Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options

Planus et les brebis galeuses

Modififié
C’est presque passé inaperçu, mais le mot a été lâché. Par Marc Planus, un vieux de la vieille. Si le truc n’a ni fait le buzz, ni l’effet d’une bombe, il mérite que l’on s’attarde un peu dessus. Le défenseur bordelais a reconnu que, lors de la période – dite – dorée de l’ère Laurent Blanc (champion de France 2009, notamment), certains éléments de l’équipe ne tiraient pas dans le même sens que d’autres. Pire, il les a qualifiés de « brebis galeuses » .

« Je ne pense pas et je n’espère pas que les joueurs aient pour l’instant la tête ailleurs. Autant avec Laurent Blanc, certains avaient des ambitions individuelles importantes, comme l’échéance de la Coupe du monde qui arrivait en fin de saison (2010), et même pour lui qui allait probablement partir en sélection, autant ce groupe-là était sain. Mais actuellement, il l’est encore plus car il n’y a pas ce côté carriériste » , explique l’arrière central avant de détailler le propos. Parce qu’évidemment, ça demandait éclaircissement.

« Il y a de gentils mecs dans cette équipe, ça nous joue des tours parce qu’on manque parfois de caractère, mais l’avantage, c’est qu’il n’y a jamais rien de malsain dans le vestiaire, confie-t-il. Je pense que ce groupe n’est pas calculateur, et ça ne jouera pas sur la fin de saison, poursuit-il. Quand on a des groupes carriéristes, il y a aussi deux ou trois brebis galeuses… Et là, attention ! Si elles tirent le groupe vers le bas, c’est pas pareil. Au moins, là, c’est neutre. Alors, ça manque de piment, mais c’est rarement négatif, et moi, je préfère. »


Sinon, Planus n’a pas voulu communiquer l’identité des brebis galeuses en question… Dommage. LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié