1. //
  2. // Aston Villa/Wolves

Pirès : « Il me reste un peu de foot »

Pas étouffé par son temps de jeu à Aston Villa, Robert Pirès nous accorde un peu de son temps pour balayer le paysage footballistique continental. Où il est question d'Argentine et de caresseurs de cuir...

Modififié
0 2
Tu as joué en France, en Angleterre et en Espagne. Si tu pouvais revenir en arrière est-ce que tu choisirais encore ces destinations ?


Il me reste encore un peu de football et si on me donnait l'occasion de découvrir le championnat argentin, j'y réfléchirais sérieusement. Ce football m'attire. Quand je vois jouer l'Albiceleste et Messi ça a l'air si facile... C'est ça le football pour moi. Quand j'étais petit, je voulais être comme Maradona. Le football de Messi est simple et facile. J'ai eu la chance de jouer avec Roman (Riquelme) et j'aurais voulu jouer comme lui.

Riquelme fait partie de tes joueurs préférés ?


J'aime beaucoup son style. En Argentine, c'est une institution et je sais que c'est le leader de Boca, comme il l'était à Villarreal. J'ai joué à peine un an avec lui, mais ça m'a suffi pour comprendre que le meilleur football était celui qui se jouait de la manière la plus simple. Il a un excellent touché de balle. J'aurais voulu le voir dans un Mondial : un joueur comme lui doit toujours être titulaire dans une sélection. Aujourd'hui, c'est ce type de joueur qu'il manque à l'Argentine.

Quel est ton plus grand regret ?


J'aurai toujours le regret de ne pas avoir joué à la Bombonera. Quand je vois les matchs de Boca ou de River à la télévision, pffffffhh, j'ai la chair de poule ! L'ambiance, les supporters, c'est de la folie pure ! C'est ce qui me fait rêver dans le football. J'ai eu la chance de jouer dans les plus grands stades européens, mais il me manque la Bombonera. Quand je raccrocherai les crampons, j'irai visiter l'Argentine. C'est sûr.

A moins que Riquelme ne te demande de le rejoindre à Boca...


J'aimerais retrouver Roman. Si je peux rallonger un peu ma carrière, je signe tout de suite. Mais à 37 ans, ça m'a l'air difficile...

Comment ça se passe à Aston Villa ?


Tranquillement. J'essaie de prendre le maximum de plaisir.

Tu as vu le dernier Barça-Arsenal ?


Bien sûr.

Tu as trouvé qu'il y avait des similitudes entre ton Arsenal et les Blaugranas ?


J'ai eu la chance de jouer dans une équipe d'Arsenal invaincue pendant toute une saison en Premier League. D'ailleurs on a encore le record d'invincibilité de quarante-neuf matchs... Mais il faut bien l'avouer, le Barça, c'est aujourd'hui la meilleure équipe du monde. Quand je les vois, je prends énormément de plaisir.

Quels sont les joueurs qui te plaisent en ce moment ?


Il y a Messi, ça c'est sûr, et j'aime beaucoup Agüero. Il est très fort, très habile. Mais mon chouchou, c'est Zanetti. Il est IM-PRE-SSIONANT ! Une vraie machine. Quand je le vois jouer, j'hallucine.

Aujourd'hui tu as digéré ce qui s'est passé lors du dernier Mondial ?


Ce que les Bleus ont fait en Afrique du Sud, c'est une honte. Heureusement tout a changé aujourd'hui. Laurent Blanc est en train d'effacer petit à petit l'héritage malheureux de Domenech. Je suis très confiant pour l'avenir.

Propos recueillis par Jorge Lopez

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

voila ce qui arrive qd on néglige le foot avec l'argent ! a 37 ans tu te dit si j'aurais etait moins con j'aurais essayé , pour le plaisir ...
Pareil, il ne peut s'en prendre qu'à lui. Avec son CV il aurait pu jouer en Argentine. C'est comme Malouda qui veut finir au Brésil. Bon après c'est pas loin de chez lui..

Mais merci quand même Pirès, l'Argentine c'est le foot que je conçois également. Il y a ce bruit, cette grinta, et cette percussion balle au pied qui manquent au foot espagnol. Enfin c'est aussi parfaitement représenté par Iniesta & Messi.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 2