En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Piquionne : « Il faudra compter sur nous »

Dix ans après sa dernière participation, la sélection de Martinique sera au coup d'envoi de la Gold Cup pour la 4e fois de son histoire. Les Matinino défient ce soir (23h30 heure française) le Canada lors du match d'ouverture, avant de se mesurer au Panama et au Mexique. Et si, comme Tahiti, les coéquipiers de Frédéric Piquionne comptent pas mal d'amateurs dans leurs rangs, le joueur de Portland se veut quand même ambitieux et vise les quarts de finale.

Modififié
Déjà, Frédéric, comment ça va ? Ça fait longtemps qu'on n'a pas eu de tes nouvelles en France.
Ça va bien, très, très bien, même. Je joue au foot, donc je vais très bien !

Tu as rejoint la sélection de Martinique fin 2012. Comment ça s'est passé ?
Ce sont eux qui m'ont contacté, et ça s'est fait tout naturellement. On en avait déjà parlé pendant mes vacances l'été dernier. Là, ils savaient que je n'avais pas de club, donc c'était l'occasion et je suis revenu en décembre. En plus, je connaissais déjà tout le monde ou presque, donc je n'ai vraiment pas eu de soucis au niveau de mon intégration.

Qu'est-ce que ça représente pour toi d'enfiler ce maillot, sachant que tu as aussi porté celui de l'équipe de France ?
Ah, c'est une fierté aussi, parce qu'on représente quand même notre île, et les gens des Caraïbes. On va être regardés, surtout aux États-Unis, donc c'est vraiment une fierté pour nous. En plus, on joue une grande compétition, donc on a vraiment à cœur de faire le maximum.

En tant que joueur le plus expérimenté, tu as un rôle particulier dans le groupe ?
Le rôle particulier que j'ai, c'est de discuter, au niveau tactique, et d'être un leader sur le terrain. J'essaye de montrer l'exemple sur le terrain pour que les choses se passent correctement. Après, je n'ai pas spécialement l'âme d'un vrai leader.

Comment s'est passé la préparation ? Vous vous sentez prêts ?
Ça s'est super bien passé. On était sur Portland, on a fait pas mal de matchs amicaux qu'on a gagnés. Là, on est arrivés sur Los Angeles, on règle les derniers petits détails pour commencer la compétition demain (Ndlr : interview réalisée samedi).

On connaît assez mal la sélection de Martinique, est-ce que tu peux nous en dire deux mots ?
Il y a de nouveaux joueurs qui sont arrivés, d'Espagne par exemple, comme Olivier Thomert, et le niveau général de l'équipe a augmenté grâce à eux. On est une équipe très bonne défensivement. On est aussi pas mal sur les coups de pied arrêtés, donc je pense qu'on peut faire quelque chose. Techniquement on est bons, et au niveau vitesse on est bien aussi, donc il faudra compter sur nous sur cette compétition.

C'est quoi l'objectif du groupe ?
On espère passer en quarts. Déjà, on va bien aborder ce premier match contre le Canada. Mais on a vraiment les moyens de passer cette phase de groupes.

Vos matchs ne seront pas diffusés en France…
C'est un peu dommage, oui, on est quand même une petite partie de la France, on va représenter pas mal de gens, donc c'est un petit peu dommage que l'on ne soit pas plus suivis. Maintenant, il y a un journaliste qui nous suit tous les jours, qui met des petites vidéos en ligne pour les gens qui nous suivent, et on sait qu'ils sont nombreux.

Propos recueillis par Fabien Gauvin.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88