Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options

Piquionne : « Feindouno, c'était le Zidane noir »

Modififié
Le roi Feindouno a toujours ses adeptes.

Coéquipiers à Saint-Étienne entre 2004 et 2007, Pascal Feindouno et Frédéric Piquionne ont toujours beaucoup d'estime l'un pour l'autre.


Interrogé par L'Équipe sur qui était le meilleur joueur avec lequel il avait évolué, Piquionne a donné le nom de son ex-partenaire sans hésiter. Au point d'oser une comparaison très flatteuse : «  Pascal Feindouno à Saint-Étienne. C'était le Zidane noir ! À l'entraînement, on n'arrivait jamais à lui prendre le ballon. Et en match, ça dépendait un peu... (Il sourit.) Mais quand il avait envie de faire gagner l'équipe à lui tout seul, c'était incroyable la manière dont il arrivait à marquer le but, ou à réaliser la passe qui allait faire la différence. »

Toujours selon Fred Piquionne, Julien Sablé serait le Pirlo de la Canebière et Hérita Ilunga le Maldini de Kinshasa. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 1 heure Tony Chapron : « La VAR n’est pas juste » 15
Hier à 16:41 Ligue des champions : des matchs le week-end dès 2024 ? 50
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 12:40 Rooney à la Maison-Blanche 22
À lire ensuite
Le Barça bute sur Getafe