Platini doute des finances du PSG

Modififié
3 98
Le président de l'UEFA, Michel Platini, se bat pour instaurer le principe du fair-play financier qui vise à interdire aux clubs de dépenser plus d'argent qu'ils n'en gagnent.

Dans un entretien publié aujourd'hui dans Le Parisien, l'ancien numéro 10 des Bleus se montre à la fois satisfait et inquiet au sujet du fair-play financier des clubs : « Les pertes cumulées des clubs européens sont passées de 1,7 milliard d'euros à 1 milliard cette année. Nous sommes donc en passe de réussir notre pari. Même si certains clubs sont toujours limite. » Dans le collimateur du président, le Paris Saint-Germain, dont il juge le modèle économique « particulier et atypique. »

Si Michel Platini se réjouit de la diminution progressive des pertes des clubs, il s'interroge sur la fiabilité du futur champion de France : « Ce contrat d'image avec QTA, l'office touristique qatarien, est innovant, c'est le moins qu'on puisse dire. Mais est-il valable ? Le montant du contrat est-il correct ? » Affirmant s'être entretenu avec Nasser al-Khelaifi et Jean-Claude Blanc (directeur général délégué du PSG), Platini poursuit : « Ils ont simplement choisi une voie pour financer leurs investissements et atteindre l'équilibre. Mais le PSG respecte-t-il pour autant les règles du fair-play financier. Pas sûr... Pas sûr du tout même. »

L'UEFA a annoncé par ailleurs qu'il y aura des sanctions « dures » pour ceux qui ne respecteront pas les règles du fair-play financier.


MH
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

George Haggis Niveau : CFA2
Tu nous les brises Michel.
Que maintenant ? T'étais plus rapide sur un terrain Michou !
Une petite interdiction de participer aux CE ça serait tellement bien.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 98