En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Éliminatoires
  3. // Gr.H
  4. // 9e journée
  5. // Azerbaïdjan/Italie

Pirlo et Verratti, un fantasme et une équation

Andrea Pirlo et Marco Verratti parviendront-ils à écrire ensemble un bout de l'histoire de la Nazionale d'Antonio Conte ? C'est ce qu'a affirmé le sévère sélectionneur italien lors du dernier rassemblement des siens, il y a un mois. Seulement, le terrain a montré que le chemin pour arriver à une combinaison naturelle père-fils sera périlleux.

Modififié

Lors de la saison 2011-2012, le football italien est plongé dans la préparation de l'Euro polonais-ukrainien lorsqu'il voit émerger deux étoiles au centre de deux galaxies différentes. En Serie A, Andrea Pirlo illumine la Juventus en réveillant un rythme évanoui et des trajectoires oubliées. En Serie B, les courbes et la voracité de Marco Verratti font briller Pescara et ses flèches Immobile et Insigne. Si l'Italie hallucine, c'est parce que les deux étoiles connaissent des ascensions curieusement similaires. Les deux meneurs occupent la même position sur le terrain, dans l'axe devant la défense et souvent entre les deux centraux. Ils partagent le même goût pour les longues paraboles décisives. Et ils démontrent surtout la même capacité de gestion du temps et de l'espace. Lors de l'été 2012, Pirlo charme le monde entier à l'Euro, et Verratti fait chavirer le cœur de Leonardo à Paris. Alors que l'Espagne remporte une dernière compétition internationale en s'appuyant sur ses cerveaux Busquets, Alonso, Iniesta et Xavi, une prophétie italienne semble enfin toute tracée : la Botte est enfin armée pour rivaliser sur le terrain du ballon et du jeu.

Conte, une attente et des questions


Deux ans plus tard, au Mondial brésilien, Prandelli tâtonne entre différents styles de jeu et finit par ne pas choisir. Verratti est parfois titulaire, mais toujours remplacé. Pirlo reste indéboulonnable malgré un déclin de forme évident. Entre les deux, Motta est sur le banc, De Rossi joue sans convaincre, et Marchisio s'efforce de donner tout ce que les autres n'ont pas entre les lignes, au prix d'un carton rouge fatal contre l'Uruguay. Devant, Balotelli est placé en sauveur sans soutien, ni tactique ni moral. Antonio Cassano n'est plus là pour transformer des cailloux en bijoux. Et au pays du dribble, la Nazionale tombe dans le piège de la possession stérile. L'Italie gère le ballon (58% contre le Costa Rica, 55% en infériorité numérique contre l'Uruguay), mais concentre son contrôle du jeu sur la relation Bonucci-Pirlo. Le lien avec les mouvements des latéraux et la création des offensifs, autrefois pris en charge par la vision de Pirlo et les talents de Cassano, disparaît petit à petit. Et l'Italie chute.

C'est dans ce contexte que Conte devait apporter sa science du mouvement et mettre en place un système de jeu où les nombreux « coureurs » italiens sauraient transformer leurs courses en créations. C'était le plan initial : une Italie intense, physique, constante et dure à jouer pour ses adversaires. Mais en octobre 2015, plus de trois ans après l'Euro 2012, Conte semble avoir encore envie d'insister sur les beaux pieds. Au nom du talent, pour l'histoire, ou peut-être plus simplement par loyauté envers Pirlo. Alors que l'ex-Juventino avait déjà montré des signes inquiétants de déclin en fin de saison dernière et qu'il est entre-temps parti à New York, Conte ne se fait pas de raison : « Tant qu'Andrea a cet enthousiasme et cette envie pour jouer et donner l'exemple sous ces couleurs, il a une place fixe en équipe nationale » , avait-il dit en conférence de presse. Et Marco ? Le génie parisien serait destiné à jouer un second rôle, étant encore « en plein apprentissage » : « Marco s'améliore, il devient un joueur complet : il récupère des ballons, il donne de l'intensité, il gagne en maturité. Mais je ne le vois pas devant la défense, d'après moi sa position idéale est celle de milieu intérieur. (…) Avec Pirlo, ils peuvent évoluer ensemble, oui. » Le constat est clair : non seulement les deux joueurs peuvent évoluer ensemble, mais en plus, ils sont complémentaires. Contre Malte, le 3 septembre dernier, Conte a ainsi lancé son 4-3-3 avec Pirlo en sentinelle, Verratti en milieu intérieur droit et Bertolacci dans un rôle similaire à gauche. Devant, le trident était composé de Gabbiadini, Pellè et Eder.

L'échec contre Malte


Seulement, Verratti est déjà plus qu'un milieu intérieur à la Vidal, Pogba ou Marchisio. Et sauf s'il parvient à réaliser un ultime spectacle en juin prochain, Pirlo semble dramatiquement destiné à devenir moins qu'une sentinelle. Avec l'Italie cette année comme avec la Juventus l'an passé, le meneur fait plus souvent la différence sur phase arrêtée que dans le jeu, et devient une charge défensive permanente pour ses coéquipiers. Contre Malte, le triangle italien s'est ainsi mis en place au milieu dès les premières minutes. Bonucci donne à Pirlo, qui sert Verratti, qui décale sur le côté. Parfois, le ballon finit par être centré. Parfois, il revient dans les pieds de Marco, puis Andrea, puis Bertolacci. Mais cette Italie semble paradoxalement coupée en deux. D'un côté, Conte met en place une paire Pirlo-Verratti pleine de contrôle, réflexion et gestion du ballon. De l'autre, il aligne une attaque plus habile en conquête des seconds ballons qu'en échange de passes courtes. Dans ce contexte, il suffit que le troisième milieu soit plus un gestionnaire qu'un accélérateur – Bertolacci puis Parolo – et la Squadra Azzurra retombe dans les travers avalés sous Prandelli. Ici, la candidature de Bonaventura est intéressante.

Au bout de plusieurs longues séquences de stérilité en première période, Pirlo doit demander à Verratti de s'avancer d'une dizaine de mètres, peut-être à contrecœur. Il y a quinze ans, déjà, lui-même jouait plus haut que son jeu ne l'aurait voulu. Cette fois, c'est le barbu qui demande à son héritier d'aller faire le trequartista pour pouvoir mener l'opéra tout seul. Mais Pirlo n'en a plus les jambes. Alors que Malte s'est rapidement regroupé autour de sa surface dans un 5-3-2 très compact, l'Italie tombe dans la surproduction de centres : 36, au total. Graziano Pellè ne peut lutter tout seul dans la surface. Signe de l'impatience italienne ou du manque de cohérence tactique du système mis en place, c'est finalement Pirlo lui-même qui lance le plus grand nombre de centres : 8 (dont 2 réussis). Dans ce contexte, la spontanéité de Candreva (entré en jeu en seconde période) et Darmian brille logiquement parce qu'elle fait la différence. Mais le plus inquiétant est ailleurs : sans le but de Pellè (sur un centre de Candreva), Alfred Effiong aurait pu faire les gros titres en profitant de l'absence de couverture défensive.

Italie, père et fils


Le lendemain, la Gazzetta dello Sport sanctionne : « Pirlo ressemble bel et bien à un joueur qui finit sa carrière aux États-Unis » et « Verratti ne transforme pas les bonnes actions en actions décisives : il est possible qu'il ait son meilleur rendement lorsqu'il est entouré des stars du PSG, mais qu'il n'ait pas encore la stature pour porter sur ses épaules une équipe peu excellente. » Mais Conte peut aussi compter sur le talent de Motta et de Pastore : Motta lui-même, qu'il n'a pas appelé, et Franco Vázquez, laissé sur le banc. Au-delà des questions tactiques, l'Italie semble incapable de faire confiance au fils avant d'avoir vraiment tué le père.

Quelques jours plus tard contre la Bulgarie, Conte remplace Pirlo par De Rossi pour renforcer l'autorité défensive de l'escouade. Le Romain marque sur penalty avant de se faire expulser, Verratti (sans Pirlo) suffit pour maintenir la possession avec dix hommes, et l'Italie reproduit une performance jumelle : 1-0. Un argument de plus pour une théorie : un grand joueur n'en est plus un lorsqu'il arrête de simplifier le travail de son entraîneur. Et l'équation de Conte se complique avec Pirlo : comment donner à la fois plus de responsabilités à Verratti et plus de garanties défensives tout en maintenant Pirlo ? Aujourd'hui, il est probable que le New-Yorkais vienne à l'Euro français dans le costume d'un joker de luxe. La question est de savoir si l'Italie acceptera que Verratti porte celui de maestro.

Par Markus Kaufmann À visiter :
Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:39 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
Hier à 15:12 Heinze retrouve un banc en Argentine 7 Hier à 14:40 Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 Hier à 09:25 Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 6 Hier à 09:01 Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 5 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 20 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 29 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 47 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 50