Platini moque les Etats généraux

Modififié
0 0
Afin de teaser l'interview de Platini par Bietry diffusée sur Lequipe TV ce soir à 19 heures, L'Equipe du jour balance quelques extraits bien sentis.



Comme d'habitude, le président de l'UEFA tape sur l'arbitrage vidéo : « Si on fait la technologie, ce n'est plus notre football, c'est Playstation » . Plus couillue, en revanche, la critique des Etats généraux du foot français voulus par Sarkozy, qui commencent aujourd'hui, verse dans l'ironie : « J'étais absolument contre. Tout ça parce que quatre mecs ne descendent pas d'un bus ! Il vaut mieux leur apprendre à descendre d'un bus plutôt que de faire des Etats généraux, ça va plus vite » .



Relevons aussi que, à l'heure où même les commentateurs les plus policés se permettent de parler de Domenech comme de la dernière des ordures, Michel reste fidèle jusqu'au bout : « J'ai toujours été en faveur de Raymond. Ça a été un bon entraîneur, mais je pense qu'il avait une communication de merde. Il s'est fâché avec tout le monde à cause de ça. Il a qualifié trois fois l'équipe de France, il est passé à deux doigts d'être une icône comme Aimé Jacquet » .



Deux doigts, une tête de Zidane et une barre de Trezeguet.


TP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0