Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Al Nasr Riyad

Pino, simple idiot

Modififié
Les joueurs de foot et les tatouages, une vielle histoire d'amour. Mais quelques fois cette passion peut poser quelques problèmes.

Juan Pablo Pino, l'ancien meilleur ami de Guy Lacombe à Monaco l'a appris à ses dépends. L'attaquant colombien d'Al Nasr Riyad en Arabie Saoudite n'est pas très au fait des lois du pays dans lequel il évolue. Alors qu'il faisait ses emplettes dans un centre commercial, il a exhibé son tatouage à l'effigie du Christ. Erreur. Il a été arrêté, emmené au poste avant d'être relâché.

Ce n'est pas le premier joueur à se frotter à la police locale. L'année dernière, le Roumain Mirel Radoi avait embrassé la croix tatouée sur son corps après avoir marqué. Ce qui n'avait pas plu aux autorités locales.

Le club d'Al Nasr Riyad a diffusé une déclaration dans laquelle Pino s'excuse, se disant "profondément attristé" et ajoutant qu'il "avait acheté des vêtements traditionnels à sa femme". On appelle ça faire des efforts d'intégration.



CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 13 Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 13
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom