Piqué : « La sélection, c'est ma maison, ma famille »

Modififié
5 11
Même le soir de la qualification de la Roja à l'Euro, le public espagnol continue de prendre en grippe Gerard Piqué.

À Logroño, l'Espagnol a donné la leçon au Luxembourg (4-0). Mais dès les premiers instants de la rencontre, le défenseur barcelonais a subi la bronca locale.

La faute à un anti-madridisme affiché et des positions politiques en faveur de l'indépendance de la Catalogne. « Je tiens à régler ce conflit, évidemment, mais cela dépend des supporters. (...) Je ne veux pas me répéter, mais on ne peut pas me mettre en doute. Que les gens regardent mon rendement en sélection depuis mes 16 ans. La sélection est ma maison, ma famille et je souhaite continuer à honorer mes convocations » , a-t-il lancé après la victoire des siens.

Heureusement que l'Euro ne se déroule pas en Espagne. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 6
J'ai un peu de mal à comprendre comment d'un point de vue éthique, on peut défendre activement l'indépendance de la Catalogne tout en jouant pour l'Espagne.
Bitedamarage Niveau : National
"j'ai soutenu le référendum concernant l'indépendance catalane. Je n'ai pas à m'excuser de quoi que ce soit"

"La sélection est ma maison, ma famille"

En fait ce gars est schizo, tout simplement !
Note : 11
Message posté par MAXIMUS
J'ai un peu de mal à comprendre comment d'un point de vue éthique, on peut défendre activement l'indépendance de la Catalogne tout en jouant pour l'Espagne.


Il ne défend pas activement l'indépendance de la Catalogne. Ses déclarations ont porté sur le référendum, désiré par une partie des catalans. En gros il veut que la question soit posée.

Après la limite est tenue et on peut en effet imaginer que si ce référendum avait lieu, il se prononcerait pour l'indépendance.

Cela dit à partir du moment où la Catalogne n'est pas un Etat et où il est espagnol, je ne vois pas forcément en quoi c'est illogique de jouer pour la Roja. Etre en faveur d'un référendum ne veut pas nécessairement dire qu'il déteste l'Espagne et ne se sent pas espagnol.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5 11