Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Plus de réseaux sociaux pour la Squadra

Modififié
Cesare Prandelli en a marre des polémiques dues à l'utilisation compulsive des réseaux sociaux de ses joueurs.

En direct sur la RaiSport, le sélectionneur de la Squadra Azzurra s'est emporté : « Pendant la Coupe du monde, nous allons interdire les réseaux sociaux, et nous réfléchissons à le faire dès maintenant. » Pour comprendre ce coup de gueule, il faut remonter au dernier tweet de Mario Balotelli.

Les médias italiens l'ont pris pour symbole de la lutte anti-mafia au moment où l'Italie voyage à Naples. Jusque-là, rien de bien méchant, au contraire même. Mais ça n'a pas plu à Super Mario, allez savoir pourquoi : « Si je suis un symbole anti-camorra ? Ça, c’est vous qui le dites. Si je viens ici, c'est que le football est beau et que je dois jouer là où on me demande de le faire. » Cette réponse n'a pas plu non plus à la presse italienne.

Ses joueurs n'étant pas capables de se gérer tout seul sur internet, Prandelli pose un filtre parental.


UB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Paulo Bento débarqué de son club chinois il y a 2 heures Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 3
Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur