Photo : Port Vale salue son Pape

Modififié
0 6
Il y avait un parfum d'essence divine ce week-end au Vale Park.

A l'issue du match de League Two contre Northampton (2-2), Port Vale a assuré sa montée à l'échelon supérieur, la League One (D3 anglaise). Une promotion que certains supporteurs des Potteries ont fêtée en se pointant habillés en pape au stade.

Pourquoi ? Pour honorer leur meilleur buteur, auteur de 33 buts cette saison et meilleur buteur toutes divisions professionnelles anglaises confondues : Tom Pope.

Malgré ses excellentes performances, le jeune homme de 27 ans est loin d'avoir égaler le record "post-guerre" de la League, détenu par Andy Jones (37 buts), également licencié à Port Vale entre 1985 et 1987.

Surtout, ce clin d'oeil l'a plus inhibé qu'autre chose car Tom Pope n'est impliqué sur aucun des quatre buts du match.

SM

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Faut qu'il fasse gaffe celui de droite, parce que son salut papale ressemble plus à un salut nazi.
Port-Vale, c'est pas le club à Robbie Williams ?
louvressac Niveau : DHR
Bon je ne vais pas jouer les emmerdeurs, mais d’un point de vue théorique
Port vale n’est pas encore officiellement promu…..
Même si il faudrait un véritable cataclysme pour ne pas être l’être samedi prochain puisquea un match de la fin ils ont 3 points d’avance sur le 4eme (cheltenham town) et une différence de buts de + 28 par rapport a leur adversaire…..

Autre chose c’est quoi les potteries ? leurs concitoyens de stoke city
Sont bien appelés les potters, mais port vale c’est les valiants !

ensuite il est presque normal que pope n’ait été impliqué dans aucun des 4 butsPuisque deux d’entre eux ont été marqués par l’adversaire , dont un magnifique, par le numéro 28,un gars avec un patronyme irlandais, mais dont le nom m’échappe… Et un des deux buts des locaux résulte d’un own goal franchement cocasse a la 87eme minute….

Et ceci dit pour terminer, il faut bien rappeler que le titre de league two revient cette année a Gillingham, l’équipe que je supporte contre vents et marées depuis quasi 20 ans et qui en 120 d’histoire peu glorieuse n’avait eu jusqu’à samedi qu’un seul titre de champion de D4 (1963/64) a célebrer…..
ça me rappelle un épisode d'une série qui met en avant le génie d'Eric Théodore Cartman...
S'ils pouvait faire la même chose pour Pape Diakhaté, il a grandement besoin d'une aide divine à Grenade...
vive le pope!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 6