Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 34ème journée

Plus c'est long, plus c'est bon

Montpellier avance ses pions, Paris répond. Avec violence. Lille suit le rythme. Lyon gagne dans la douleur et Marseille s'écroule. Pourtant, rien n'est encore joué. Que ce soit pour le titre, le podium, la course à l'Europe ou même le maintien.

Modififié
Eden, on t'aime

16 buts, 13 passes décisives, une classe indéniable la chique aux pieds. Eden Hazard vit pourtant ses derniers moments en Ligue 1. Mais le Lillois ne fait pas les choses à moitié. Contre Dijon, alors que les Dogues étaient réduits à dix, le Belge a tout fait. Tout d'abord, il s'occupe du dressage : conduite de balle bourgeoise, dribbles courts, accélérations infernales. Pour le plat de résistance, une offrande. Un caviar. Pour Rio Mavuba, qui claque son premier but de la saison – profitez-en, Rio marque autant de buts que Toulalan. Enfin, avant de se faire détruire la cheville par Bennard Kumordzi, le Belge en a profité pour fixer Baptiste Reynet et l'ajuster du droit avant la pause. Vraiment, le numéro 10 des Dogues est un génie. On avait sans doute jamais vu un tel talent brut depuis Ronaldinho. Même si sa participation au prochain match est encore en suspens (face à Paris), Eden a déjà griffé la Ligue 1 de son empreinte. D'ici un mois, il faudra sortir le chéquier pour se l'arracher. Et à l'allure où il va, il n'est pas impossible que les Dogues soient la bonne surprise de cette fin de saison. Après tout, il n'ont que sept points de retard sur Montpellier...

Pour l'OM, le plus dur, ce n'est pas la chute...

... c'est l'atterrissage. Cousin Hub' avait raison. Et ce, dès le début des années 90. Douze matches sans victoire en championnat, c'est du jamais vu pour Marseille. Ou presque. Encore battu à Bordeaux où les Olympiens repartent bredouilles depuis 1977, les ouailles de Didier Deschamps ne sont toujours pas guéris. Pis, ils ne sont toujours pas assurés – mathématiquement - du maintien. A priori, pas de souci de ce côté-là, mais le collectif part clairement en sucette. Sans être géniaux, les Bordelais se sont amusés avec l'arrière-garde olympienne. Maudits pour être maudits, Mbia s'est blessé et Didier Deschamps s'est fait mettre en boite par Tony Chapron. Oui, l'arbitre. Croisant l'homme en noir dans les couloirs à la fin du match, Deschamps raconte l'anecdote en conférence de presse. « J'ai dit à M. Chapron en rentrant dans le tunnel qu'il nous avait oublié deux penalties, qu'il avait été mauvais. Il m'a répondu : "Comme vous" » . Ambiance. Décidément, elle va être longue la fin de saison olympienne...

Montpellier - Paris, à qui gagne-gagne

Montpellier n'a pas bien joué contre Valenciennes mais a gagné. A La Mosson, les ouailles de René Girard sont imprenables. Personne ne fait mieux en France. Voire en Europe. En claquant un caramel en tout début de match, les Héraultais se sont mis à l'abri, sans pratiquer leur meilleur football, mais en faisant preuve d'une certaine capacité de résistance à la pression. Une semaine après la défaite à Lorient, Montpellier s'est rassuré et continue sa fuite en avant. Une folle course que le Paris-SG tente de suivre. Vexés par leur piètre performance auxerroise de la semaine précédente, les Franciliens se sont vengés sur Sochaux. Un set de tennis dans la tronche pour les homme d'Eric Hély (6-1) et une armada offensive au diapason (Pastore, Menez et Nenê ont marqué). Même Sylvain Armand a claqué son petit pion. En soignant le style, la différence de buts et son schéma tactique (pas d'avant-centre dans le XI), Carlo Ancelotti a repris la barre du navire francilien. Jusqu'à quand ?

Saint-Etienne, pour rêver. Oui, mais à quoi ?

On pourrait se palucher sur les stats d'Aubameyang (13 buts), sur le nombre de montants touchés par Sako ou sur les kilomètres avalés par Clément, on en arriverait au même point : Saint-Étienne est bluffant. Samedi, les ouailles de Christophe Galtier se sont amusées avec le SM Caen d'un Franck Dumas pas très inspiré (trois changements à la pause alors que le score n'était que de 0-1). Quatre buts marqués à l'extérieur plus tard et une prestation exceptionnelle de Josuha Guilavogui (ah, ses passes dans les intervalles, quel régal...), les Verts se retrouvent sixièmes à trois points du voisin lyonnais. Une place qui ne donne droit à rien. Mais les Verts peuvent d'ores et déjà sortir le champagne. Leur saison est un succès. Réussir à faire de Mignot, Aubameyang ou Clément de vrais bons joueurs de football, ce n'est pas donné à tout le monde.


En bref

Dennis Oliech a été expulsé pour avoir dit le mot "fuck". Grossier personnage.
Evian alignait quatre Danois contre Toulouse (Andersen, Wass, Kahlenberg et Poulsen). Pour le coup, l'entraîneur-adjoint de la sélection, Torben Storm s'était même déplacé en Haute-Savoie.
C'est la troisième fois de la saison que Bordeaux ouvre le score dans la première minute. Éjaculateur précoce.
Souleymane Camara a claqué son huitième but de la saison. Tous à domicile.
Brest est devenu relegable, c'est Ajaccio qui reprend la première place de non relégable. Il y a quatre points entre le 19eme et la 12eme.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall il y a 7 heures La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) il y a 16 heures La drôle de liste d'invités de la finale 35
Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 67 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3