Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Politique et tac

Dernier message de la page précédente, posté par Elcocolonel
le 14/06/2018 à 11:39
@Dogtor : après si tu prends l'intentionalité d'un Keynes, tu n'as aucune logique de gauche d'émancipation des travailleurs, de politique sociale, de renversement des logiques de domination du capital, de souvenir aucune vélleité de taxe du capital...

Alors on étudie surtout ses théories macro-économiques d'après-guerre donc j'ai peut-être tort là-dessus, mon souvenir de cours en 1ere et 2e année c'était que Keynes est décrié par les néo-libéraux très micro- et tenants de la politique de l'offre qui est la quintessence de la droite, m'enfin interventionnisme dans le but d'enrichir la nation et toujours la croissance du capital, ça reste une visée et une lecture de droite de la société.

@Tevez : ce que je veux dire c'est la schizophrénie de certaines gauches, tellement obnubilée à ne pas être anticléricale (et surtout islamophobe pour les raisons sociales que j'ai évoqué) qu'elle se contredit. Tu as les mêmes mecs qui te postent des trucs vegans (alors que l'Aïd ou le hallal, c'est moyen en termes de soin animal) et féministes (il faut qu'on s'habille comme on veut, que les hommes ne nous jugent pas) qui te font ensuite la leçon sur la non-tolérance des valeurs religieuses. Non, désolé, moi ça ne prend pas.
Réponse de dogtor
le 14/06/2018 à 11:52
Message posté par Elcocolonel
@Dogtor : après si tu prends l'intentionalité d'un Keynes, tu n'as aucune logique de gauche d'émancipation des travailleurs, de politique sociale, de renversement des logiques de domination du capital, de souvenir aucune vélleité de taxe du capital...

Alors on étudie surtout ses théories macro-économiques d'après-guerre donc j'ai peut-être tort là-dessus, mon souvenir de cours en 1ere et 2e année c'était que Keynes est décrié par les néo-libéraux très micro- et tenants de la politique de l'offre qui est la quintessence de la droite, m'enfin interventionnisme dans le but d'enrichir la nation et toujours la croissance du capital, ça reste une visée et une lecture de droite de la société.


Son grand truc à Keynes c'était quand même que le salaire était immuable et ne devait pas s'incliner en face du contexte économique, qu'aucune raison économique ne justifiait des baisses de salaire.
Réponse de thiam99
le 14/06/2018 à 12:21
Message posté par Sittius
Je peux pas regarder la vidéo, mais je trouve toujours surprenant qu'on explique que "l'esprit originel" de la loi serait galvaudé sans tenir compte de l'évolution du contexte religieux français sur un siècle.

La situation était bien plus critique en 1905 qu'aujourd'hui. Malgré, l'évolution du contexte religieux, l'esprit de la loi et le sens originel du principe doit être rappelé surtout quand il s'agit d'une liberté positive. Je trouve gênant que certains politiques tels Valls, Fillon, Le Pen nous mettent par un procédé malhonnête en porte-à-faux avec un principe fondamental de la République en détournant le sens du terme. Je pense que la grande majorité des Français y compris Médine sont en accord avec la laïcité de 1905.
Concernant le problème de radicalisation dans les cités. Je pense que l'on prend le problème à l'envers. Faut-il interdire le football parce qu'il y a de la violence ? Le football peut-être est un vecteur des frustrations sociales comme la religion. Ce que je reproche à ces discours, c'est que bien qu'ils sont rentables d'un point de vue électoral, il crée un fossé et peuvent justement entrainer plus de radicalisation. Pour travailler avec des jeunes, notamment issus de l'immigration, je peux vous assurer que le majeur problème qui se pose à eux n'est pas la radicalisation mais la formation d'une personnalité et d'une identité sereine dans un contexte extrêmement nauséabond. Il y a beaucoup plus de problèmes sociaux (négligence, maltraitance, violences) que de problèmes de radicalisation qui pour moi doivent être traités par les services compétents mais ne doivent pas condamner l'ensemble de la communauté musulmane.
Ce message a été modifié.
Réponse de thiam99
le 14/06/2018 à 12:46
Réponse de Sittius
le 14/06/2018 à 13:36
Message posté par thiam99
La situation était bien plus critique en 1905 qu'aujourd'hui. Malgré, l'évolution du contexte religieux, l'esprit de la loi et le sens originel du principe doit être rappelé surtout quand il s'agit d'une liberté positive. Je trouve gênant que certains politiques tels Valls, Fillon, Le Pen nous mettent par un procédé malhonnête en porte-à-faux avec un principe fondamental de la République en détournant le sens du terme. Je pense que la grande majorité des Français y compris Médine sont en accord avec la laïcité de 1905.
Concernant le problème de radicalisation dans les cités. Je pense que l'on prend le problème à l'envers. Faut-il interdire le football parce qu'il y a de la violence ? Le football peut-être est un vecteur des frustrations sociales comme la religion. Ce que je reproche à ces discours, c'est que bien qu'ils sont rentables d'un point de vue électoral, il crée un fossé et peuvent justement entrainer plus de radicalisation. Pour travailler avec des jeunes, notamment issus de l'immigration, je peux vous assurer que le majeur problème qui se pose à eux n'est pas la radicalisation mais la formation d'une personnalité et d'une identité sereine dans un contexte extrêmement nauséabond. Il y a beaucoup plus de problèmes sociaux (négligence, maltraitance, violences) que de problèmes de radicalisation qui pour moi doivent être traités par les services compétents mais ne doivent pas condamner l'ensemble de la communauté musulmane.


Comparer le foot et des idéologies, bof.

Après, je partage le reste de ce que tu expliques. J'ajouterais simplement que les problèmes sociaux que tu mentionnes participent à créer un terreau pour la radicalisation.
Réponse de gil morrissao roland larque
le 14/06/2018 à 14:04
Message posté par thiam99
La situation était bien plus critique en 1905 qu'aujourd'hui. Malgré, l'évolution du contexte religieux, l'esprit de la loi et le sens originel du principe doit être rappelé surtout quand il s'agit d'une liberté positive.


A cette époque c'était une lutte des républicains contre l'église. C'est Briand qui sort une formulation (génial) que les conseillers en comm d'aujourd'hui n'auraient pas renié : "permettre à tout le monde d'exercer son culte et bien vivre ensemble". Cette formule est du pipot comme un tract de présidentiel. Il ne faut pas croire ce que dit un homme politique.

La loi de 1905 vise essentiellement a réduire le poids de l'église catholique contre l’exécutif de la république.
Médine est plutôt à mettre de la merde dans le Ventilo avec ces texte qui font la promo de sa religion et dénigre les non croyant et avec un ventilo et de la merde c'est logique qu'il se retrouve avec de le merde sur lui.
Réponse de Loulou Nic au Lin
le 14/06/2018 à 14:34
Message posté par IscariotWorld
Excellente question. Y a bien des feministes musulmanes.


Les féministes musulmanes c'est celles qui défendent le droit de porter le voile ou celles qui défendent le droit de ne pas le porter?

Je sais plus qui est qui.
Ce message a été modifié.
Réponse de thiam99
le 14/06/2018 à 14:54
Message posté par Loulou Nic au Lin
Les féministes musulmanes c'est celles qui défendent le droit de porter le voile ou celles qui défendent le droit de ne pas le porter?

Je sais plus qui est qui.


Ce sont celles qui défendent le droit de le porter comme de ne pas le porter
Réponse de thiam99
le 14/06/2018 à 14:59
Message posté par Sittius
Comparer le foot et des idéologies, bof.

Après, je partage le reste de ce que tu expliques. J'ajouterais simplement que les problèmes sociaux que tu mentionnes participent à créer un terreau pour la radicalisation.


Oui, on est complètement d'accord. Je faisais allusion au football car cela m'énerve les personnes qui disent "le football, c'est un sport de débiles, ça crée de la violence" à chaque débordement de supporters.
Réponse de Elcocolonel
le 14/06/2018 à 15:07
Après fondamentalement y'a pas plus d'incohérences dans ce discours porter ou non le voile que dans le discours de la société de consommation qui est : habillez-vous comme vous voulez et / soyez séduisantes.

Je pense qu'on parle aussi beaucoup de l'islam parce qu'on ne le connaît et comprend pas. Au delà du fait que ce soit une religion des immigrés pour schématiser.
Par exemple sur le voile et les femmes, j'ai aucune idée de pourquoi il faudrait le faire ou ne pas le faire selon les interprétations et j'ai entendu les deux. Donc après....
Réponse de Loulou Nic au Lin
le 14/06/2018 à 15:16
Message posté par Elcocolonel
Après fondamentalement y'a pas plus d'incohérences dans ce discours porter ou non le voile que dans le discours de la société de consommation qui est : habillez-vous comme vous voulez et / soyez séduisantes.

Je pense qu'on parle aussi beaucoup de l'islam parce qu'on ne le connaît et comprend pas. Au delà du fait que ce soit une religion des immigrés pour schématiser.
Par exemple sur le voile et les femmes, j'ai aucune idée de pourquoi il faudrait le faire ou ne pas le faire selon les interprétations et j'ai entendu les deux. Donc après....


Le port du voile c'est la liberté religieuse, ce n'est pas le féminisme.

Le voile c'est la marque de l'impureté du corps de la femme qui doit forcément être caché parce qu'il provoque le désir sexuel des hommes.

Je ne vois pas pourquoi les femmes qui défendent le port du voile tiennent absolument à se revendiquer féministe, c'est extrêmement hypocrite.
Réponse de Zé Fuba
le 14/06/2018 à 15:16
J'y réfléchissais ce matin mais je manque terriblement d'originalité ajd.

Le 11 type politique ça serait quoi ? Mondial ou franco français, mort ou vivant.

(L'idée c'est que ce soit un minimum marrant, 2d degré quoi)
Ce message a été modifié.
Réponse de TheDuke8
le 14/06/2018 à 15:37
Colomb, défenseur de nos frontières.

Guéant, capacité techniques faibles, arrière droite, ou droite arriérée. Fillon, central, garde sa forteresse. Macron centre-droite imaginaire. Besancenot, arrière gauche combatif.

Mélenchon en 6, aboyeur.

Vals, pour aller à contre courant de ses idées politiques, MC, faut un mec pour maitriser le tempo. Second MC, roulement de tambour, un créatif, Hamon.

Ailier droit, Sarkozy, le soliste, croque la ligne. Milieu gauche, le besogneux, la travailleur, tadam : Ruffin.

Attaquant de pointe, celui qui impose le système politique actuel, technique et pensif, mais un peu lent et patroneux, De Gaulle.

Remplaçant : Marine Le Pen, pas le droit de foutre les pieds sur le terrain. Mitterand, une vieille légende pour encadrer les jeunes qui n'en ont plus rien à foutre (et tant mieux). Larcher, pour faire le ménage au cas où. Poutoux, parce qu'il faut un foufou créatif en 10 si on change de schéma tactique. Le supersub, Jean-Vincent Placé, y a pas mieux pour gratter... un pion au dernier moment.
Réponse de gil morrissao roland larque
le 15/06/2018 à 01:21
C'est la première fois que je me suis endormi devant un 5-0 peut être car les commentateurs semblait s'emmerder sur TF1.

C'est un peu dans le tous pourris avec de grosses ficelles mais elle me plait cette vidéo de la Bajon.
https://www.youtube.com/watch?v=SyB8VPufB-s
Réponse de TheDuke8
le 15/06/2018 à 18:36
Politique de la CDM, ils sont beaux les Polonais :

https://www.youtube.com/watch?v=xgpovK17nyU
Ce message a été modifié.
Réponse de thiam99
le 15/06/2018 à 23:25
http://www.fdesouche.com/1025257-rouman … rlie-hebdo
La liberté de la presse est une chose, le racisme et la discrimination en est une autre.
Charlie Hebdo permet à une petite bourgeoisie intellectuelle "gaucho"-raciste d'exprimer sa haine des étrangers et ses clichés éculés. Ce n'est pas la première fois. La blague est totalement naze, ringarde et fausse.
Réponse de TheDuke8
le 15/06/2018 à 23:40
Je pourrais discuter avec toi parce que tu présentes sans doute quelque chose de vrai. Par contre, mettre un lien de "ça" c'est décrédibilisant.
Réponse de thiam99
le 16/06/2018 à 00:03
Mince, je n'avais même pas fait attention ! Je ne peux plus éditer, si un modo peut le faire. Tu remarqueras que le texte est plus neutre que le dessin de Charlie Hebdo, ça en dit long !
Si c'était la rédaction de Minute qui avait fait cela ou français de souche justement, on ne serait pas aussi tolérant.
Ce message a été modifié.
Réponse de TheDuke8
le 16/06/2018 à 00:28
Ah ah t'inquiète si c'est sans faire attention mais bon fdesouche quoi. Pour le coup c'est pas représentatif ils accusent les autres pour pouvoir se justifier.

Je suis tout à fait ouvert au débat sur Charlie et comme toi je les soupçonne ou par moment les accuse et effectivement ils bénéficient d'une liberté de parole que d'autres non pas en plus de cela.

Après Charlie ça ne transperce pas autant que l'extrême-droite dans le débat public mais crois moi y a beaucoup de gens de gauche qui n'aiment pas aussi. J'ai un pote que ça fait autant rire que met mal à l'aise et pourtant il est jamais à cours de blagues et est bien de gauche. Y a une limite à tout et malheureusement pour certains elle est plus compacte.

Charlie ils ont une immunité, que moi-même lecteur occasionnel trouve un peu surannée tant par moment ils exagèrent. J'aime bien mais le contenu politique est par moment effroyablement mesquin et cachotier. On peut lire grossièrement entre les lignes certaines choses fort déplaisantes. Mais bon, regarde les journaux s'attaquent à eux pour un dessin de Brigitte en Vierge ménopausée mais pas pour défendre les autres. Fdesouche est toléré finalement, pour exemple, c'est pas comparable à Charlie non plus mais bon il faut de tout pour faire un monde comme le notre. Même si ils ont un discours pour le moins étrange par moment quand même. Finalement ils ne s'imposent à personne, contrairement à tout ce qu'imposent des médias qui se disent communs.

Après, c'est un avis perso, ils me posent moins de problème politiquement que fdesouche qui soutient une idée de politique à mettre en place quand Charlie donne un opinion peu suivie et n'a pas pour vocation de mener une action politique. Mais je comprends tout à fait ils peuvent me gêner aussi. Sans revenir sur le débat sur Médine, lui n'a pas la même clémence.

Je précise que je parle généralement sans volonté arrêtée.

Et désolé mais je n'ai pas lu l'article je ne peux pas cliquer sur ça, par conviction. Mais je te crois.
Réponse de thiam99
le 16/06/2018 à 01:26
Pour que tu puisses voir de quoi je parle : http://www.leparisien.fr/societe/rouman … 774503.php
J'aime beaucoup l'humour noir et même grossier. Je peux me permettre avec des amis des blagues outrancières au second degré dans le but de briser les tabous. Ce n'est pas l'humour qui me choque, c'est le message politique qui est comme tu le dis, difficilement lisible ou parfois peut-être trop. La ligne éditoriale de Charlie Hebdo est pour moi, conservatrice, populiste, islamophobe, anticléricale, réactionnaire et raciste sociale à la fois.
Mon avis est qu'il y a des personnes conservatrices et racistes qui, par opportunisme ou parce que leur milieu leur interdisait d'être d'extrême droite ou de droite conservatrice, se sont réfugiées dans les partis de gauche et la presse de gauche, sans réelles convictions. Et on permet beaucoup plus aux politiques, journalistes, humoristes de "gauche" qu'à ceux de droite, ce qui est très pernicieux et un réel danger actuellement.
Réponse de Elcocolonel
le 16/06/2018 à 09:21
"La ligne éditoriale de Charlie Hebdo est pour moi, conservatrice, populiste, islamophobe, anticléricale, réactionnaire et raciste sociale à la fois. "

Tout à la fois, bien vu.
C'est quoi raciste social by the way ?

Bon sinon, disons que les meilleurs caricaturistes de Charlie et les plus subtils sont plus en poste. Faut toujours quand même y penser. Parce qu'évidemment que sans Cabu / Wolinski et Charb, tu perds quand même le coeur de ton journal.
Réponse de Elcocolonel
le 16/06/2018 à 10:42
https://www.huffingtonpost.fr/2018/06/1 … _23459772/

et bah, encore une jolie réussite des députés carpettes.
Réponse de TheDuke8
le 16/06/2018 à 10:42
Message posté par thiam99
Pour que tu puisses voir de quoi je parle : http://www.leparisien.fr/societe/rouman … 774503.php
J'aime beaucoup l'humour noir et même grossier. Je peux me permettre avec des amis des blagues outrancières au second degré dans le but de briser les tabous. Ce n'est pas l'humour qui me choque, c'est le message politique qui est comme tu le dis, difficilement lisible ou parfois peut-être trop. La ligne éditoriale de Charlie Hebdo est pour moi, conservatrice, populiste, islamophobe, anticléricale, réactionnaire et raciste sociale à la fois.
Mon avis est qu'il y a des personnes conservatrices et racistes qui, par opportunisme ou parce que leur milieu leur interdisait d'être d'extrême droite ou de droite conservatrice, se sont réfugiées dans les partis de gauche et la presse de gauche, sans réelles convictions. Et on permet beaucoup plus aux politiques, journalistes, humoristes de "gauche" qu'à ceux de droite, ce qui est très pernicieux et un réel danger actuellement.


Ah par contre là on n'est pas du tout d'accord. Déjà, je ferai la même remarque qu'El Colo.

Ensuite Charlie c'est de gauche mais chacun de ses auteurs est ce qu'il veut. Les accuser d'autant de choses par contre c'est un peu rapide. On peut se poser l'éternelle question de savoir ce qui est drôle ou pas mais globalement je pense qu'ils font comme tu fais avec tes amis. Seul leur message politique comporte des textes pour le moins étrange mais ils donnent un avis comme tout le monde.

Puis j'ai envie de dire, finalement ils font partie des radicaux pas dangereux puisque c'est écrit sur leur front leurs idées. Crois-moi qu'en plus Charlie ils en ont eu des proches et une bonne flopée.
Regarde "C'est dur d'être aimé par des cons", tu n'auras pas le visage qu'ils montrent dans la presse. Bon RIP la plupart ne sont plus là, et finalement ça reste ça l'impardonnable.
Réponse de thiam99
le 16/06/2018 à 15:13
[citer id="3289533" auteur="Elcocolonel"]"La ligne éditoriale de Charlie Hebdo est pour moi, conservatrice, populiste, islamophobe, anticléricale, réactionnaire et raciste sociale à la fois. "

Tout à la fois, bien vu.
C'est quoi raciste social by the way ?
/citer]

J'aurais pu dire "classiste" car raciste social n'a pas énormément de sens comme terme. Ils ont une tendance à railler les gouts et les classes populaires, tout en étant, populiste ou démagogue, c'est-à-dire, qu'ils s'adressent aux peurs et aux frustrations du peuple en reprenant des clichés (Roms, islam, finance).
Réponse de thiam99
le 16/06/2018 à 15:22
Message posté par TheDuke8
Ah par contre là on n'est pas du tout d'accord. Déjà, je ferai la même remarque qu'El Colo.

Ensuite Charlie c'est de gauche mais chacun de ses auteurs est ce qu'il veut. Les accuser d'autant de choses par contre c'est un peu rapide. On peut se poser l'éternelle question de savoir ce qui est drôle ou pas mais globalement je pense qu'ils font comme tu fais avec tes amis. Seul leur message politique comporte des textes pour le moins étrange mais ils donnent un avis comme tout le monde.

Puis j'ai envie de dire, finalement ils font partie des radicaux pas dangereux puisque c'est écrit sur leur front leurs idées. Crois-moi qu'en plus Charlie ils en ont eu des proches et une bonne flopée.
Regarde "C'est dur d'être aimé par des cons", tu n'auras pas le visage qu'ils montrent dans la presse. Bon RIP la plupart ne sont plus là, et finalement ça reste ça l'impardonnable.


Avant je pensais comme toi, mais je ne crois plus que tout soit du second degré, c'est ce qui me dérange. Et, il est difficile de se revendiquer "laicard" et de s'attaquer avec autant de véhémence aux musulmans, sans prétendre les agresser.
Clairement, combien de Français vont lire à Charlie Hebdo en riant aux blagues racistes et islamophobes pour ce qu'elles sont ? Combien de musulmans vont se sentir humiliés alors qu'il est déjà difficile pour eux de s'intégrer en France ? Je ne vois réellement pas de différences entre ces blagues et celles de Jean-Marie Le Pen sur les fours.
Réponse de thiam99
le 16/06/2018 à 15:38
Je ne parlerais pas des accointances de certains membres du journal avec Patrick Font : "Cabu, assassiné lors de l’attentat contre Charlie Hebdo en janvier 2015, qui appelait « toutes les semaines pendant son incarcération ». La pédophie se situe encore au-delà du terrorisme dans mon spectre de dégout moral.
Ce message a été modifié.
Réponse de thiam99
le 16/06/2018 à 15:38
Je ne parlerais pas des accointances de certains membres du journal avec Patrick Font : "Cabu, assassiné lors de l’attentat contre Charlie Hebdo en janvier 2015, qui appelait « toutes les semaines pendant son incarcération ». La pédophilie se situe encore au-delà du terrorisme dans mon spectre de dégout moral.
Réponse de Tévez Chien Méchant
le 16/06/2018 à 16:09
Message posté par thiam99
Avant je pensais comme toi, mais je ne crois plus que tout soit du second degré, c'est ce qui me dérange. Et, il est difficile de se revendiquer "laicard" et de s'attaquer avec autant de véhémence aux musulmans, sans prétendre les agresser.
Clairement, combien de Français vont lire à Charlie Hebdo en riant aux blagues racistes et islamophobes pour ce qu'elles sont ? Combien de musulmans vont se sentir humiliés alors qu'il est déjà difficile pour eux de s'intégrer en France ? Je ne vois réellement pas de différences entre ces blagues et celles de Jean-Marie Le Pen sur les fours.


Les chrétiens prennent bien plus chers que les musulmans dans la presse satyrique. C'est juste qu'ils en font pas tout un pataquès et que c'est à peu près admis que c'est permis de se moquer du petit Jésus, même si il y en a à qui ça ne plaît pas. Je pense que les Musulmans qui achètent Charlie Hebdo en sont au même point. Ceux qui n'ont que la vision étriquée des cas montés en épingle dans le reste de la presse, il y a un vrai problème de culture chez eux et c'est à eux de s'adapter. On a déjà des médias en manque de liberté, on va pas rajouter des contraintes.

"La liberté de la presse ne s'use que lorsqu'on ne s'en sert pas."

La société doit beaucoup au journalisme et très peu à la religion, faut pas l'oublier non plus.
Réponse de Antarcticdonkey
le 16/06/2018 à 19:05
Les Rroms étant à la base originaires de l'Inde et étant dans plusieurs pays de l'Est en plus de la Roumanie, je comprends parfaitement le mécontentement des Roumains face à ce modèle d'inculture crasse...
Réponse de gil morrissao roland larque
le 17/06/2018 à 21:55
La liberté de Charlie c'est d avoir du mauvais du mauvais goût. Ca vole un peu du Jamel comedy club pour le peu que j'en ai vu.

Simplement Charlie sera qualifié de gaucho raciste et pas Djamel. Pourquoi. Parce que j'ai pas vu de blasphème dans le Djamel comedy club. (J'ai pas vu tout les show mais très peu)

Charlie est athée plutôt que laicard. Islamophobe ? Ils savent qu'ils peuvent blasmépher toutes les religions. Charlie affirme que les religions tuent autrui. Il s'amuse de cette contradiction de gens qui disent aimer vous les uns les autres et qui tuent les autres.

Bref : Faire une caricature de Mahomet qui demande pardon pour les massacre c'est raciste. Faire un Stand up et parler de roumain et d'Arabe qui vole des Iphone c'est pas raciste.
Réponse de sox75
le 18/06/2018 à 00:57
Message posté par thiam99
Avant je pensais comme toi, mais je ne crois plus que tout soit du second degré, c'est ce qui me dérange. Et, il est difficile de se revendiquer "laicard" et de s'attaquer avec autant de véhémence aux musulmans, sans prétendre les agresser.
Clairement, combien de Français vont lire à Charlie Hebdo en riant aux blagues racistes et islamophobes pour ce qu'elles sont ? Combien de musulmans vont se sentir humiliés alors qu'il est déjà difficile pour eux de s'intégrer en France ? Je ne vois réellement pas de différences entre ces blagues et celles de Jean-Marie Le Pen sur les fours.

Ce n'est que mon avis mais c'est la nature même de l'intégration qui pose problème. L'assimilation, bien qu'au départ parfois assez difficile et douloureuse, reste à long terme la meilleure des solutions pour tous. Et la plus logique en tout point.
Réponse de Carpet crawler
le 18/06/2018 à 01:11
MMmm Jamais vu Charlie critiquer les colons israéliens et il me semble qu'ils étaient les premiers à critiquer Dieudonné.
Charlie a toujours été raciste et les attentats contre eux leur ont donné un véritable blanc-seing.
C'est tout le problème face à la critique de l'Islam et de l'Islam radical, elle doit se faire mais se fait toujours avec agenda teinté de racisme.

Quand Biraben s'offusque de la vision d'une fille de 8 ans voilée, je trouve absolument légitime mais quand juste avant, elle prend la défense de Polanski, violeur de fillettes, je me pose des questions.

Quant au dessin sur Halep, c'est une honte, c'est pour moi un j torchon d’extrême-droite qui se revendique de gauche, sans aucun doute possible.
Et oui, le Jamel Comedy Club, c'est du racisme où là encore, les origines des mecs leur donnent un blanc-seing pour s'adonner au racisme.
De toute façon, c'est leur seul ressort humoristique.
Réponse de Carpet crawler
le 18/06/2018 à 01:13
Message posté par sox75
Ce n'est que mon avis mais c'est la nature même de l'intégration qui pose problème. L'assimilation, bien qu'au départ parfois assez difficile et douloureuse, reste à long terme la meilleure des solutions pour tous. Et la plus logique en tout point.


Avant de parler d'assimilation, il faut de l'égalité.
Aucune assimilation ou intégration n'est possible dans le contexte urbain et social actuel.
C
Réponse de sox75
le 18/06/2018 à 01:56
Message posté par Carpet crawler
Avant de parler d'assimilation, il faut de l'égalité.
Aucune assimilation ou intégration n'est possible dans le contexte urbain et social actuel.
C

Je t'avoue que j'ai pas le courage de développer, même si c'est un sujet qui me semble très intéressant au demeurant et qui mériterait qu'on le fasse.

Ta réponse par ailleurs est comme la mienne, il faudrait que tu développes un peu.

Par contre, très vite, je rebondis sur le contexte actuel auquel tu te réfères, il me semble qu'il est au contraire bien plus propice qu'il y a 30, 40 ans.

Je pense qu'on va dans le bon sens malgré tout. Que c'est moins pire qu'avant. Que globalement, il y a beaucoup de choses négatives qui ressortent alors qu'il y a aussi du positif dont on parle moins et que ça se passe bien dans la grande majorité des cas.
Réponse de gil morrissao roland larque
le 18/06/2018 à 09:39
@ Carpet,

Charlie critique tout le monde. Tu n'as pas vu les caricatures d'y il y a quelques semaines ou les articles sur ce qui s'est passé à Gaza.

Charlie c'est considéré d’extrême gauche par l’extrême droite classique du terme et les catholiques qui pratique la messe en Latin.

C'est considéré d'extrême droite par les gens qui s'offusque des blasphèmes. Charlie s'attaque à tout les religieux et les personnes qui mettent en avant leur foi.

Sur le Djamel comedy club c'est que vous soyez blanc ou noir jaune ou rouge vous aurez un blanc seing pour vous donner au racisme de vos origines. Tu es un partisan de la liberté d'expression à géométrie variable.
Réponse de Tévez Chien Méchant
le 18/06/2018 à 12:43
Message posté par Carpet crawler
Avant de parler d'assimilation, il faut de l'égalité.
Aucune assimilation ou intégration n'est possible dans le contexte urbain et social actuel.
C


Je suis pas d'accord pour dire qu'aucune intégration n'est possible. On est le pays avec le plus de mariages mixtes, ce qui n'est pas rien. Il y a plein de gens issus de l'immigration qui réussissent très bien, au moins jusqu'à un certain plafond de verre.

Pour l'égalité, c'est bel et bien le cœur du problème. C'est pas que matériellement la vie soit si difficile pour tant de monde que ça en France, c'est le sentiment d'injustice qui est insupportable. C'est ancré en nous, même des expériences sur des grands singes ou d'autres animaux intelligents ont montré qu'ils ne supportaient pas l'injustice. En Afrique, les terroristes ne viennent pas des zones les plus pauvres, ils viennent des zones avec les plus grandes inégalités.

Le truc c'est qu'il me semble impossible de faire reconnaître l'ampleur de ces inégalités à ceux qui les nient. T'auras pas de compassion pour ton cancer auprès de celui qui a une rage de dent.
Réponse de Ras Bernard Lama
le 18/06/2018 à 13:26
ah Charlie, ça me rappelle mes mercredi en fin d'aprèm où j'achetais leur canard, le canard enchainé et sortait ma 3 monts du frigo pour me détendre avec Cavanna, Siné...
Ce caillot de sang qu'est Philippe Val a tué ce journal. Salopard!
Réponse de Manalas
le 18/06/2018 à 13:31
Message posté par Carpet crawler
Avant de parler d'assimilation, il faut de l'égalité.
Aucune assimilation ou intégration n'est possible dans le contexte urbain et social actuel.
C


Ce qu'il faut pas lire quand-même...
Réponse de Ras Bernard Lama
le 18/06/2018 à 13:36
Je me souviens aussi de ma grand-mère gaulliste qui me le réclamait après lecture parce qu'elle se poilait devant les dessins.
Réponse de Hemassy
le 18/06/2018 à 13:53
Message posté par Manalas
Ce qu'il faut pas lire quand-même...


Oh oui Manalû ! J'aimerai tant que tu réagisses à pas mal de choses dites plus haut ! (j'ai acheté des amandes salées)(le popcorn c'est américain et donc franc-maçon)
Réponse de gil morrissao roland larque
le 18/06/2018 à 14:07
Philipe Val a fait renaitre le journal puis a été un mauvais petit chef pendant trop d'année. Il avait commencé à se montrer cheffaillon par la tentative de censure sur un dessin Lefred Thouron qui est définitivement parti après. Val a été surtout horrible sur France Inter , Charlie Hebdo je ne lisais plus vers la fin des années 90 et début des années 2000.

Val C'est un capitaine de bateau qui ne découvrira jamais l'Amérique ni ne ramera un bateau au port un jour de tempête.
Réponse de Ras Bernard Lama
le 18/06/2018 à 14:12
Message posté par gil morrissao roland larque
Philipe Val a fait renaitre le journal puis a été un mauvais petit chef pendant trop d'année. Il avait commencé à se montrer cheffaillon par la tentative de censure sur un dessin Lefred Thouron qui est définitivement parti après. Val a été surtout horrible sur France Inter , Charlie Hebdo je ne lisais plus vers la fin des années 90 et début des années 2000.

Val C'est un capitaine de bateau qui ne découvrira jamais l'Amérique ni ne ramera un bateau au port un jour de tempête.


oui, il a viré ses moussaillons les plus méritants ce con
Réponse de Elcocolonel
le 19/06/2018 à 11:10
J'adore la sémantique, faire travailler des gens contre un RSA ça devient soumettre l'allocation à une participation bénévole.
Moi devoir faire travailler quelqu'un en échange d'argent, j'appelle ça un travail.
Réponse de thiam99
le 19/06/2018 à 13:19
Message posté par Carpet crawler
MMmm Jamais vu Charlie critiquer les colons israéliens et il me semble qu'ils étaient les premiers à critiquer Dieudonné.
Charlie a toujours été raciste et les attentats contre eux leur ont donné un véritable blanc-seing.
C'est tout le problème face à la critique de l'Islam et de l'Islam radical, elle doit se faire mais se fait toujours avec agenda teinté de racisme.

Quand Biraben s'offusque de la vision d'une fille de 8 ans voilée, je trouve absolument légitime mais quand juste avant, elle prend la défense de Polanski, violeur de fillettes, je me pose des questions.

Quant au dessin sur Halep, c'est une honte, c'est pour moi un j torchon d’extrême-droite qui se revendique de gauche, sans aucun doute possible.
Et oui, le Jamel Comedy Club, c'est du racisme où là encore, les origines des mecs leur donnent un blanc-seing pour s'adonner au racisme.
De toute façon, c'est leur seul ressort humoristique.


Tu as répondu exactement ce que je voulais répondre
Réponse de thiam99
le 19/06/2018 à 13:33
Le sujet assimilation vs multiculturalisme est intéressant mais je pense que les deux politiques ne s'opposent pas nécessairement. On peut tout à la fois adhérer et respecter les valeurs de la France et avoir un attachement très fort avec la culture d'origine de ses parent ou grands-parents.
Dans les faits, la majorité des enfants parents d'origine étrangère s'assimilent d'eux-mêmes, puisqu'ils sont nés en France. Pour cela, il faut leur garantir un cadre de vie serein, la possibilité de rencontrer d'autres personnes. En ce sens, que les médias et certains politiques créent ou mettent en avant constamment des clivages et problèmes ne peut faire que du mal. C'est cela que je dénonce. On ne met pas du tout en valeur, les efforts et les difficultés que rencontrent les personnes d'origine étrangère en France qui sont bien plus fortes et récurrentes que les cas de radicalisation.
Nul doute qu'il y a une minorité de musulmans qui ont des valeurs qui peuvent poser problème ou qui créent une tension avec les valeurs démocratiques. C'est aussi le cas d'une minorité d'athées, laïcs, chrétiens ou juifs. Le blanc athée qui pense que sa fille doit faire le ménage à la maison pose également problème.
Ce qui me fait rire, c'est que les mêmes personnes qui critiquent le manque "d'assimilation" des musulmans/étrangers etc. seront les premiers à ne pas vouloir leur offrir de travail ou à les exploiter...
Réponse de Loulou Nic au Lin
le 19/06/2018 à 14:33
Message posté par Carpet crawler
MMmm Jamais vu Charlie critiquer les colons israéliens et il me semble qu'ils étaient les premiers à critiquer Dieudonné.
Charlie a toujours été raciste et les attentats contre eux leur ont donné un véritable blanc-seing.
C'est tout le problème face à la critique de l'Islam et de l'Islam radical, elle doit se faire mais se fait toujours avec agenda teinté de racisme.

Quand Biraben s'offusque de la vision d'une fille de 8 ans voilée, je trouve absolument légitime mais quand juste avant, elle prend la défense de Polanski, violeur de fillettes, je me pose des questions.

Quant au dessin sur Halep, c'est une honte, c'est pour moi un j torchon d’extrême-droite qui se revendique de gauche, sans aucun doute possible.
Et oui, le Jamel Comedy Club, c'est du racisme où là encore, les origines des mecs leur donnent un blanc-seing pour s'adonner au racisme.
De toute façon, c'est leur seul ressort humoristique.


Message posté par thiam99
Tu as répondu exactement ce que je voulais répondre


N'importe quoi.

Faut peut être lire Charlie avant de dire des âneries pareilles. Les mecs ont fait des paquets de dessins pour critiquer la politique d'Israël.

Et je savais pas que le fait de critiquer l'islam ou l'islamisme c'était du racisme.
Ah mais j'avais oublié maintenant pour couper court à tout débat on accuse de racisme, ça évite d'argumenter.

Ou alors on compare avec une situation qui n'a rien à voir (Voiler des enfants/Affaire Polanski)

Et à la fin Charlie qui fait un dessin de merde sur Halep est forcément un torchon raciste, cqfd.

Et ben les gars c'est du beau raisonnement que vous faites. Vous pouvez postuler chez les grandes gueules sur RMC, vous serez à l'aise.
Ce message a été modifié 7 fois.
Réponse de thiam99
le 19/06/2018 à 15:22
Pour le coup, RMC diffuse à longueur de journée une idéologie néo-poujadiste contre les fonctionnaires, les chômeurs, les fainéants, les impôts, les services publics, sans aucun soucis, ni jamais de contradicteurs. En guise de "débat" et "pluralisme", ils vont même jusqu'à débaucher des profs ou cheminots qui scient la branche sur laquelle ils sont assis. Et, j'écoute souvent pour les émissions de football en m'énervant à chaque fois que j'entends des absurdités de Brunet, Bourdin and Co.
Réponse de Elcocolonel
le 04/07/2018 à 19:40
https://www.humanite.fr/modele-social-l … ion-657752

c'est vrai, sécu c'est trop ancien monde.
Réponse de Naturezza
le 04/07/2018 à 20:16
Tu ne crois pas si bien dire.
Ce système était beaucoup plus adapté au temps où la majorité du peuple mourrait sans avoir eu le temps de développer tout un tas de maladies chroniques.
Mais ça reste l'un des meilleurs système de santé du monde, ça serait bien qu'on le sauvegarde plutôt que de le faire péter.


Dans le genre ancien monde sinon, un délinquant se fait abattre et des cités s'embrasent du coté de Nantes. C'est tellement 2005.
Ce message a été modifié.
Réponse de Manalas
le 04/07/2018 à 20:31
Message posté par Elcocolonel
https://www.humanite.fr/modele-social-la-macronie-veut-supprimer-la-secu-de-la-constitution-657752

c'est vrai, sécu c'est trop ancien monde.


Je ne comprends pas l'analogie faite au modèle anglo-saxon (britannique en réalité).

Le modèle anglo-saxon c'est certes celui de la "protection sociale" mais contrairement à ce qui y est dit, c'est le modèle de l'universalité, basé sur l'impôt, à l'origine peu ou pas privatisé. Contrairement au modèle allemand fondé sur la cotisation.

Le terme de sécurité sociale n'est d'ailleurs pas consacré dans la Constitution belge, le système est pourtant l'un des meilleurs (en terme d'efficacité, pas d'efficience) et les plus généreux du monde tandis que sa consécration est passé par des voies de traverse.

Après, je me fais l'avocat du diable, il semble évident que le modèle de Macron n'est pas extensif.
Réponse de Elcocolonel
le 05/07/2018 à 10:33
Message posté par Manalas
Je ne comprends pas l'analogie faite au modèle anglo-saxon (britannique en réalité).

Le modèle anglo-saxon c'est certes celui de la "protection sociale" mais contrairement à ce qui y est dit, c'est le modèle de l'universalité, basé sur l'impôt, à l'origine peu ou pas privatisé. Contrairement au modèle allemand fondé sur la cotisation.

Le terme de sécurité sociale n'est d'ailleurs pas consacré dans la Constitution belge, le système est pourtant l'un des meilleurs (en terme d'efficacité, pas d'efficience) et les plus généreux du monde tandis que sa consécration est passé par des voies de traverse.


je pense qu'il a plutôt en tête le modèle américain d'assurances privées que celui britannique. m'enfin je me fais là l'avocat d'un communiste !

sinon pour la Belgique et la sémantique, disons que j'imagine bien que c'est un procès d'intention aussi qu'on fait, c'est "juste" un changement de mots, ça peut aller dans tous les sens (comme concrètement l'est le système belge). cela dit, il me semble quand même que la sécurité semblait plus extensive et que c'est pas les inspirations flamandes et wallonnes que visent la Macronie.

Connectez vous pour participer à cette discussion

Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 77
Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
Hier à 14:14 La statue de Falcao 32 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 47