1. // FIFA
  2. // Élection
  3. // Président

Platini, président de la FIFA ?

Modififié
4 18
Michel Platini s'est confié dans les grandes largueurs aujourd'hui dans les colonnes du journal L'Équipe.

L'actuel président de l'UEFA y parle de son avenir qui pourrait bien s'écrire dans les bâtiments de la FIFA à Zurich en Suisse : « Je suis en train de réfléchir si c’est bien ou pas bien. Je dois me convaincre, comme je me suis convaincu de briguer la présidence de l’UEFA, que j’ai envie d’aller à la FIFA. L’UEFA et la FIFA, ce n’est pas le même monde. (…) Je dois me convaincre que c’est mon destin. » Les élections à la FIFA sont prévues pour 2015 et Sepp Blatter s'est montré assez évasif quant à une réélection. « Il a dit que j'étais son candidat naturel, même s'il n'y a pas de deal entre nous. »

Avant cette lutte de pouvoir, Michel veut peaufiner son bilan à l'UEFA : mettre en place le fair-play financier et surtout, apporter un peu de morale dans le marché des transferts : « On est revenu cinquante ans en arrière. Maintenant, les joueurs n’appartiennent parfois même plus à des clubs, mais à des sociétés financières, voire à des personnes. Aujourd’hui, le footballeur est devenu un mec que l’on doit transférer. Car derrière, il y a des commissions. Le footballeur est devenu un produit, et cela ne me plaît pas du tout. » EA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dany Meullins Niveau : District
Le même discours que celui tenu par papa Thauvin, hier.

Une candidature commune Platini/Tonton Adil ?

...

Ceci dit, je sais pas depuis quand il est à la tête de l'UEFA, mais je crois pas avoir vu l'ombre d'une réforme "morale" sous son mandat. Kif kif pour le jeu.

La posture du chevalier blanc est plutôt usurpé. C'est pas Socrates, le gars.
Non, c'est gentil, mais on s'en passera très bien!
Il serait même capable d'attribuer l'organisation de la coupe du monde aux Iles Feroé pour être élu par les petites sélections...
Merci de s'être proposé quand même
"Je dois me convaincre que c'est mon destin."

C'est bien d'essayer de faire de jolies phrases Michel, mais en l'occurrence celle-ci ne veut rien dire. "Non-sens", qui a dit "non-sens"?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Hoeneß vote Ribéry
4 18