1. //
  2. // Porto/Villarreal (5-1)

Porto, beaucoup trop fort

Non, il n'y aura pas de doublé C1-C3 espagnol. Villarreal a déjà dit adieu aux rêves de finale d'Europa League, en se prenant une gifle à cinq doigts (5-1) sur la pelouse de Porto. Falcao en a claqué quatre. Petit joueur.

0 32
FC Porto - Villarreal : 5-1


Buts : Falcao (49eme, sp, 68eme, 75eme et 90eme) et Guarin (62eme) pour FC Porto - Cani (45eme) pour Villarreal


Oui, ce FC Porto est impressionnant. Peut-être autant que celui de Mourinho, qui avait remporté la Ligue des Champions en 2004. Entraînée par le disciple du Mou, Andre Villas-Boas, l'équipe bleue et blanche a éclaboussé de sa classe cette demi-finale aller, ne laissant aucun doute quant à sa participation à la finale de Dublin, le 18 mai prochain. Villarreal a explosé, après avoir pourtant maîtrisé la première période, rentrant même aux vestiaires avec un but d'avance. Un but qui a finalement eu le mérite de réveiller les ardeurs portugaises. Porto a alors démontré, en l'espace de 45 minutes, pourquoi il n'avait pas perdu le moindre match en championnat cette année. Non, ce n'est pas parce que le championnat portugais est une compétition en bois. Pas du tout même. C'est juste parce que cette équipe-là est très solide, qu'elle aime jouer au ballon, et qu'elle peut compter sur une paire d'attaquants (Hulk et Falcao) magnifique. Le Brésilien est meilleur buteur du championnat, le Colombien meilleur buteur de l'Europa League. Qu'il s'agisse de Benfica ou de Braga en finale (léger avantage aux Lisboètes après le premier round), on voit mal qui pourrait arrêter cette machine de guerre, capable de passer une manita, qui plus est en une mi-temps, au 4ème du championnat espagnol. Du lourd.



Porto attaque, Villarreal contre



Les Portugais commencent le match tambours-battants. Avec un trio d'attaque composé de Rodriguez (ex-PSG), Falcao et Hulk (ex rien du tout), l'objectif est simple : partir à l'assaut. Et c'est ce que fait Porto dès les premières minutes. Le pressing est incessant au milieu de terrain et très vite, la surface de réparation espagnole est assiégée. Mais cette prise de la Bastille version lusitanienne ne dure que huit minutes. Le temps pour Villarreal de placer un contre fulgurant : Nilmar part à la limite du hors-jeu, mais se déchire totalement et rate son duel face à Helton. A défaut d'avoir ouvert la marque, les jaunes ont envoyé un signal aux locaux : eux aussi sont venus pour marquer des buts. En contre-attaque, certes. Mais marquer des buts quand même.

L'arbitre, rapide, ne met quand à lui que dix minutes pour se faire détester par tout un stade. Il ignore des petites mains baladeuses des joueurs espagnols, et sort un carton jaune à la première faute portugaise. Mais Porto n'en a cure. Néanmoins, leurs attaques sont confuses. Des erreurs de passe, pas beaucoup d'idées. Résultat : aucune occasion franche à se mettre sous la dent jusqu'à une frappe sèche de Hulk, aux 20 mètres, qui termine sa course à quelques centimètres du but. Villarreal continue à appliquer sa recette : des contres amorcés par Rossi et Nilmar qui, par deux fois, se retrouvent en situation favorable. Sans succès. Monsieur Kuipers continue son opération amour envers le public, en mettant une biscotte à Hulk pour simulation dans la surface. Pourtant, il y avait bien faute. Mais à force de s'exposer et de ne pas créer d'occasions franches, Porto se fait cueillir à froid. Alors qu'il ne reste que quelques secondes avant la pause, Borja Valero lance Nilmar, qui centre au cordeau pour Cani. Coup de tête. Helton est dans les choux. 1-0. Silence de mort dans le stade du Dragon. Tous aux vestiaires.



Falcao superstar



Mais dès le retour, les joueurs de Villas Boas affichent un nouveau visage, plus conquérant. Dès la 2ème minute, Falcao danse avec la ligne du hors-jeu, et dans un tout petit périmètre, réussit à éviter Diego Lopez, qui le fauche. Pénalty. Le Colombien se fait justice lui-même. 1-1. La furie est déclenchée. A partir de là, Villarreal disparaît littéralement de la pelouse. Et coule. Porto déroule. L'équipe espagnole se prend des tartes dans tous les sens, et cela va beaucoup trop vite pour réussir à se relever. A l'heure de jeu, l'ancien stéphanois Guarin s'offre un petit festival sur le côté droit, ponctué par un but rageur de la tête. Le stade du Dragon est en ébullition, surtout lorsque 60 secondes plus tard, Falcao est tout prêt d'enfoncer le clou, mais glisse. Pas sur un clou, heureusement. Ce n'est que partie remise. Cinq minutes passent, et l'attaquant sud-américain profite d'un superbe travail de Hulk, son alter ego, pour planter un doublé. Un doublé, c'est bien. Mais un triplé, c'est mieux.

Quelques minutes s'écoulent à nouveau, et Falcao est encore ponctuel pour reprendre de la tête un coup-franc de Guarin. Quatre à un. Triplé. Les mots sont simples, justes, limpides. Villarreal a la tête sous l'eau. Normal pour un sous-marin, certes. Mais pas à ce point. Le seul bon moment de la seconde période pour les jaunes, c'est l'entrée en jeu du jeune Mubarak. Il y a tellement de vannes à faire sur son nom que l'on s'abstiendra. Par respect. Un respect pour l'adversaire que n'a pas Falcao. Humilier, il s'en fout, rabaisser, il adore. Dans les arrêts de jeu, l'avant-centre colombien inscrit de la tête son quatrième but de la soirée, s'envolant en tête du classement des buteurs de la compétition, avec 15 réalisations en 13 matches. Messiesque. Porto s'impose finalement 5-1. Comme face au Spartak, qui en avait également pris cinq au retour. Villarreal est prévenu : l'ogre portugais n'est jamais rassasié.





Eric Maggiori

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
C'est devenu obligatoire ces allusions à Messi à travers le Messie lorsqu'un joueur plante plusieurs fois dans un match important? Ca en devient saoulant. L'Equipe fait presque la même... C'est Falcão, et c'est largement suffisant.

Sinon, finale 100 portugaise et certainement Porto pour soulever cette coupe. A moins d'une sacrée surprise...
Magnifique match, très agréable à regarder. Y-a-t-il un joueur de tête en Europe meilleur que Falcao ? Il est vraiment incroyable. Il avait déjà régalé contre le Sporting en championnat et là il remet ça avec des têtes plongeantes hallucinantes, des placements et anticipations parfaits.
Si Porto arrive à conserver ses joueurs pour l'année prochaine, ça sera intéressant de voir ce qu'ils peuvent faire.
Tu veux dire en Champion's? Je te suis! Et c'est vrai que quand on revoit les têtes du tigre, y'a de sacrés gestes!

Au passage, je tiens à saluer tes commentaires, parmi les rares construits et plutôt objectifs en ces jours de clasicos. C'est que mon avis, bien entendu.
Comme je l'ai souvent dit ici, la Liga espagnole ne vaut RIEN a part Barça et Real, une ligue ecossaise-bis tout au plus. Le Real-bis en plante 6 a Valence et la Porto 5 a une equipe de pipes banlieusardes pourtant surestimee par tous les footix qui s'extasient par tout ce qui vient d'Espagne. Villareal donc... un leurre, une arnaque, j'attends tous les admirateurs ce soir du sous-marin jaune, mais je pense qu'ils ont TOUS disparus d'un coup. On s'en fout de Valence, Seville, Villareal et de toutes ces equipes de M-E-R-D-E de liga!! Donc c'etait une finale avant la lettre?? Laissez-moi rire! La vraie finale, ce sera normalement Benfica-Porto, le plus grand classico (avec 2 's' svp) du monde. Du vrai foot! Pas la m-e-r-d-e infame de plongeuses qu'on a vu hier soir a madrid. Quant au Porto de ce soir il tape sans probleme le gang des nains-plongeurs catalans, si l'arbitre est impartial evidemment... et Falcao n'a pas besoin de jouer a 11 contre 10 pour planter lui... Mourinho, Carvalho et Pepe viennent tous de ce club d'hommes. Gloire a eux!
Ronaldo, par pitié, va te coucher...
Je suis supporter de Porto depuis longtemps mais la... non vraiment, abstiens toi s'il te plaît.
Caralho.
@ Hem69 : Oui je parlais pour la C1. Je suis pas expert en football portugais, loin de là, mais franchement j'ai pas souvenir les avoir vu aussi forts depuis très longtemps. Non seulement ils ont des super joueurs, mais ils ont le jeu collectif qui va avec. Ils peuvent jouer placé, temporiser, contrer, physique ou technique, ils ont tout c'est impressionnant. Il faut espérer qu'ils gardent leur 11 type.

Et ça fait plaisir que Falcao soit reconnu. Sans déconner vous avez vu le geste qu'il fait sur le coup franc du 4ème but ? Cette tête plongeante prise avec la tempe, en extension ! On parle beaucoup de Hulk, à raison, mais ce Falcao c'est vraiment un tueur.

Je pense qu'on se dirige vers un Porto Benfica en finale, et je vois pas Benfica les battre honnêtement.
(pour commencer je suis un suporter de Porto) Donc pour Ronaldo le Porto de ce soir tape sans problème le Barça ? .......
Ouai d'accord, j'aurais bien aimé voir ce Porto là jouer aussi haut contre le Barça, le score aurait surement été le même, mais certainement pas en faveur de Porto. Calme toi, il y a encore une grosse marge d'écart entre Porto et les deux finalistes de la Champion's.
Al fin eliminados los del Villarreal, verguenza me daba que unos pueblerinos q andan en burro representaran a España en Europa, ahahaha!!!

En plus Vilas Boas est le disciple du Maestro Mourinho, si ce n'est pas l'un qui gagne la C1 (de part decision arbitrale uniquement), ce sera l'autre qui gagnera la C3, mais tout reste en famille!
Ronaldo faut arrêter la fixette sur le Barca, c'est pathologique la.
R------, ton espagnol est à chier.
à ce stade, il n'y a plus rien à faire. Juste espérer que ces enfants soient moins cons pck s'il se reproduit à l'identique, l'avenir de la planète est en danger !
Ronaldo, je suis sûr que t'es le prototype parfait du supporter portugais, qui en période de CDM crache sur la France en espérant son élimination prématurée et en ventant les mérites de la sélection portugaise, qui arbore un drapeau vert et rouge sur sa fenêtre jusqu'au jour où le Portugal se fait sortir pour ensuite planter ton drapeau du ... Brésil ! (amis lusitaniens, je ne fais pas une généralité loin de là, mais QUELQUES uns sont comme ça)

Je pense quand même qu le petit à raison, le niveau de la Liga regresse ... Les équipes du style Villareal, Valence, Seville ... faisait bien plus peur les saisons précédentes et étaient plus régulières. Les grands joueurs qui tenaient ces équipes se sont soit barrés dans un plus grand club ou sont soit arrivés en fin de cycle !


Porto récupère les rebus de notre championnat (Guarin, ROdriguez), les associe à des inconnus qu'ils vont revendre des millions (Hulk, Falcao) le tout réguler par des tauliers --> du beau boulot !
Bof perso je trouve pas que Villareal soit si faible que ça, ils ont quand même sortit de bonnes équipes, mais je trouve qu'ils ont du mal à se surpasser quand il le faut...

Sinon Porto est vraiment impressionnant, déjà on sent qu'ils ont une confiance en eux hors du commun, j'ai pas le souvenir d'avoir vu beaucoup d'approximations, et puis évidemment beaucoup de joueurs de grande classe. Sur certains gestes, certaines actions, on sent que beaucoup de joueurs qui composent cette équipe feront sans doute une belle carrière...
Trop fort, Porto! Un vrai rouleau compresseur!

Villareal qui n'est pas si nul que le dit notre ami le super-fan de Ronaldooooooooooo plus haut (sinon où serait le mérite de Porto?) a fait illusion jusqu'en deuxième mi-temps.

Une finale Porto-Benfica serait une apothéose pour le foot portugais.
Vous êtes durs avec valence, vous pouvez pas les mettre dans le même chapeau que Séville, villarreal etc. C'EST UNE ÉQUIPE EN RECONSTRUCTION et avec la plus grosse dette. On en reparle dans quelques saisons. Et ils ont collé un 5-0 à Villarreal il y a deux semaines.

C'est pas le Barça qui voulait Villa, Silva et Mata il y a deux ans?
Il n'y a pas que la formation à revoir en France !

Quand on voit qu'on a dégagé Guarin et Rodriguez de ligue 1 ...
Sinon Porto a été monstrueux. Mais ils sont pas assez solides derrière et au milieu. Et ça se paie cash en ligue des champions. Mais bon s'ils recrutent une vraie sentinelle et deux excellents latéraux, car ils ont les sous, ça va faire boum contre n'importe quelle équipe sauf United et le Barça. Et cela correspond à ma vision du foot: varié (physique, technique, grinta). J'adore Porto depuis le passage du Mou, ils font mal.
Moi Falcao me fait penser à Pippo. Pas grand, pas costaud, pas super rapide, mais bien placé, très très adroit et toujours concentré sur le but.

Et puis la même coupe de cheveux...
Superpoy, ne te laisse pas avoir par le match d'hier, la vraie sentinelle dont tu parles Porto l'a déjà avec Fernando qui est vraiment très prometteur, il s'est pris un jaune en tout début de match et l'équipe défendait volontairement très haut, pourtant on l'a souvent vu couvrir les espaces que laissait Alvaro Pereira (l'arrière gauche,qui est lui aussi un bon joueur, hyper polyvalent et très actif) et je peux t'assurer que c'est un excellent tacleur. On en entendra parler plus tard je pense. Maintenant pour les latéraux c'est vrai qu'un excellent joueur à la Coentrao ne me déplairait pas ^^, on va laisser faire les recruteurs et espérer qu'ils nous sortent une perle !
C'est Aly Cissokho qui doit regretter d'être parti...^^
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Du suspense, enfin !
0 32