Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Planus n'est pas sado-maso

Modififié
Marc Planus est connu pour ses tacles en hauteur, mais pas que. Le défenseur central bordelais, qui n'a pas la réputation de fuir ses responsabilités, passe aussi souvent pour le mec qui assume. Et avant de recevoir Nancy (ce soir à 20h00), il a une nouvelle fois assuré.

« À chaque fois que je n'ai pas joué, c'est parce que je ne méritais pas de jouer, a confié le taulier de l'effectif aquitain. Il y a parfois des joueurs qui sont frustrés parce qu'ils estiment qu'ils mériteraient d'être sur le terrain, mais moi, quand je n'y suis pas, c'est parce que la fois d'avant, je n'ai pas été bon, a-t-il reconnu. C'est ça le haut niveau… Et quand tu es moins performant, tu joues moins. C'est une réalité ; à moi de me battre pour jouer plus souvent. »

Et pas question de se réfugier derrière les mauvais résultats de l'équipe pour se soustraire à ses manques. « Non, non, ce n'est pas le collectif, c'est une performance individuelle qui a été négative, tout simplement. » Pensionnaire des Girondins depuis l'âge de huit ans, et contractuellement jusqu'en 2015 encore, Planus accepte les mises à l'écart infligées par son entraîneur.

« Je n'ai jamais demandé d'explication et, dans toute ma carrière, je ne suis jamais allé dans le bureau d'un entraîneur pour savoir pourquoi je ne jouais pas, affirme-t-il. À part tomber sur un tordu (sic), s'il ne te fait pas jouer, c'est parce que tu n'es pas bon. À 31 ans, j'ai pas besoin qu'on vienne me dire que c'est de ma faute… Si ça l'est, je le sais. Je ne suis pas sado-maso non plus ! »


Pourtant, à rester aussi longtemps aux Girondins, on pourrait le penser… LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17
À lire ensuite
Beckham sur le départ ?