'Europe. Un but par quart d'heure, et autant d'avertissements pour son prochain adversaire. Les Suisses de Paulo Sousa, aussi appliqués que préparés, ne peuvent même pas s'en vouloir.

Le show Brahimi


D'entrée de jeu, les Portugais font comprendre qu'ils ne sont pas venus pour conserver un 0-0 qui suffirait à leur qualification. Le pressing est agressif, la circulation de balle est audacieuse, et le FC Bâle est vite forcé de s'en remettre aux dégagements de Walter Samuel. Mais le jeu des Portugais penche à gauche, loin des débordements de Tello et du capitaine Danilo, et Aboubakar ne sort pas du marquage du Muro Samuel. À la 10e minute, premier avertissement : Brahimi fonce dans la surface et s'écroule au premier contact avec Xhaka. Deux minutes plus tard, une récupération géniale de Casemiro met Christian Tello à l'entrée de la surface : Samuel ne perd pas de temps et découpe l'Espagnol. Faute. Brahimi pose le ballon, soigne sa course et un coup franc génial sans que Vaclík ait le temps de décoller. 1-0. Quelques minutes après, nouvel événement : un malentendu entre Danilo, et Fabiano arrête le jeu. Le choc entre l'épaule du gardien et le visage du capitaine est d'une grande violence et aboutit sur la sortie de Danilo, envoyé directement à l'hôpital sous les applaudissements chaleureux du Dragão. L'Hollandais Martins Indi entre en jeu.

Après quelques longs ballons de Schär, le FC Bâle se crée un premier coup de pied arrêté dangereux. Sur le dégagement de Porto, Gashi parvient à filer un coup de coude au visage d'Indi et récolte un jaune. Brahimi fait la différence sur chaque ballon, et Aboubakar manque de marquer le but de l'année : contrôle du bout du crâne, reprise de volée de l'extérieur à 30 mètres. Mais cela passe quelques centimètres à côté. Alors que Porto attend tranquillement la mi-temps, le FC Bâle sort finalement de son camp. En basculant intelligemment le jeu d'un côté à l'autre avec le jeu long de Samuel et Schär, et en s'appuyant sur les duels gagnés par Streller et la vision de Zuffi, les Suisses se montrent dangereux, notamment sur un tir de Gashi (44'). Un but changerait tout…

Porto envoie un message à l'Europe


Mais dès la reprise, un nouveau débordement de Brahimi aspire deux défenseurs suisses. L'Algérien parvient à servir Héctor Herrera à l'entrée de la surface : le Mexicain a tout le temps du monde pour ouvrir son pied et chercher le petit filet opposé de Tomáš Vaclík, qui ne peut qu'effleurer le ballon. 2-0. Sur l'action suivante, Walter Samuel gagne son carton jaune pour sa troisième faute. Le FC Bâle n'y croit plus vraiment, et tout Porto chante. À la suite d'une grosse embrouille à laquelle personne ne comprend rien, Porto gagne un coup franc à environ trente mètres des cages suisses. Casemiro se lance pour tirer en force de l'intérieur du pied et couronner un match énorme à la récupération : lucarne et 3-0 ! Les Suisses jouent nerveusement, commettent des grosses fautes malgré un plan de jeu appliqué. Mais en face, Porto est tout simplement trop technique et trop rapide, et au moins aussi bien organisé.

À l'heure de jeu, la frappe de Zuffi, sorte de réaction d'orgueil, est bien repoussée par Fabiano. La prestation portugaise est aussi propre défensivement, notamment Alex Sandro à droite, malgré les belles contre-attaques suisses. Paulo Sousa transforme alors complètement sa formation : sortie de Schär et Fabian Frei, entrée du jeune Embolo et du Japonais Kakitani. À la 72e minute, il faut noter que l'arbitre aurait pu changer le cours du match s'il avait accordé un penalty à Bâle pour une faute d'Indi sur un débordement d'Embolo, mais il n'en sera rien. Lopetegui offre alors à Yacine Brahimi une ovation bien méritée. Et tandis que les sorties de balle des Portugais sont toujours plus soignées, et que les tentatives suisses semblent de plus en plus désespérées, Aboubakar s'empare du ballon à quarante mètres des cages, enchaîne les feintes et enroule une frappe puissante du droit : 4-0. Il ne manquait plus que l'ex-Lorientais pour que la fête soit complète. Et les passements de jambe de l'éternel Quaresma et l'expulsion de Walter Samuel pour un deuxième jaune, évidemment.

⇒ Résultats et classement de la Ligue des champions

Par Markus Kaufmann
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Juventine7 Niveau : CFA2
J'étais limite gêné pour Samuel a sa sortie
Un but d'entrée de l'excellent Brahimi pour récompenser un bon début de match. La sortie sur blessure de Danilo a quelque peu refroidi Porto avant de reprendre sa marche en avant. De jolis buts, de très beaux mouvements, un match parfaitement maîtrisé. Des Suisses que j'ai trouvé limité qui ont mis quelques bon taquets.

J'espère que Danilo et J.Martinez seront de retour pour les 1/4.
floyd pink Niveau : CFA
Mon dieu ce maillot quel horreur !
À domicile en plus
sparthorus Niveau : DHR
Je n'avais plus entendu une telle ferveur dans le stade depuis Kelvin 92'
Quel régal!
Lefootologue Niveau : DHR
Quelle équipe... Espérons qu'ils vont tirer Monaco/Arsenal, Dortmund/Juve, y a vraiment moyen de les voir en demis, ce serait tellement mérité... Merde ça joue vraiment bien !
footchampagne Niveau : Ligue 2
Note : 1
Ce match de Porto était une régal avec une ambiance de malade.
Je serai curieux de les voir jouer contre le vainqueur de Dortmund-Juve.
Superbe ce rendement et cet état d'esprit et le tout sans faire jouer Jackson Martinez et en perdant Captain Dany sur K/O technique.

Allez venez les chercher au Stade du dragao !!

A retenir :


La feuille morte de Brahimi
La sortie à tombeau ouvert de Fabiano
La mise en bière de Captain Dany
L'enroulé sublime d'Herrera
Le missile Scud de Casemiro
La danse collée serrée d'Aboubacar avant sa frappe limpide
Le baroud d'honneur technique de Quaresma
La robotique de Martins Indi
L'utile inutilité de Tello

Bref cette équipe patchwork et une vraie équipe de foot. J'avais annoncé les quarts faciles en LDC pour cette équipe avant le mois de Septembre.

Là j'annonce au moins une demie pour Porto. Brahimi trop bélèze dans le jeu en mouvement.

(note perso : Fekir, je t'emm...bien quand même.)




Ahmed-Gooner Niveau : National
Note : 1
C'est quoi ces buts putain, magnifiques mais magnifiques !

L'une des meilleurs soirées CL depuis longtemps.
Message posté par Lefootologue
Quelle équipe... Espérons qu'ils vont tirer Monaco/Arsenal, Dortmund/Juve, y a vraiment moyen de les voir en demis, ce serait tellement mérité... Merde ça joue vraiment bien !



Leverkussen/A. Madrid

et le real c est pas trop ca...

Marcano est suspendu (fais chier)
esperons le retour de Danilo
Somos Porto
Je vais surement me faire descendre par les portistes, et me faire passer pour un nationalistes mais je comprends pas pourquoi porrto va chercher des mecs à l'étranger pas meilleur que ceux qu'ils forment (ou qui peuplent les terrains de superliga)Encore pour des joueurs comme Herrera ou surtout des jackson je comprends mais des evandro, marcano ou tello tu en trouves à la pelle au portugal...
Bref j'ai du mal avec cette politique de l'espagnol/brésilien/argentin/(serbe pour benfica) pas meilleur que les mecs formés que l'on va laisser dériver de clubs en clubs...

Mais sinon je suis content pour porto qui a fait un beau match...
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Quelle belle équipe ce FC Porto ! Sacrée maîtrise technique et quatre buts tous plus beaux les uns que les autres ! S'ils récupèrent Danilo et Jackson Martinez et évitent le Barça ou le Bayern au tirage, ils ont une carte à jouer pour créer la surprise et pourquoi pas s'inviter dans le dernier carré...
Note : 4
Et So Foot fit le portrait de Danilo...
gaiusbaltar Niveau : DHR
c'est moi ou encore un coup de la malédiction so foot ? Article sur Danilo bim sortie sur civière...
sinon je n'ai vu que le résumé mais Porto à ce niveau ils peuvent faire douter n'importe qui.
Ian Curtis
Message posté par Cervantès
Superbe ce rendement et cet état d'esprit et le tout sans faire jouer Jackson Martinez et en perdant Captain Dany sur K/O technique.

Allez venez les chercher au Stade du dragao !!

A retenir :


La feuille morte de Brahimi
La sortie à tombeau ouvert de Fabiano
La mise en bière de Captain Dany
L'enroulé sublime d'Herrera
Le missile Scud de Casemiro
La danse collée serrée d'Aboubacar avant sa frappe limpide
Le baroud d'honneur technique de Quaresma
La robotique de Martins Indi
L'utile inutilité de Tello

Bref cette équipe patchwork et une vraie équipe de foot. J'avais annoncé les quarts faciles en LDC pour cette équipe avant le mois de Septembre.

Là j'annonce au moins une demie pour Porto. Brahimi trop bélèze dans le jeu en mouvement.

(note perso : Fekir, je t'emm...bien quand même.)





Disons que Fekir, peu ou proue, ç'aurait été la même chose.
Faut un vrai meneur de jeu et justement, le patchwork de joueurs binationaux, ça m'emmerde un peu.
Français et fier de l'être Niveau : Loisir
Message posté par Cervantès
(note perso : Fekir, je t'emm...bien quand même.)
Oh le franco-blédard déçu parce que Fekir a choisi le portefeuille euh la France.

Va sucer Brahimi plutôt que d'enrager sur ce brave Nabil qui fait ce qu'il veut. "Ooooh, oui, Yassine, tu joues pour les Fennecs, vas-y, éjacule, j'avale" - Merci, Cervantès, tu m'as bien nettoyé.
Français et fier de l'être Niveau : Loisir
Allez, glose sur mon pseudo et fais un raccourci FN ! LOL :-D
Roland Gland Niveau : DHR
Tout le monde se foutait de Balmont quand il disait qu'ils allaient jouer en quart après l'élimination en barrages. A méditer...

Nostradamus pour lui
Rudi Roussfion Niveau : District
Bordel ça devrait être interdit d'être qualifié en quarts de finale avec un maillot aussi moche
Côté Bâle, ils ont vraiment atteint leur limite là, on l'avait déjà vu à l'aller.

Un peu déçu pour le foot suisse, qui tend un peu à stagner depuis quelques années, ça serait bien que d'autres clubs se réveillent et fasse quelque chose en Europa.

Belle équipe de Porto en tout cas, avec des buts tous aussi splendides les uns que les autres. A voir contre un plus gros calibre quand même.
ElSevillistaAndrésIniestaLuján Niveau : DHR
Wow, tous les buts sont magnifiques, c'était une bonne soirée de Ligue des Champions. Un œil sur Porto-Bale et l'autre sur Real Madrid Schalke, bilan 11 buts avec au moins les 3/4 de très belles réalisation.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 30