1. // CAN 2010
  2. // Demi-finale
  3. // Egypte/Algérie 4-0

Plus forts, les Pharaons...

Tout a basculé à la 38ème avec une double peine : penalty victorieux (1-0) pour l'Egypte et expulsion de Halliche. Deux décisions qui feront débat. Reste que les Pharaons, dominateurs d'entrée de jeu, ont mérité leur qualification face à des Algériens dépassés par l'enjeu. Les Égyptiens retrouveront dimanche en finale la Black Star du Ghana, vainqueur du Nigeria 1-0...

Modififié
0 9
Juste jeter un œil sur la fiche technique d'après-match : elle parle d'elle-même. Tout le flanc gauche algérien est décimé. Halliche (défenseur axial gauche) expulsé à la 38ème. Belhadj (latéral gauche), expulsé à la 70ème. Enfin, Karim Ziani (milieu gauche), au rendement insuffisant... Ce vieux renard de Shehata avait sûrement bien remarqué que le point faible des Fennecs, c'était leur flanc gauche. On l'avait annoncé ce matin : Belhadj est souvent en retard au marquage, défaillant en couverture, donc ouvrant des espaces à l'adversaire. Le coach égyptien a donc envoyé El Muhammadi (un des grands hommes du match, haut la main) faire du grabuge dans ce couloir stratégique. El Muhammadi avait déjà fait un malheur contre le Mozambique sur ce flanc... Et bingo ! C'est de ce côté que les Pharaons ont sans cesse déséquilibré la ligne défensive adverse, l'axe et le flanc droit algériens étant beaucoup trop imperméables. Les Égyptiens se sont donc offert un débouché à leur domination territoriale incontestable pendant toute la première mi-temps, forçant les Algériens à reculer et à subir. C'était gagné pour les Pharaons : leur milieu s'était imposé sur celui des Fennecs. Des Fennecs qui ne seront jamais entrés dans le match.



Du coup, maîtresse du jeu et du milieu, on se doutait que l'Égypte se créerait en premier des occasions. Première alerte avec un tir de Meteeb à la 24ème bien repoussé par Chaouchi en pleine détente. Puis vint la fameuse 38ème : sur une balle en profondeur, Meteeb pénètre en course dans les 16 mètres algériens. Une charge a priori régulière sur un tacle de Halliche qui touche bien le ballon en premier se transforme en penalty pour l'arbitre... Ce dernier distribue en même temps un deuxième carton jaune au stoppeur algérien qui voit rouge (en qualité de dernier défenseur) : double peine ! Hosni transforme en deux temps à ras de terre après avoir marqué un court arrêt avant sa frappe : 1-0 et 11 contre 10 pour l'Égypte. L'Algérie accuse le coup. Chaouchi est furieux après l'arbitre pour la filouterie d'Hosni et ramasse un jaune. Des soupçons sur l'arbitrage... A tort ou à raison, les Algériens s'estiment victimes d'une injustice. D'autant plus qu'ils ressassent certaines décisions antérieures qui ont souvent été favorables aux Égyptiens... Pas entièrement faux, mais la mi-temps arrive sans que les Fennecs se soient montrés dangereux une seule fois. Ils ne sont toujours pas entrés dans le match alors que les Égyptiens contrôlent la partie.



La deuxième mi-temps s'équilibre, avec des Fennecs courageux et plus entreprenants. Mais on sent que la longue expérience des Égyptiens, rompus aux demi-finales au couteau, à la gniac et au sang-froid leur profitent. Ils font tourner comme ils l'ont toujours (bien) fait. Un super coup franc bien placé aux 20 mètres pour les Fennecs, à la 60ème... C'est le moment ou jamais. Yebda tire, mais en face c'est El Hadary, le meilleur portier africain encore en grande forme ce soir : ce dernier se détend et repousse la frappe partie à ras du poteau... La fatigue et les espaces qui se creusent ouvrent des boulevards aux Égyptiens. Exploit personnel de Zidan qui shoote du gauche plein axe sous la barre : 2-0 (65ème). L'Algérie est KO dans le jeu. Elle va l'être dans la tête : Belhadj tacle les deux pieds décollés du sol et par derrière son pire ennemi de la soirée, El Muhammadi. Carton rouge direct et expulsion (69ème). L'Algérie joue à neuf. Maîtres de leurs nerfs comme toujours, les Pharaons restent calmes et ne répondent pas aux coups de Fennecs impuissants. Abdul-Shafi (81ème) porte l'estocade à 3-0 (81ème) et dans les arrêts de jeu, Naguy achève le boulot, 4-0 score final. Entre ces deux derniers buts, Chaouchi a lui aussi pété les plombs en lattant Gedo au genou, deuxième jaune et expulsion (88ème). L'Algérie finit à huit. Triste spectacle.



Tranquille comme le Nil, l'Égypte a maîtrisé la partie et a mérité sa victoire, même si le score ne reflète pas l'écart entre les deux pays. Les Pharaons déroulent depuis quatre ans et deux CAN des larges méandres qu'ils ponctuent parfois de tourbillons qui entraînent leurs adversaires par le fond. L'Algérie s'est à son tour noyée après le Nigeria, le Bénin, le Mozambique et le Cameroun. Il ne faut pas accabler les Fennecs qui ont tout simplement craqué après avoir pris ce match par le mauvais bout. Beaucoup n'ont pas été à la hauteur : Meghni, encore une fois, a été le plus décevant. Au milieu, Mansouri, Yebda et Matmour n'ont pas autant pesé que contre les Ivoiriens. On ne revient pas en triomphateurs dans les grandes compétitions internationales après une trop longue absence. La dernière CAN de l'Algérie remonte à 2004 (quarts de finale), c'est proche et si loin à la fois. Tout le contraire des Égyptiens, paramétrés CAN, formatés CAN, brevetés CAN : 5 étoiles sur le maillot et 18 victoires d'affilée dans la compète, série en cours : ça, ça veut vraiment dire quelque chose.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Y'en a vraiment marre de cette putain d'équipe d'Égypte, ils nous font le coup à chaque CAN !!!!! Après la honteuse victoire contre le Cameroun en finale y'a 2 ans, la mascarade du Caire et ce soir...ça commence à faire beaucoup. Heureusement que cette équipe n'est pas à la coupe du monde, c'est l'antithèse des valeurs que porte cette compétition, tout n'est qu'anti-jeu, magouilles et j'en passe...
Merite sa victoire ??? c'est honteux un pénalty normalement non valable, une 1ere expulsion litigieuse qui va tout bouleversé...L'egypte n'a rien montré ...allez le ghana et vive l'algerie
Je n'ai pas encore lu l'article. Mais j'ai lu un commentaire qui m'a fait "LOLER" :
"Heureusement que cette équipe n'est pas à la coupe du monde, c'est l'antithèse des valeurs que porte cette compétition, tout n'est qu'anti-jeu, magouilles et j'en passe..."

La CAN 2010 a démontré ses valeurs. De la magouille et l'anti jeu. Faut juste arrêter de croire que le football est un monde merveilleux. Remember Angola - Algérie : 0-0 Ciao Mali. Les magouilles, on en a vu pas mal durant cette CAN Angolaise.

Alors oui l'Egypte, comme la plupart des grands clubs, semble bénéficier de mansuétude de la part du corps arbitral. Oui, mais les pro algériens, faut arrêter de vous tripoter la nouille. Votre équipe est nulle à chier. et un retour sur terre vous fera le plus grand bien à 6 mois de la World Cup.
L'Egypte est une équipe de coupe. Capable sur une courte période de faire des grands matchs (remember Confédération's Cup vs Italia) mais incapable sur la durée d'enchainer les bons matchs et d'emmagasiner les points.
Aller, sans rancune mes loulous, et faites comme Henry, GARDEZ LA MAIN FERME ;)
La preuve que certains ne connaissent rien à la CAN, mais vraiment absolument rien, l'Égypte remporte la CAN à chaque fois de manière très étrange sur des décisions arbitrales trop litigieuses pour n'être que des faits de jeu, mais c'est sûr que si on croit qu'on s'y connait alors qu'on matte le tout sur infosport l'observation ne peut être que faussée. Je ne tolère pas l'attitude de l'Algérie et de l'Angola, mais l'Égypte c'est de l'arnaque à un niveau plus élevé, faut aussi regarder la ligue des champions Africaine mais là j'en demande beaucoup trop, soit on s'y connait soit on arrête de s'opposer juste pour le fait de dire le contraire.
Tu connais surement tout mieux que nous... mais les règles du foot on les connait et à partir de là, les expulsions ne sont pas injustifiées. Seul le penalty devrait être retiré. Les joueurs algériens ont pété les plombs et sont sortis de leur match à cause d'une fierté mal placée et leurs supporters en font autant. Tu pourras toujours nous dire que globalement l'Egypte est avantagé et si et ça, mais nous, ce qu'on a vu sur ce match, c'est surtout qu'ils étaient plus forts et meilleurs maîtres de leurs nerfs.
Ça me tue ca, les mecs qui disent qu'on devrait redescendre sur terre! Mais on est qualifié en coupe du monde! on a quand même le droit d'être heureux non? ca fait 20 piges que c'est pas arrivé! Je crois que nous voir heureux ca en fait chier plus d'un... bref je vais pas tomber dans la paranoïa grossière... Alors certes les joueurs algériens ont un peu péter un câble pour certains, mais Belhadj et Chaouchi c'était leur 1ere CAN en gros leur première compétition internationale, ils sont jeunes on peu au moins comprendre! J'ai vu des Totti, des Zidane et autre qui ont fait la meme alors qu'ils avaient beaucoup plus expérience! Mais je vous l'accorde ils l'ont fait, par contre dire que l'Egypte est une grande équipe africaine c'est vraiment ne rien connaitre au football africain, mais bon c sur que lire le direct live de l'équipe ca forge une culture foot... Bref ca reste que du sport...
Franchement M.Ghemmour vous avez une manière très très très subjective de traiter les matchs de l'Algérie
Jcomprends pas du tout où tous les algériens voient un arbitrage scandaleux du Béninois Kodja, IL Y A INCONTESTABLEMENT FAUTE sur le penalty et en tant que dernier défenseur c tout à fait normal qu'il y ait rouge
Enfin faut surtout pas oublier que l'algérie est passée grace à une erreur d'abritrage contre la CIV
One, Two, Three, viva... bah l'Egypte
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le Ghana en finale
0 9