1. // En route vers l'Euro
  2. // Top 100 France
  3. // n°1

Platini, le millésime 1984

Triple Ballon d'or, double demi-finaliste en Coupe du monde, légende à la Juventus Turin... Michel Platini a été un grand joueur. L'espace de deux semaines en juin 1984, il a même été divin.

Modififié
Ole Qvist, Jean-Marie Pfaff, Zoran Simović, Manuel Bento, Luis Arconada. Cinq gardiens, cinq pays différents, mais trois points communs : ils ont disputé l'Euro 84, croisé le chemin de l'équipe de France, et pris au moins un but par Michel Platini. Un record à 9 réalisations et la performance d'avoir marqué à chaque match. Dans toutes les configurations possibles : gauche, droite, tête, coup franc, penalty, en force, en finesse, avec chance... « Contrairement au Mondial 82 en Espagne ou à celui de 86 au Mexique, il est arrivé dans le tournoi à 100% physiquement » , se souvient Bernard Genghini, membre de l'épopée de l'Euro. « D'habitude, Platoche, il était bougon, il s'inquiétait de beaucoup de choses pour le bien de l'équipe, mais là, on le sentait serein, en forme. » Et alors que les Bleus sont en train de batailler face à une solide équipe danoise pour leur entrée dans la compétition, c'est le numéro 10 qui débloque la situation après un exploit personnel de Jean Tigana à la récupération. Sur un mauvais renvoi de la défense, Platini reprend sans réfléchir, sa frappe est détournée et trompe Qvist. « Cette touche de réussite est annonciatrice de la suite » , estime Ferreri, qui est alors un bleu chez les Bleus, mais a saisi que « Platoche, c'était le boss. » Pour Genghini, c'est le second pion qui l'a marqué, contre une équipe de Belgique censée être le second gros poisson du groupe, mais qui se fait victimiser à Nantes, 5 à 0. Dès la quatrième minute, Patrick Battiston envoie une mine en coup franc sur la barre, Platini réceptionne et fusille Pfaff du gauche. « La manière dont il récupère la balle et la puissance qu'il met dedans du gauche, c'est révélateur de l'énorme confiance et de l'énorme détermination qui l'habitent à ce moment. » Dans un match où la France régale collectivement, le joueur de la Juventus claque deux autres buts, un penalty du droit, et une tête. « Il en était à 4 buts en 2 matchs, on a compris qu'il était lancé dans un truc grandiose » , se resitue Genghini. « Et quand il a enchaîné un deuxième triplé contre les Yougoslaves, le doute n'était plus possible. »


« On lui donnait tout le temps le ballon »


Alors que les hommes de Michel Hidalgo sont qualifiés pour les demi-finales, ils s'arrachent tout de même pour vaincre la bande à Sušić, décidée à mourir à la tête haute. Jean-Marc Ferreri s'y revoit. « Je me souviens bien, car c'est moi qui donne le ballon à Platini sur son égalisation du gauche. » Suivie d'une tête plongeante et d'un coup franc que le capitaine avait annoncé à la pause à Bruno Bellone. Sept buts après la phase de poules, c'est du jamais vu, mais le meilleur joueur français n'a pas encore tout lâché. En demi-finale, même si le Portugal est proche de gâcher la fête, il conclut en finesse sur une offrande de Jean Tigana au bout du bout de la prolongation. « Pas le plus facile à mettre » , assure Ferreri, « car il y a la fatigue, la pression, l'enjeu, mais lui réussit le contrôle parfait, prend le temps nécessaire, et reste lucide pour lever le ballon face aux deux défenseurs portugais qui se sont retrouvés au sol. » L'Arconada du match final contre l'Espagne n'est qu'un petit coup de pouce du destin pour un joueur hors norme. « Difficile de dire si c'est lui qui a emmené l'équipe ou l'équipe qui l'a porté, mais c'était celui qui avait les clés, et toutes les conditions étaient réunies pour qu'il réussisse. » D'ailleurs pour Ferreri, s'il ne faut retirer aucun mérite à son ancien capitaine et sélectionneur, « on lui donnait tout le temps le ballon. Dès que Jeannot Tigana ou Luis Fernandez récupérait, la consigne c'était de donner à Gigi (Alain Giresse ndlr) ou à Platoche » . Pour Genghini en revanche, le doute n'est pas possible, Platini a bien enclenché une dynamique vertueuse : « Il marchait sur l'eau, il était à son meilleur niveau, et donc tout a suivi derrière. » Surtout que le numéro 10 français, entre meneur de jeu et avant-centre, « avait tout pour marquer : l'adresse, la vision, l'intelligence, le sang-froid... Et surtout il aimait ça, être en position de buteur. » 22 ans plus tard, son record de buts tient toujours, et, comme pour celui de Just Fontaine en Coupe du monde, bien malin celui qui saura prédire l'arrivée d'un challenger pour le lui contester.

Par Nicolas Jucha Propos recueillis par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Match retour des pro-Zidane contre les pro-Platini, catégorie crétins poids lourds dans 3, 2, 1...
La querelle a été vidée ce matin et les jours précédents, on dirait

En plus, la journée commence sur Roland Garros ; c'est aussi une belle manière de rien branler de son vendredi aprem
Pour l'avoir vu jouer entre 1983 et 1986 avec la juve et l'équipe de France, Platini était phénoménal (la 1ère saison de Zico à Udinese était énorme aussi), car il ne faut pas oublier qu'il jouait n°10 et qu'il avait toujours un défenseur au marquage individuel, du coup il devait parfois reculer très bas au milieu de terrain, mais dès qu'il y avait un contre à jouer il était décisif et sur les attaques placées il te lançait une chandelle qui atterrissait directement dans la course des attaquants soit il faisait un une-deux et frappait avec la précision qu'on lui connait. Et cet euro 84 est son chef d'oeuvre, mais aussi celui des Tigana, Fernandez, Giresse, Bats, Battiston, ou encore Le Roux.
Des souvenirs extraordinaires de cet euro 1984 Platini était le meilleur joueur du monde cette année là, celui capable de faire basculer un match quand l'edf avait du mal à marquer.
Message posté par toof11
Match retour des pro-Zidane contre les pro-Platini, catégorie crétins poids lourds dans 3, 2, 1...


Heureusement il reste des génies comme toi pour mettre tout le monde d'accord.
Je remets ici un commentaire d'hier sur la question de qui en première place d'un classement français.

Perso, savoir qui de Zidane ou Platini est n°1, ça m'en touche une sans me faire bouger l'autre. Les deux se défendent, même si, ayant tout juste 30 ans, Zidane m'a bien sur plus marqué.

Néanmoins, pour ceux qui crient au scandale, un point: j'ai beaucoup de fan de la Juventus autour de moi, de tous âges. Ils sont tous unanimes: Platini était pour eux clairement au dessus.
La plus belle performance individuelle dans une compétition internationale après Maradona 1986.
Le sommet
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
Message posté par toof11
Match retour des pro-Zidane contre les pro-Platini, catégorie crétins poids lourds dans 3, 2, 1...


Au moins, on a pas encore eu de Cantona dans nos rangs pour nous expliquer que ce classement était raciste.
Message posté par Cepseudonymeestdéjàpris
Au moins, on a pas encore eu de Cantona dans nos rangs pour nous expliquer que ce classement était raciste.


@ Cepsuedonyme

Bordel, tu fais pire que "Feed the Troll", toi tu cherches à les attirer :)
Message posté par Franz
La plus belle performance individuelle dans une compétition internationale après Maradona 1986.
Le sommet


Effectivement j'ai toujours pensé qu'il était même une sorte de synthèse de Maradona et Just Fontaine sur cette compétition (meilleur jouer All time et meilleur buteur All time de la compétition).

Sans relancer l'éternel débat, Zidane n'a jamais atteint ces sommets-là, et surtout ne l'a jamais répéter 5 matchs durant.
En France , et on avait échangé là-dessus, beaucoup considèrent que si la Coupe du Monde avait eu lieu en 1984, la victoire de l'EDF 1998 n'aurait pas été une première.
On ne saura jamais... Tant d'équipes théoriquement championnes du monde peuplent les cimetières du football.
Barry Allen Niveau : CFA
Message posté par Phil...
Je remets ici un commentaire d'hier sur la question de qui en première place d'un classement français.

Perso, savoir qui de Zidane ou Platini est n°1, ça m'en touche une sans me faire bouger l'autre. Les deux se défendent, même si, ayant tout juste 30 ans, Zidane m'a bien sur plus marqué.

Néanmoins, pour ceux qui crient au scandale, un point: j'ai beaucoup de fan de la Juventus autour de moi, de tous âges. Ils sont tous unanimes: Platini était pour eux clairement au dessus.


Je pense que ça tient en partie au fait que Zidane a joué à la Juve en même temps que Del Piero. Alors que Platini lui était la véritable "star" (j'aime pas trop ce mot) de la Juve de Trappatoni.
Après il est évident que Platini a plus marqué l'histoire du club que Zidane.
Euro 84, faible niveau de jeu avec de faibles équipes... quels grands joueurs platini a affronter durant cette compet ?

Contrairement à Zidane, platini n'a jamais pu élever son niveau de jeu contre les grandes nations du foot ...que ce soit contre l’Allemagne, l'italie ou le brésil...
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
Message posté par Phil...
@ Cepsuedonyme

Bordel, tu fais pire que "Feed the Troll", toi tu cherches à les attirer :)


J'ai réalisé après coup!
Honnêtement, je voulais juste souligner de manière positive que ça pouvait être pire.

D'avance, mes excuses aux familles des victimes.
Messibocou Niveau : DHR
Message posté par Franz
La plus belle performance individuelle dans une compétition internationale après Maradona 1986.
Le sommet


Maradona 86 > Ronaldo 02 > Platini 84
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
Message posté par aerton
Sans relancer l'éternel débat, Zidane n'a jamais atteint ces sommets-là, et surtout ne l'a jamais répéter 5 matchs durant.
En France , et on avait échangé là-dessus, beaucoup considèrent que si la Coupe du Monde avait eu lieu en 1984, la victoire de l'EDF 1998 n'aurait pas été une première.
On ne saura jamais... Tant d'équipes théoriquement championnes du monde peuplent les cimetières du football.


Mort aux vaincus.
En plus l'EdF 200 était encore plus belle.

On a perdu une occasion de tirer la chasse avec ce classement.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Note : 1
Moui enfin en 1984 il a une équipe de cochon autour de lui, est au sommet de son art et n affronte pas exactement les adversaires les plus coriaces.

En 82/ 86 il passe au travers ou est sur une jambe.

Dire que sans Platini pas de Zidane bof. Je dirai plutôt sans Juve et calcio les grands champions de 98 n auraient jamais pu le cap mental propre à faire la différence.

M enfin pour certains faut surtout rester en l1 alors...
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
Message posté par Cafu crème
Dire que sans Platini pas de Zidane bof. Je dirai plutôt sans Juve et calcio les grands champions de 98 n auraient jamais pu le cap mental propre à faire la différence.

M enfin pour certains faut surtout rester en l1 alors...


Oui.
La coupe du monde on l'a doit à DD, ZZ et surtout Bosman.
Aigri-Platini, sa seule contribution c'est de tirer dans les pattes et de planter des couteaux dans le dos.

Il n'a d'ailleurs jamais pardonné à la France qu'elle préfère un autre joueur que lui.
Message posté par holden
Heureusement il reste des génies comme toi pour mettre tout le monde d'accord.


Génie, je ne sais pas, mais clairement je vais pas m'exciter si celui que je préfère est devant ou derrière l'autre.
Il y a toujours eu des bisbilles sur certains sujets, mais là, sur Platini vs Zidane, on a franchement touché le fond.
Alors que, Platini 1er et Zidane 2e ou l'inverse, la France devrait juste être fière d'avoir eu deux footballeurs d'exception comme eux.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Message posté par aerton
Effectivement j'ai toujours pensé qu'il était même une sorte de synthèse de Maradona et Just Fontaine sur cette compétition (meilleur jouer All time et meilleur buteur All time de la compétition).

Sans relancer l'éternel débat, Zidane n'a jamais atteint ces sommets-là, et surtout ne l'a jamais répéter 5 matchs durant.
En France , et on avait échangé là-dessus, beaucoup considèrent que si la Coupe du Monde avait eu lieu en 1984, la victoire de l'EDF 1998 n'aurait pas été une première.
On ne saura jamais... Tant d'équipes théoriquement championnes du monde peuplent les cimetières du football.


Ca ferait une belle idée de mini-top d'ailleurs (sans forcément faire un classement), les plus belles sélections non championnes du monde :
Brésil 82
Hongrie 54
Pays-Bas 74
Portugal 66
France 82
Brésil 50
Argentine 30
Italie 70
Espagne 34
RFA 66
Italie 94 (juste pour Baggio)
Et si on prend en compte les joueurs, j'ajouterais aussi argentine 2002
2 réponses à ce commentaire.
Hier à 14:45 Sergio Ramos acrobate en vacances 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:31 Pogba marque en dabant 49 Hier à 13:11 Le central de Kansas met une bicyclette 4 Hier à 09:33 Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 8
samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ?