Planus et les brebis galeuses

Modififié
1 11
C’est presque passé inaperçu, mais le mot a été lâché. Par Marc Planus, un vieux de la vieille. Si le truc n’a ni fait le buzz, ni l’effet d’une bombe, il mérite que l’on s’attarde un peu dessus. Le défenseur bordelais a reconnu que, lors de la période – dite – dorée de l’ère Laurent Blanc (champion de France 2009, notamment), certains éléments de l’équipe ne tiraient pas dans le même sens que d’autres. Pire, il les a qualifiés de « brebis galeuses » .

« Je ne pense pas et je n’espère pas que les joueurs aient pour l’instant la tête ailleurs. Autant avec Laurent Blanc, certains avaient des ambitions individuelles importantes, comme l’échéance de la Coupe du monde qui arrivait en fin de saison (2010), et même pour lui qui allait probablement partir en sélection, autant ce groupe-là était sain. Mais actuellement, il l’est encore plus car il n’y a pas ce côté carriériste » , explique l’arrière central avant de détailler le propos. Parce qu’évidemment, ça demandait éclaircissement.

« Il y a de gentils mecs dans cette équipe, ça nous joue des tours parce qu’on manque parfois de caractère, mais l’avantage, c’est qu’il n’y a jamais rien de malsain dans le vestiaire, confie-t-il. Je pense que ce groupe n’est pas calculateur, et ça ne jouera pas sur la fin de saison, poursuit-il. Quand on a des groupes carriéristes, il y a aussi deux ou trois brebis galeuses… Et là, attention ! Si elles tirent le groupe vers le bas, c’est pas pareil. Au moins, là, c’est neutre. Alors, ça manque de piment, mais c’est rarement négatif, et moi, je préfère. »

Sinon, Planus n’a pas voulu communiquer l’identité des brebis galeuses en question… Dommage. LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Plasil Power Niveau : CFA
La première brebis galeuse c'est Planus. Et vu son poids il compte pour deux. Ça fait donc des brebis galeuses.
Allez Marc, il faut partir maintenant. Dépêche toi, sois discret, et on passe l'éponge. Sans rancune mec (enfin quand même un peu, si).
JaphetN'Doram Niveau : CFA
Bon, si on résume,

Panus préfère finir trois saisons de suite entre la 5e et la 9e place avec un groupe très sain, sans problème, plutôt que finir champion avec "deux ou trois brebis galeuses"

Bon...
gregoirelenormand Niveau : DHR
Il parle de Gourcuff, Diarra voir tremoulinas la non? Les autres n'avait pas de CDM en objectif.

Si qq1 se souvient mieux de l'equipe
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 11