1. //
  2. // Supporters
  3. //

Modififié
0 11
Interdits de déplacement à Evian la semaine dernière à la demande de la division nationale de lutte contre le hooliganisme (DNLH), plusieurs dizaines de supporters parisiens avaient finalement réussi à se rendre à Annecy et à assister à la rencontre.

Une occasion de tailler le Commissaire Antoine Boutonnet, à la tête de la DNLH, avec une banderole déployée lors du match : «  Places annulées ? PSG Fans 1 – Boutonnet 0  » . Mais le patron de la DNLH n’a pas vraiment goûté à la plaisanterie et a annoncé avoir porté plainte contre des supporters parisiens. Ces derniers auraient, selon lui, proféré des propos homophobes à son encontre.

AA
Modifié

La page blanche Niveau : District
Il devrait porter plainte contre ses parents pour avoir un nom pareil !!

On frise le ridicule dans cette affaire.
Looking_4_Eric Niveau : CFA2
Note : 1
Je suis pas supporter du PSG, mais franchement le comportement de Boutonnet ça me fait penser au gamin qui s'est cru plus malin que les autres et qui va rapporter à ses parents qu'il s'est fait douzer.

Les mecs ont du chanter "boutonnet, enculééé*" et il porte plainte pour homophobie...
Sochaux Stern des Ostens Niveau : Ligue 1
Ils ont dit quoi exactement?

Parce que "boutonnet sale tarlouze*" c'est plus du folklore qu'autre chose, ils doivent meme pas savoir ce que veut dire homophobie.
 //  Socio du SL Benfica
Note : 1
Message posté par RonHarris
Je parle à ceux de ce site qui sont versés dans le droit: une insulte homophobe peut être à l'encontre d'un hététosexuel? Ou alors seulement pour les homosexuels?


S'il est homosexuel ça s'apparente à des propos injurieux, donc à de l'homophobie. S'il est hétéro ça s'apparente à des propos calomnieux, donc à de la diffamation.

M'enfin tout ça pour s'être fait traité de tarlouze* par des supporters floués, ça me parait un poil disproportionné...
Quel bouffon* sérieux
0 11