Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Piqué calme presque le jeu avec Ramos

Modififié
Les aventures de Serge et Gérard.

Ennemis en club, coéquipiers en sélection : Gerard Piqué et Sergio Ramos multiplient les piques l'un envers l'autre. Le Barcelonais a toutefois tenu à calmer le jeu en marge du rassemblement de la sélection espagnole : « C’est un show, que les gens consomment non seulement sur le terrain, mais aussi en dehors. Sergio et moi savons la relation que nous avons. Une relation avec beaucoup de respect, très cordiale. Quand on se rassemble avec l’équipe nationale pendant un mois pour des compétitions comme l’Euro et le Mondial, on se rapproche, ajoute Piqué. Après, chacun défend les siens. Mais toujours avec respect et je ne crois pas qu’il y ait eu de mauvaises paroles. En règle générale, la rivalité est saine, surtout entre les joueurs. Je ne crois pas que les limites aient été franchies. »


Mais le tombeur de Shakira n'a pu résister à envoyer une nouvelle punchline au Real Madrid : « Je crois qu’on ne peut pas encore comparer tout ce qu’on a gagné pendant toutes ces années et que le Real a fait ces deux dernières années. Le jour où vous nous verrez faire la fête dans la rue pour une Coupe du Roi, vous pourrez dire que le Real est dans un cycle important. Nous, on a réussi ça : que le Real fasse la fête dans la rue pour une Coupe du Roi. » Ou l'art d'esquiver un sujet.

À la fin de l'envoi, Piqué touche. AH
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier