1. //
  2. // 23e journée
  3. // Bayern Munich/Schalke (5-1)

Plus personne ne reverra le Bayern

Schalke a vrillé contre le Real et a recommencé contre le Bayern. Une défaite 5-1 à l'Allianz Arena qui confirme que le FCB est un monstre constant. Si même les clubs du top 4 de Bundesliga perdent tous leurs moyens contre eux, il n'y a rien à faire. Le Bayern a 20 points d'avance.

Modififié
6 57
Bayern Munich - Schalke : 5-1
Buts : Alaba (3'), Robben (15', 28', 77'), Mandžukić (24') pour le Bayern. Rafinha (csc, 64') pour Schalke.

À la mi-temps, la télévision allemande montre des images de Leon Goretzka, assis sur un banc de l'Allianz Arena. À ses côtés, la psychologue de Schalke n'a pas l'air d'avoir les mots pour le réconforter. Car le petit prodige issu de Bochum a eu le triste privilège de sortir du terrain après seulement 30 minutes de jeu, épuisé, sonné, perdu. Trente minutes durant lesquelles son équipe a pris le bouillon et quatre buts, sans jamais (ou peu) voir le ballon. Le Bayern est impressionnant et surtout Schalke n'y est pas, sans agressivité, sans envie, sans espoir.

Schalke avait déjà la trouille en venant à Munich. La raclée infligée par le Real sur le terrain de Gelsenkirchen, devant les yeux de l'Europe du foot, a fait des dégâts à cette équipe pourtant en forme. Les Königsblauen ne veulent éviter qu'une chose : revivre une soirée aussi cruelle et catastrophique. Alors toute l'équipe se place très bas, se gare devant son but et attend le Bayern. Tant mieux pour les Bavarois qui aiment redoubler les passes en attendant qu'une faille s'ouvre. Et les failles sont là : Goretzka et Neustädter perdent un ballon dont profite Robben, Höwedes défend de loin sur Alaba qui catapulte son centre sur la tête de Mandžukić, Matip laisse Robben prendre possession du ballon et filer vers le doublé... Ajoutez à cela le coup franc dévié d'Alaba, et le Bayern en est déjà à 4-0.

Schalke déroute, Schalke chemin

Après 35 minutes, les olés tombent déjà de l'Allianz Arena. Schalke va pourtant offrir un peu de mieux, par la suite. La fin de la première période signale le réveil de 04, la suite le confirme. L'équipe est mieux placée et joue enfin les duels. Draxler peut se jouer de Schweinsteiger par moment et alerter Huntelaar. Mieux, les coups de pied arrêtés obtenus dans la moitié de terrain de Munich permettent à Schalke de se montrer un peu plus à son avantage. Et les anciens du club se chargent alors de réduire la peine, l'ex-Schalker Rafinha trompant l'ancien Knappen Neuer suite à un corner. Mais pas de tromperie, les Bleus sont encore malades. Kevin-Prince Boateng file un ballon en retrait mortel à Papadopoulos, contraint à la faute et puni par un doublé penalty-carton rouge, dont Robben se charge.

Pas de tromperie non plus, ce résultat doit beaucoup aux qualités du Bayern Munich et au talent d'Arjen Robben, qui a fait de la défense adverse sa chose tout au long du match. Au final, c'est un triplé pour le Néerlandais et un signal pour la concurrence dans le club. Robben n'est pas fini, loin de là. Robben peut encore apporter beaucoup, même dans le système voulu par Pep Guardiola. La première mi-temps a prouvé également le plaisir des joueurs munichois, toujours en mouvement, prêts à aider leurs partenaires et fêtant les buts en équipe. Stefan Effenberg avait prévenu avant la rencontre : « Ce n'est pas un choc. Il y a un monde entre ces deux équipes. » Et dans son monde, le Bayern a l'air bien seul.

Les équipes :

FC Bayern : Neuer – Rafinha, Javi Martínez, Dante, Alaba – T. Kroos, Schweinsteiger, Robben, Götze, Thiago – Mandžukić

FC Schalke 04 : Fährmann – Höwedes, Papadopoulos, Matip, Kolašinac – Neustädter, Farfan, KP Boateng, Goretzka, Draxler – Huntelaar.

Par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

floyd pink Niveau : CFA
Un gros scoop dans le titre
Syr_Odanus Niveau : CFA
2-11 à domicile en 3 jours. Dur.
Note : 2
C'est fini. La BuLi est morte avec Guardiola. Au moins, avant, le Bayern était tout puissant mais ne jouait pas au handball.
footrockeur Niveau : Loisir
Oui j'avoue que Guardiola a tué tout le plaisir qu'il y avait à regarder le Bayern.

Déjà contre Arsenal j'ai arrêté de regarder après la première mi-temps tellement je me faisais chier.
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Cette équipe est une machine. 4-0 en moins de 30 minutes, innarêtable. 20 points d'avance sur le finaliste en titre de la Ligue des Champions !

Ah, et on voit aussi que Ribery ou pas Ribery, ça change walou. Heureusement qu'il a pas eu le Ballon d'Or. Il n'est même pas le meilleur joueur du Bayern, des mecs comme Neuer, Lahm ou Robben sont bien plus importants et valuable que lui
floyd pink Niveau : CFA
Message posté par RadamelFalcao
Cette équipe est une machine. 4-0 en moins de 30 minutes, innarêtable. 20 points d'avance sur le finaliste en titre de la Ligue des Champions !

Ah, et on voit aussi que Ribery ou pas Ribery, ça change walou. Heureusement qu'il a pas eu le Ballon d'Or. Il n'est même pas le meilleur joueur du Bayern, des mecs comme Neuer, Lahm ou Robben sont bien plus importants et valuable que lui


ça change walou ce que tu dis
Y avait pas des types par ici qui disaient début janvier que la Bundesliga était intéressante ? Je m'en souviens c'était l'époque où le Bayern n'avait que 7 points d'avance sur Leverkusen.
Bon bah y a pas grand chose à dire. Quand même moins déshonorant que contre le Real, les joueurs ont pas autant abandonnés cette fois-ci.
Sinon, même si la passe de Boateng en retrait c'était clairement du n'importe quoi, voilà le beau plongeon de Mandzukic.
Message posté par Syr_Odanus
2-11 à domicile en 3 jours. Dur.


Ben non, c'était à Munich.
20 points d'avance avec autant de maîtrise. C'est du barbarisme.
Perceval de Galles Niveau : Loisir
Message posté par Charrua
C'est fini. La BuLi est morte avec Guardiola. Au moins, avant, le Bayern était tout puissant mais ne jouait pas au handball.


Ok contre Arsenal le match était vraiment chiant. Mais tu trouves que celui-là aussi? Perso j'ai grave kiffé aujourd'hui, l'équipe m'a déjà plus fait penser au style de l'année dernière.
Matos_de_blackos Niveau : DHR
Nice pic.
A part qyuelques journalistes français, qui est le fou en Europe pour penser que Robben était fini?
A un moment, durant la première période, j'ai cru qu'il était partout, il jouait à tous les postes, un truc de oufs!
En tout cas, j'ai compris une chose, Robben et Pascal OP sont la même personne!
Frenchies Niveau : CFA
Ca me fait vraiment penser que la VRAIE perf de ces quarts de finale aller de C1, c'est celle du BARCA.

Sinon ce bayern est monstrueux ... 2 défaites et 2 nuls en 38 matchs cette saison.
sickkkk !
rien à faire du côté de la bundesliga, si ce n'est attendre quelques saisons que certains cadres soient crâmés.
Clemuntinho Niveau : CFA
Note : 2
En même temps, pratique quand on pille ses principaux rivaux !
Ca fait peur quand même Leverkusen et Schalke en 1/8e de la LDC...
En quoi ils pillent? Les autres clubs sont bien content de ramasser le chèque quand ils vendent leurs joueurs na? Donc qu'ils ne chialent pas.
Ça serait dingue que le Bayern refasse le triplé
Il va jouer à la place de qui Franky quand il va revenir de blessure ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 57