1. //
  2. // Liga Sagres
  3. // 5e journée
  4. // FC Porto/Boavista

Porto-Boavista, si proches, si loin

Pour la première fois depuis six ans, la ville de Porto va avoir droit à son derby dans l'élite portugaise. Boavista est remonté en Liga Sagres à la faveur d'une victoire compliquée sur le terrain juridique dont les Panthères sont sorties très affaiblies. L'une des équipes les plus sexy du début du siècle est aujourd'hui confrontée à une toute autre réalité...

Modififié
Porto, deuxième ville du Portugal. Porto, ville du vin et ville de football. Deux domaines dans lesquels sa domination ne souffre aucune contestation au niveau national. Depuis 1990, la Cidade Invicta compte 17 titres de champion sur 24 possibles. 16 d'entre eux ont été glanés par le seul FC Porto, l'autre l'a été par Boavista, club de l'Ouest de la ville et anomalie du paysage footballistique lusitanien. En 2001, et 55 ans après le titre de Belenenses, les Panthères sont devenues la deuxième équipe hors top trois historique à régner sur le pays. On parle là d'un temps que les moins de 20 ans peuvent difficilement connaître. Un temps où Pinto da Costa était aux anges. Voir une deuxième équipe « portuense » gagner le championnat si peu de temps après le « pentacampeonato » de ses Dragons de 1994 à 1999 était sans aucun doute jouissif pour lui, le régionaliste, l'anti-centraliste, l'anti-Lisbonne. Et tant pis si son FCP avait échoué derrière le frère ennemi. Ou plutôt le frère ami. Le principal était de voir le Sporting et Benfica dans le rétroviseur. Car ses vrais rivaux, ce sont eux : les Lisboètes.

Dans le Nord, et même au sein de Porto, il n'y a pas de vraie rivalité entre les Dragons et les autres, car le président le plus titré d'Europe a toute sa vie milité pour un Nord fort, un Nord uni face à une capitale qui le méprise, qui l'a si longtemps dépouillé économiquement et industriellement. Pinto da Costa n'était pas loin de l'orgasme quand, en 2003, la Coupe de l'UEFA est passée à deux doigts d'une finale 100% portuense (Boavista a finalement échoué en demies contre le Celtic). À Porto, il n'y a donc jamais eu rivalité. Il y a bien eu, pendant une demi-décennie, la concurrence de Boavista, des déplacements chauds et compliqués au Bessa et des titres perdus au détriment du petit frère, mais pas de rivalité historique. Et pour cause, Boavista est avant tout le nom d'un quartier de l'Ouest de Porto. Le Boavista FC est donc un club de quartier. Le FC Porto, lui, transcende sa ville. Il s'étend sur toute une région, voire plus. Il ne pouvait y avoir de rivalité car le fossé a toujours été immense entre les deux écuries. Dans la fin des années 90, il n'a fait que se rétrécir, par le biais d'un championnat, de deux coupes nationales et de deux Supercoupes nationales raflées par les « axadrezados » sous la houlette du mythique Jaime Pacheco et avec des joueurs non moins talentueux comme Frechaut, Petit, Pedro Emmanuel ou encore Ricardo, le « sans-gants » .

Le Major et le rockeur


Mais il y a une autre raison pour laquelle le FC Porto et le Boavista FC ne se sont jamais réellement tirés dessus. Elle s'appelle l'amitié. Arrivés quasiment en même temps à la présidence des deux clubs portuenses, Pinto da Costa et Valentim Loureiro (respectivement en 1982 pour le premier et 1978 pour le second) n'ont jamais caché l'admiration qu'ils avaient l'un pour l'autre. Celui que l'on surnomme le Major a, en sa qualité de maire de la ville de Gondomar, d'ailleurs décoré le patron du double vainqueur de la Ligue des champions de la médaille d'honneur municipale il y a à peine deux ans. La cérémonie de remise de la médaille avait été marquée par le discours revanchard de Loureiro, évoquant les heures sombres du football portugais. « Les gens du Sud ont voulu nous attaquer, Pinto da Costa et moi, en nous créant des problèmes, en nous envoyant devant les tribunaux. Mais nous avons résisté, et notre amitié n'en est que plus grande. » Référence au célèbre procès du célèbre sifflet doré au terme duquel les deux hommes, le Boavista FC et le FC Porto ont été condamnés à diverses peines de prison, sanctions économiques et sanctions sportives. À cette époque, Valentim Loureiro n'était plus président de Boavista, mais de la Ligue portugaise. Il avait refilé les rênes de son club à son fils, João Loureiro (avocat de formation et chanteur de pop-rock à ses heures perdues), aussi doué si ce n'est plus que son père.

Car si le Major a fait le sale boulot en installant durablement les Panthères dans l'élite, le fiston l'a rapidement terminé en devenant le plus jeune président à remporter le championnat portugais en 2001. En faisant en sorte que Boavista demeure une affaire de famille, le paternel s'était ainsi assuré que son ancienne maison reste amie avec celle de son pote Pinto da Costa. Et dans cette histoire, c'est bien le FC Porto qui en est sorti vainqueur. Car au terme du procès du sifflet doré, Boavista a été envoyé en D2 là où le FC Porto s'était vu retirer six misérables points, lui qui en comptait alors une vingtaine d'avance sur son dauphin. La légende raconte que la famille Loureiro a sacrifié le fruit d'un travail long de 30 ans pour préserver les Dragons de sanctions plus graves. João Loureiro, lourdement sanctionné sur le plan économique et suspendu, n'a plus les moyens de garder l'affaire. Boavista tombe entre d'autres mains et tombe tout court. Dans la foulée de la descente en D2, les « Axadrezados » plongent une deuxième fois consécutive et sombrent dans l'oubli.

Miracle et effectif anonyme


Alors que le championnat portugais assiste à l'avénement de Braga et à l'ascension d'équipes comme Estoril, Boavista végète en troisième division. Sportivement, la deuxième formation de Porto n'est jamais proche de rejoindre la D2. Économiquement, elle a du mal à verser les salaires de ses joueurs et employés dans les temps. Boavista s'enlise dans une crise qui semble la mener tout droit à la faillite. Les présidents se succèdent les uns après les autres. Les socios désespèrent et rappellent João Loureiro à la rescousse. À la faveur d'une pétition lancée par une centaine de socios, il accepte de se présenter à des élections dont il est le seul candidat, promettant au passage de « ramener le club à son niveau d'antan » . S'il est encore loin de tenir sa promesse, Loureiro fils a déjà réalisé une prouesse en utilisant ses talents d'avocat et d'homme d'affaire pour obtenir l'annulation du procès qui a coulé Boavista en D2, et en évitant la faillite du club (il a convaincu différents créanciers d'injecter environ 32 millions d'euros pour ramener le passif du club à 32,5 millions d'euros contre plus de 60 auparavant). Le tout a permis à João Loureiro et son équipe de présenter un dossier irrécusable à la FPF en 2013, laquelle profite de l'élargissement de la Liga Sagres à 18 équipes pour valider la remontée de Boavista dans l'élite après six années passées en enfer.

Mais l'histoire est loin d'être terminée. Le plus dur reste à faire pour son président. Ce Boavista n'a plus que deux points d'attache avec son passé glorieux. João Loureiro, donc, et Petit, aujourd'hui entraîneur d'un improbable promu à qui l'on promet une descente express, voire pire, une saison à la Arles-Avignon. Les premiers matchs vont en tout cas dans ce sens. Trois défaites, une victoire chanceuse, un but marqué (un CSC) pour huit encaissés... Le bilan n'est guère flatteur pour les Panthères de Porto, mais leur calendrier ne les a pas gâtés. Benfica pour commencer, puis Braga et Porto à faible intervalle, Petit et son effectif composé de parfaits inconnus (et de Faye Fary, 39 ans et déjà passé par Boavista entre 2003 et 2008) auraient difficilement pu rêver d'un pire scénario. De fait, leur championnat commencera à partir de la prochaine journée, loin, très loin de celui du FC Porto dont il faudra encaisser les coups de BATE à défaut de pouvoir riposter.

Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Je me rappelle qu'Auxerre a sorti Boavista en préliminaire de LDC en 2002, à l'arrache sur un but du pousse-ballon Djibril à Porto.
Et j'apprends que cette année-là ils font 1/2 finale d'UEFA...
En tout cas, à lire cet article on a l'impression que Boavista est la succursale des Dragons. Ce Pinto da Costa est un formidable investisseur et gestionnaire mais il a l'air d'avoir le bras aussi long que la bite de Rocco ...
Matthias Sa Mère Niveau : District
Super article Monsieur Pereira, comme d'habitude,
par contre, même si les deux présidents sont amis, il me semble que ce n'est pas le cas des supporters des deux clubs. Les supporters du FCP que je connais me disent détester plus Boavista que le Sporting (mais moins que Benfica, évidemment) et selon eux il existe la différence entre Boavista, club du quartier riche de Porto et le FCP club plus populaire.
M'enfin, je sais pas s'il s'agit de la tendance générale ou d'opinions marginales, en tout cas pour cet article, je te dis comme David Carreira: Obrigado la famille !
Romansochaux Niveau : Ligue 2
Note : 1
Très bon article.
steven.mugiwara Niveau : DHR
C'est ce genre d'articles qui fait plaisir à lire un dimanche aprèm pluvieux.
Sincèrement, pour avoir vu les deux premiers matchs de Boavista en championnat (contre Braga à l'extérieur et contre le champion en titre Benfica (donc calendrier quasi infernal ..), ils ne jouent pas bien du tout. Après, ce sont deux équipes qui prétendent au titre/places en Champions League ...
Mais il est clair que passer du championnat national de séniors (région Nord) à l'élite, c'est quand même un sacré fossé: pas de jeu, beaucoup de longs ballons qu'on balance et qui sont perdus, qui peuvent faire croire à une descente express, mais il y a une certaine envie qui fait plaisir à voir. Quoique, pour le niveau de jeu des équipes de 2ème partie du tableau, des victoires comme celles de la semaine passée, il y en aura encore.

Et cet aprèm, c'est la meilleure équipe du pays qui va les affronter ...
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 4
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)