1. //

Modififié
4 16
Ascoli vit une saison difficile. Très difficile même. Si bien qu'à deux journées de la fin du championnat de Série B, le club italien est toujours menacé de relégation en Lega Pro.

Sous pression, les joueurs de Massimo Silva ne pourront visiblement pas compter sur le soutien de leurs supporters pour sauver leur peau. Bien au contraire. Car ce matin, l'équipe est tombée sur une macabre mise en scène au camp d'entrainement.

Sur un coin de pelouse, 11 croix avaient été plantées au cours de la nuit, accompagnées d'une inscription : «  Fini la patience, c'est le salut ou la violence  » .

Ambiance bon enfant.

CC


Modifié

 //  Amoureux d'Arsenal FC
Note : 3
A moins que ce soit les gars de Justice qui ont fait ça, pour un futur clip...

Plus sérieusement, c'est moche.
 //  Tifoso de l'Associazione Calcio Milan
C'est très glauque en effet. Mais c'est assez original, il faut l'avouer. C'est mieux que d'aller envahir l'entraînement ou péter des stades...
Note : 3
Je trouve surtout que ça fait peur. Perso, j'aurais la pétoche moi....
KillerCroc Niveau : CFA
 //  Passionné du Club Atlético de Madrid
Note : 8
"on va jouer à un jeu..."
elnendordino Niveau : Ligue 1
Note : 1
rien de plus normal..
 //  Supporter de FC Nantes
Note : 5
au début j'ai cru que ça représentait l'équipe de Bordeaux, mais non.
c'est pas ici où ils ont tourné thriller ?
H2O
Note : 1
C'est super !
papaboubadiop Niveau : CFA2
si les joueurs d'Ascoli jouent vraiment encore en 4-4-2 tu m'étonnes qu'ils s'apprêtent à descendre. C'est la faute du coach tout ca!
Note : 2
« Fini la patience, c'est le salut ou la violence »

Il suffit juste que les joueurs apprennent a dire bonjour
On a trouvé plus ''El Flaco'' que Pastore, sont vraiment secs la bas
Note : 1
J'imagine que si un penalty est sifflé en faveur d'Ascoli, ils ne vont pas se battre pour le tirer... Et je ne parle même pas d'un joueur qui met un auto-goal! Ca ne va sentir bon dans les caleçons des joueurs au niveau de l'orifice rectal...
raide débile Niveau : DHR
Note : 1
un environnement qui pue la mort, c'est bien le genre de menaces productives en vue d'un maintient...
 //  West Ham United FC
Sous chaque croix, il y avait un bébé mort avec gravé au cutter sur le front, le nom de chaque joueur.
4 16