Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options

Nissa Cauti se dénude pour le Pérou

Modififié
Elle l'avait promis, Nissa Cauti l'a fait.

Sa promesse ? Se déshabiller en cas de qualification du Pérou pour les quarts de la dernière Copa América. Mieux, la sélection portée par Pablo Guerrero a atteint les demies, avant de s'incliner contre les futurs vainqueurs chiliens (2-1). La bimbo péruvienne a donc récompensé ses joueurs en conséquence et a pris le risque d'attraper une sinusite carabinée pour le plus grand bonheur d'une chaîne panaméricaine, ainsi que de tous les supporters de la Blanquirroja.

Cauti, qui s'était déclarée « en couple » avec la sélection, en a même profité pour prendre la défense de son bébé Guerrero, en difficulté depuis le début de la saison dans sa nouvelle équipe de Flamengo. Du coup, le topless a vite été remplacé par un maillot de l'attaquant.

Un double argument de poids.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié