En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Porto en patron, City au bord du gouffre

Emmené par le duo Lucho González – Jackson Martínez, Porto a fait le boulot face à une bonne équipe de Kiev. Loin d’être impressionnant malgré Hulk et Witsel, le Zénith débloque enfin son compteur face à Anderlecht. De son côté, Manchester City est au bord du gouffre.

Modififié
FC PortoDynamo Kiev : 3-2
Buts : Varela (15e) et Martinez x2 (36e et 78e) pour Porto, Gusev (21e) et Ideye (72e) pour Kiev

Porto poursuit son sans-faute. Vainqueur de ses deux premières rencontres, à Zagreb et face au PSG, le club portugais s’est une nouvelle fois imposé. Cette fois, la victime s’appelle le Dynamo Kiev. Mais les Ukrainiens, à la rue contre le PSG lors de la première journée, n’ont pas été ridicules, loin de là. Menés 1-0 puis 2-1 après des buts de Varela, suite à un excellent travail de Captain Lucho (15e), et de Martinez (36e), ils ont eu les ressources pour revenir à chaque fois grâce à Gusev sur corner (21’) et à Ideye Brown, auteur d’une belle volée (72’). Mais voilà, après quelques minutes de flottement, les Dragons ont une nouvelle fois repris l’avantage, toujours grâce à Lucho et Martinez, le premier à la passe, le second à la conclusion (78’). Bousculé, Porto n’a pas tremblé et s’impose de plus en plus comme le patron du groupe A. Réponse définitive au Parc.

Zénith St-Pétersbourg – Anderlecht : 1-0
But : Kerzhakov (72e sp) pour le Zénith

Le Zénith se relance, mais ne convainc pas. Les hommes de Luciano Spalletti nous ont offert une prestation très médiocre en début de soirée contre Anderlecht. L’équipe russe – si on peut parler d’équipe – n’a semblé compter que sur les exploits de Hulk pour s’en sortir. Problème, le Brésilien n’a cessé de vouloir faire la différence seul, comme sur cette contre-attaque en toute fin de rencontre où il s’est fait reprendre par Deschacht, alors qu’un de ses coéquipiers était seul dans la surface. Résultat, la différence, il ne l’a pas faite une seule fois. Autre recrue phare du mercato, Witsel a une nouvelle fois été transparent. C’est finalement grâce à un penalty bêtement concédé par Nuytinck et transformé par Kerzhakov (72e) que le champion de Russie s’en est sorti. Emmené par un remuant mais maladroit Jovanović, Anderlecht avait clairement les moyens d’accrocher un nul, voire de s’imposer. Encore eût-il fallu cadrer une des dix frappes tentées. Sinon, faudrait vraiment dire au speaker du Zénith d’arrêter de parler pendant le match. Ou de donner la compo des deux équipes en néerlandais.


Ajax AmsterdamManchester City : 3-1
Buts : De Jong (44e), Moisander (57e) et Eriksen (67e) pour l’Ajax, Nasri (21e) pour City

Manchester City n’y arrive décidément pas en Ligue des champions. Sortis dès la phase de poules la saison dernière, les Mancuniens sont bien partis pour faire de même cette année. Certes, ils sont une nouvelle fois tombés dans le groupe de la mort, avec le Real et Dortmund, mais ce soir ils affrontaient l’équipe supposée la plus faible, à savoir l’Ajax. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils se sont fait bouger. Malgré l’ouverture du score de Nasri d’une belle frappe enroulée du droit sur un service de Barry (21e), ce sont bien les Hollandais qui ont dominé la première période. Une domination récompensée par le but de De Jong juste avant la pause (44e). Ironie du sort, c’est pendant le temps fort de City que les joueurs de De Boer ont pris l’avantage grâce à Moisander de la tête sur corner (57e), avant de faire le break sur une frappe d’Eriksen déviée par Clichy (67e). Malgré une fin de rencontre totalement à son avantage, avec notamment des occasions pour Džeko, Nasri et Agüero, Manchester termine les matchs allers avec un seul point, soit à cinq longueurs du Real deuxième. Un petit tour et puis s’en va ?

Par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 9 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 8 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur